back to top

Cette femme se déguise pendant ses chimio pour encourager le dépistage

«Je n'ai pas envie de passer mon temps assise à avoir peur de tout.»

Publié le

Voici Karen Walsh, une actrice de comédie musicale à New York. Elle a 40 ans et est mère de deux enfants. Elle est également atteinte d'un cancer du côlon de phase IV et fait régulièrement des chimiothérapies.

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

Karen Walsh a commencé à poster sur internet des photos de ses séances de chimio: à chaque fois, elle les transforme en incroyables séances photos déguisées.

C'est son ami Sam Pinkleton, metteur en scène de comédies musicales sur Broadway et chorégraphe, qui lui a donné l'idée un jour qu'il lui rendait visite.

«Nous avions du temps à tuer et avons décidé d'être créatifs pendant que la perfusion faisait son travail», a déclaré Karen Walsh à BuzzFeed. «Nous avons pris une photo depuis le rebord d'une fenêtre, l'une de mes favorites.»

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

«C'est alors que d'autres amis qui venaient me rendre visite ont suggéré d'utiliser des accessoires, des costumes... et puis nous avons pris l'habitude de réfléchir sur un thème en particulier au cours des deux semaines qui précédaient les séances», a-t-elle déclaré.

Ce qu'elle préfère dans les séances de cosplay, c'est que ça lui permet de voir les gens qu'elle n'a pas vus depuis un moment, «car nous sommes tous occupés et je suis maintenant un peu plus occupée que d'habitude, parce qu'il faut intégrer les soins dans ma semaine habituelle».

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

«Ça me rend heureuse d'avoir du temps pour rire et de plaisanter avec des amis alors que je suis en chimio», dit-elle.

Elle espère aussi montrer l'importance du dépistage du cancer du côlon.

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

Walsh est une ambassadrice pour la campagne «80 d'ici 2018» organisée par la Société américaine du cancer, qui a pour but de dépister 80% des Américains à risque d'ici 2018.

Le traitement a été efficace jusqu'à présent et elle n'a que de minimes effets secondaires: elle dit se sentir «chanceuse» et «reconnaissante» à ce sujet.

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

«J'ai un cercle familial et amical vraiment super qui m'aide et qui me soutient émotionnellement lorsque j'en ai besoin, sans me juger. Ça m'aide à rester positive», déclare-t-elle. «Et ils sont patients avec moi lorsque je suis trop occupée, ou que mon temps est occupé par mes soins: ce que j'aimerais vraiment, c'est avoir assez de temps dans la semaine pour vraiment leur dire à quel point je leur suis reconnaissante.»

Karen Walsh raconte que ces séances photos l'aident à se changer les idées.

@kwrandthebigwin / Via instagram.com

«Je ne suis pas très fan de passer tout mon temps assise, à avoir peur de tout», dit-elle. «C'est tout simplement la manière dont je veux fonctionner. Nous avons nos propres manières de réagir face à un tel diagnostic, aussi surprenant qu'inconnu.»

Julia Reinstein is a reporter for BuzzFeed News and is based in New York.

Contact Julia Reinstein at julia.reinstein@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.