back to top

Morandini s'explique sur sa fausse «correspondante aux États-Unis»

Morandini a fait intervenir dans son émission une «correspondante aux États-Unis» qui était en fait la fille d'une chroniqueuse et qui n'est ni correspondante ni aux États-Unis, comme l'a démontré BuzzFeed News. Le présentateur a reconnu le 20 octobre qu'elle n'était pas «correspondante aux États-Unis», plaidant une «erreur de synthé».

initialement publié sur
Mis à jour le

À lire aussi: Morandini: une semaine de gros bidonnages et petites manip’

En pleine grève d'iTélé, Jean-Marc Morandini présentait mardi 18 octobre le seul programme encore à l'antenne sur la chaîne d'information: Morandini Live. Lundi, l'animateur faisait déjà intervenir une fausse experte en politique américaine qui en réalité une consultante en ressources humaines. Et mardi, c'est une fausse «correspondante aux États-Unis» qui a fait son apparition: Samantha.

«Samantha» commente pour Morandini le classement des célébrités les mieux payées de la télévision américaine paru dans Forbes un peu moins de deux semaines auparavant. «Samantha» n'a ni nom de famille, ni photo, et on ne connaît pas non plus la ville où elle travaille, trois éléments qui apparaissent normalement à l'antenne quand on fait intervenir un correspondant par téléphone.

Dès mardi soir sur Twitter, un journaliste de BFM Paris indique que Samantha est la fille de Rachel Bourlier, la chroniqueuse qui co-anime l'émission avec Jean-Marc Morandini. Une information que BuzzFeed News a pu confirmer auprès de plusieurs sources.

Lors de l'AG du personnel de mercredi, des journalistes d'iTélé ont d'ailleurs posé la question à Serge Nedjar, le nouveau patron de la chaîne:

«Il nous a répondu que Samantha était bien la fille de la chroniqueuse mais il nous a assuré qu'elle se trouvait bien aux États-Unis», révèle auprès de BuzzFeed News une journaliste gréviste qui a participé à l'AG.

Plusieurs journalistes d'iTélé ont alors essayé de vérifier ce dernier point. Car plusieurs éléments laissaient penser que la jeune femme n'était pas aux États-Unis.

«En ce moment», précise ainsi son compte Instagram, Samantha Hellmann, la fille de Rachel Bourlier, n'est pas aux États-Unis mais à Londres.

C'est en effet là que vit la famille de Rachel Bourlier, où elle animait jusqu'à la fin de la saison dernière une émission pour French Radio London. La dernière photo Instagram de Samantha Hellmann, postée quelques heures après son intervention sur iTélé, montre d'ailleurs sa mère dans une station de métro à Londres.

Sous cet Instagram de Samantha, dans un commentaire, une de ses amies lui demandait mercredi: «quand est-ce que tu pars de Londres, quand est-ce qu'on peut se voir?» Mais ce commentaire a été mystérieusement supprimé après que BuzzFeed News a contacté la jeune femme.

D'autres éléments indiquent qu'elle était vraisemblablement à Londres cette semaine. Sur Instagram toujours, le DJ Talon Reid a publié le 15 octobre des photos prises à Londres par Samantha Hellmann, trois jours avant son intervention chez Morandini. La jeune femme apparaît comme l'auteure des clichés publiés sur le réseau social.

Par ailleurs, jeudi 20 octobre au matin, un ami de Samantha lui donnait rendez-vous dans un pub de l'est londonien, toujours sur Instagram.

La jeune femme n'est en tous cas pas «correspondante» ou journaliste, mais photographe et cinéaste, comme l'indique son site web. Et l'activité et les commentaires qu'elle a laissés sur son compte Instagram montrent que ces derniers mois, elle a principalement partagé sa vie entre Londres et Paris, loin des États-Unis.

Le cas de Samantha est suivi de près par les grévistes de la rédaction:

«Déjà elle n'est pas correspondante, elle est photographe. Si en plus elle n'était pas aux États-Unis, ce serait la preuve que Morandini, qui nous est présenté comme un grand journaliste, n'est pas réglo sur l'info», nous disait une journaliste interrogée par téléphone mercredi.

Jeudi 20 octobre, entre deux sujets, Morandini s'est senti obligé de revenir sur l'affaire à l'antenne: «Juste, je voudrais vous donner une petite précision sur notre émission de mardi.» Il a fait valoir une «erreur de synthé» et a dû reconnaître que la Samantha n'était pas correspondante aux États-Unis: «Elle est photographe professionnelle entre Los Angeles et Londres donc elle connaît très bien la télé américaine, mais à l'écran il y a eu un synthé qui la présentait comme correspondante aux États-Unis, alors, on est désolés pour cette erreur de synthé mais depuis lundi on fait cette émission dans des conditions un peu particulières...» Il a précisé ensuite qu'il s'agissait bien de la fille de sa chroniqueuse. Voici l'extrait en question:


L'affaire montre en tous cas à quel point Jean-Marc Morandini a du mal à trouver des professionnels pour travailler avec lui. Contacté par BuzzFeed News, un ancien proche collaborateur de Jean-Marc Morandini, qui a pris ses distances depuis que l'affaire Morandini a éclaté après une enquête des Inrocks, décrit l'isolement total dans lequel se trouve l'animateur:

«Morandini a essayé de faire venir tous ses ex-collaborateurs à iTélé mais tout le monde refuse. Rien que dans mon entourage, il a contacté coup sur coup au moins six personnes. Et à la fin il a dû ratisser large. Mais tout le monde a refusé même ceux qui n'ont pas de boulot! C'est un pestiféré, personne ne veut travailler avec lui. Moi j'ai travaillé avec lui plusieurs années et je ne travaillerai plus jamais avec lui. C'est clairement pour ça qu'il en vient à faire bosser la fille d'une chroniqueuse», explique l'ex-collaborateur.

Contactée par BuzzFeed News, Rachel Bourlier n'a pas souhaité répondre à nos questions:

«Il y a beaucoup de choses sur les réseaux sociaux, je vous laisse le soin de le commenter», a indiqué la chroniqueuse par téléphone.

Samantha Hellmann n'a pas répondu à nos différentes prises de contact.

Jean-Marc Morandini est coutumier de ce genre de pratiques: en 2009, il avait mis en place un faux duplex depuis Los Angeles, pour commenter la mort de Michael Jackson. Puis, en 2013, il a fait un faux direct sur NRJ 12, diffusant une interview de Vin Diesel vieille d'une semaine.

Mise à jour

Ajout du photoshoot de «Samantha» et des précédents bidonnages de Jean-Marc Morandini.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.

Stéphane Jourdain est en charge de BuzzFeed News en France et travaille depuis Paris

Contact StephaneJourdain at Stephane.Jourdain@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.