back to top

Voici ce que disent les candidats à la présidentielle sur le passé colonial français

«La colonisation a beaucoup apporté, notamment à l'Algérie», a déclaré Marine Le Pen le 19 avril 2017.

initialement publié sur
Mis à jour le

Interrogée sur BFMTV-RMC, elle a ajouté que «le FN a soutenu de toutes ses forces les rapatriés de l'Algérie. Je défends les harkis, les rapatriés, je pense qu'ils ont été maltraités, mal accueillis dans leur pays, les harkis ça a été encore pire, ils ont été mis dans des camps dans des conditions épouvantables.»

Dans un discours de 2013.

«La colonisation est systématiquement abordée par exemple dans notre pays dans un aspect résolument négatif et cet apprentissage doit faire l'objet d'un rééquilibrage pour que les enfants puissent en percevoir la complexité, les aspects négatifs, probablement, mais également les aspects positifs.»

Au Point, en novembre 2016.

«Oui, en Algérie, il y a eu la torture, mais aussi l’émergence d’un État, de richesses, de classes moyennes, c’est la réalité de la colonisation. Il y a eu des éléments de civilisation et des éléments de barbarie.»

«Je place pour ma part aux côtés des soldats de l’An II, les tirailleurs sénégalais, les résistants étrangers, tous ceux qui ont fait la France sans être nés Français, voire sans être Français du tout.»

En février 2017, à Echorouk News.

«La colonisation fait partie de l’histoire française (…). Ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes.»

Sur Europe 1, en octobre 2015, commentant des propos du Général de Gaulle selon lequel la France est un «pays de race blanche».

«Ce sont les propos du général de Gaulle avec lequel je suis en désaccord puisqu'il les a tenus précisément pour justifier son refus de l'Algérie française. Or nous, nous étions pour l'Algérie française car nous considérions qu'au-delà des races et des religions, on pouvait être Français pour peu encore une fois que l'on se sente Français, que l'on adopte l'histoire, que l'on adopte la culture, que l'on ait le souhait de participer à un avenir commun, que l'on en adopte aussi le mode de vie...»

Dans un communiqué, lorsque François Hollande a annoncé participer aux commémorations des accords d'Évian, en mars 2016:

François Hollande «viole la mémoire des anciens combattants, harkis et rapatriés morts pour la France lors du conflit algérien.»

En août 2016 lors d'un meeting:

«Non, la France n’est pas passée de l’ombre à la lumière en 1981. Non, la France n’est pas coupable d’avoir voulu faire partager sa culture aux peuples d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Nord. Non, la France n’a pas inventé l’esclavage.»

En février 2017 au Quotidien de la Réunion:

«L’esclavage, la colonisation, la traite des êtres humains, étaient des abominations. L’oubli n’est pas possible! Mais il n’est pas juste que la France d’aujourd’hui porte des crimes commis il y a plus d’un siècle et demi. L’aspiration légitime à voir ce passé douloureux connu et reconnu ne doit pas conduire à opposer mais à rassembler les Français.»

En février 2013 à Alger, cité par le journal Liberté.

«[La repentance], je pense que ça serait une belle perte de temps. La France, c’est aussi moi, et moi je n’ai martyrisé personne, ni mes ancêtres (…) Je pense que c’est une perte de temps totale et un subterfuge pour ne pas parler d’autre chose, des problèmes auxquels nous sommes confrontés.»

Au Lab d'Europe 1, réagissant aux propos d'un vice-président de son parti en novembre 2015:

«Pour une fois que quelqu'un parle de l'aspect positif des colonies et pas seulement de l'aspect négatif… Il faut arrêter cette honte de soi.»

Éric Zemmour: Vous m'accordez que les écoles de bonnes sœurs ont été mises par la colonisation. Vous êtes un enfant de la colonisation, sans la colonisation vous ne connaîtriez pas Baudelaire.
Rama Yade: Ah oui, et on ne se serait même pas parlés? Et je serais même à quatre pattes par terre? En brousse? On m'a apporté la civilisation, la lumière?
(...) La France a produit Baudelaire. La colonisation c'est une autre chose. La France a commis une grande faute. La colonisation n'a rien de bien.»

BuzzFeed News n'a pas trouvé de déclarations publiques à ce sujet de la part de Benoît Hamon et Yannick Jadot.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.