back to top

Cette jeune mariée barbue vous fera changer votre regard sur la beauté

«Nous sommes tous imparfaitement parfaits.»

Publié le

Harnaam Kaur est atteinte du syndrome de Stein-Leventhal, un trouble du système endocrinien qui cause des déséquilibres hormonaux majeurs.

instagram.com

Dès onze ans, les poils ont commencé à pousser sur le visage de Harnaam Kaur.

«Je me faisais épiler le visage à la cire, deux ou trois fois par semaine», a-t-elle déclaré sur le blog Rock N Roll Bride, «et les jours où je ne pouvais supporter la souffrance, je me rasais tout simplement.»

Une pilosité faciale aussi importante à un âge aussi jeune, c'était dur.

instagram.com

Même si elle a été toujours soutenue par son entourage, elle reconnaît s'être souvent auto-mutilée. Cependant, c'est à seize ans que Harnaam Kaur dit avoir changé radicalement de point de vue sur elle-même.

«Je me suis dit: toute cette énergie que tu dépenses à détruire ta vie, utilise-la à transformer ton existence, pour en faire quelque chose de mieux.»

Cette habitante de Slough en Angleterre a donc décidé d'accepter sa barbe. «Je suis maintenant amoureuse de parties de mon corps que certains pourraient appeler des "défauts".»

instagram.com

«J'aime ma barbe, mes vergetures et mes cicatrices», a-t-elle déclaré à Rock N Roll Bride. «Ce sont elles qui font de moi ce que je suis: un tout, pleinement achevé.»

Publicité

Louisa Coulthurst dit qu'elle a été inspirée par la pilosité faciale de Harnaam Kaur.

Louisa Coulthurst/UrbanBridesmaid.com / Via rocknrollbride.com

«J'ai toujours été intriguée par cette histoire de barbe fleurie et il m'est venu à l'idée que ce serait sympa de voir une barbe fleurie portée par une femme» explique-t-elle. «Le mail que j'ai envoyé à Harnaam l'a passionnée et elle a voulu s'impliquer.»

Publicité

«Je voulais montrer à la société qu'être belle, ce n'est pas seulement ressembler à une image donnée. Tout le monde est différent, et nous devrions tous célébrer notre individualité», dit Harnaam Kaur.

Louisa Coulthurst / UrbanBridesmaid.com / Via rocknrollbride.com

«Je conservais ma barbe pour des raisons religieuses, mais maintenant je garde mes poils pour montrer au monde une image de la femme, différente, confiante, riche et forte.»