back to top

Un lycée s'excuse après que ses élèves se sont déguisés en «blackface» pour Mardi Gras

«Ces photographies ne sont absolument pas représentatives de l’esprit de notre projet éducatif et des valeurs que nous portons», a annoncé le lycée Saint-Adrien La Salle, à Villeneuve d'Ascq.

Publié le

Rodolphe Vanbaevinckhove, chef d'établissement du lycée Saint-Adrien La Salle, à Villeneuve d'Ascq, a publié un communiqué pour réagir à la diffusion de photos d'élèves grimés en «blackface» sur les réseaux sociaux.

«Ces photos ne sont absolument pas représentatives de l'esprit de notre projet éducatif», dit le communiqué.

Comme chaque année, notre établissement organise pour les élèves du lycée une journée déguisée à l’occasion du Mardi Gras. Cette fête s’inscrit dans le cadre de la tradition régionale du carnaval de Dunkerque qui mêle des costumes de toute nature.

Cette année, nous avons été alertés que des photographies, pouvant être interprétées comme ayant un caractère insultant ou raciste, ont été prises et diffusées sur les réseaux sociaux à l’initiative d’élèves.

Ces photographies ne sont absolument pas représentatives de l’esprit de notre projet éducatif et des valeurs que nous portons, qui sont celles de l’accueil de tous, de l’éducation à la différence et du respect de chacun.

En accord avec ces valeurs, la direction de l’établissement prend les mesures éducatives qui s’imposent auprès des élèves concernés et poursuit son travail quotidien de prévention, d’accompagnement et d’accueil.

Conscients que ces images ont pu choquer, nous regrettons leur interprétation et leurs conséquences qui entachent le caractère traditionnel du carnaval alors que nos actions promeuvent la construction d’une fraternité partagée par tous.

Les photos ont été prises dans l'enceinte du lycée privé sous contrat lors du Mardi Gras, le 28 février. Elles ont fait leur apparition sur Twitter le 1er mars, sur le compte d'une ancienne élève du lycée souhaitant dénoncer la pratique. BuzzFeed News a choisi de ne pas faire de liens vers ces tweets qui présentent des photos de mineurs.

Sur ces photos Instagram diffusées sur Twitter, on remarque que les légendes comportent des messages racistes, associant les personnes de peau noire aux bananes.

Sur ces photos Instagram diffusées sur Twitter, on remarque que les légendes comportent des messages racistes, associant les personnes de peau noire aux bananes.

Sur cette photo, on peut voir que la banane est un «élément» du déguisement «d'Africaine» d'une lycéenne.

Tous les visages ont été floutés par BuzzFeed News.

Tous les visages ont été floutés par BuzzFeed News.

Publicité

Une autre utilisatrice de Twitter a trouvé des photos datant de précédents carnavals.

Contacté par BuzzFeed News avant la publication du communiqué, le lycée n'a pas souhaité commenter davantage la situation.

Contacté par BuzzFeed News avant la publication du communiqué, le lycée n'a pas souhaité commenter davantage la situation.

Le «blackface», terme qui désigne le fait de se grimer en «personne noire», est l'objet de fréquentes polémiques en France, où encore beaucoup de gens ignorent ou nient son caractère raciste.

En novembre 2016, les étudiants de l'EDHEC, à Lille, s'étaient aussi adonnés à cette pratique.

En juin 2016, c'était Loris Giuliano, un assistant de production de Cauet qui s'était fendu d'un blackface.

Et en 2013, une journaliste de Elle a été très critiquée en France et aux États-Unis pour son blackface.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.