back to top

Victime d'une agression homophobe à Paris, il publie une photo des séquelles sur Twitter

Basile veut «montrer que ces choses existent encore. Que cela peut se passer à quelques mètres du Marais et à quelques jours de la Pride».

Publié le

Comme beaucoup de Parisiens en cette période de forte chaleur, Basile a pique-niqué ce 20 juin sur les quais de Seine à Paris avec des amis et son copain, Nicolas.

Un peu après minuit, le couple se rend sur la place de l'Hôtel de Ville avec deux autres personnes. Alors que la soirée touche à sa fin, ils se posent avec leur glacière et une enceinte portable pour quelques derniers morceaux.

8 heures plus tard, Basile publie ces photos sur son compte Twitter.

Si vous voulez savoir à quoi peut ressembler l'homophobie

«Ils étaient sept à nous regarder un peu bizarrement», raconte Basile par téléphone à BuzzFeed News. L'homme tente de rassembler ses propres souvenirs, un peu flous, et ce que lui ont raconté ses amis.

«Je ne me souviens plus de grand-chose. Ils ont commencé par proférer des insultes comme "pédé"... Je sais qu'ils ont commencé à s'en prendre à Nicolas. J'ai un flash dans lequel je me vois en train de m'interposer. J'ai pris un coup de poing et je suis tombé.» Basile a perdu connaissance après sa chute.

«Je me réveille dans une bagnole de pompiers ou une ambulance... je mets plusieurs heures à reprendre mes esprits», poursuit-il.

Après un scanner à l'hôpital, il sort au petit matin. Il n'aura vraisemblablement pas de séquelles, mais il a subi un traumatisme crânien à cause de sa chute et il a la joue enflée.

Basile se dit surpris de l'attention accordée à son tweet, qui a été partagé près de 6000 fois, notamment par la maire de Paris Anne Hidalgo.

Cette agression est intolérable. Soyez assuré de tout mon soutien. Je vous souhaite un prompt rétablissement. https://t.co/nvhdPnjyQO

«À la base, je ne pensais pas que cela prendrait un tel retentissement. J'ai bien précisé que, globalement, tout va bien.»

Tout le monde va bien, @nickzuno va bien aussi ❤️ et moi je vais porter plainte

«L'idée, c'était de montrer que ces choses existent encore. Que cela pouvait se passer à quelques mètres du Marais et à quelques jours de la Pride.»

Basile a porté plainte le lendemain. Son compagnon, Nicolas, a tweeté un extrait de cette plainte. Interrogée par BuzzFeed News, la préfecture de police nous a indiqué ne pas pouvoir commenter sur les dépôts de plaintes mais nous a précisé qu'il n'y avait pas eu d'interpellation juste après l'agression.

Le parquet de Paris n'avait pas encore pu répondre à nos sollicitations au moment de la publication de l'article.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.