back to top

Législatives: le FN investit un candidat qui soutient Macron sur Facebook

Xavier Cochard-Baumier a été investi par le Front national dans la 2e circonscription du Maine-et-Loire. Pourtant, sur Facebook, il soutient haut et fort Emmanuel Macron. Cet homme avait en fait accepté l'investiture du FN avant de se rétracter après les propos de Marine Le Pen sur le Vél' d'Hiv.

Publié le

Le Front national vient de diffuser sur son site la liste officielle de ses candidats pour les élections législatives de juin prochain dans près de 400 circonscriptions.

Publicité

Et c'est quand BuzzFeed News l'a contacté que Xavier Cochard-Baumier a appris qu'il était candidat pour le FN aux législatives. Il est tombé des nues.

À l'origine, Xavier Cochard-Baumier est un élu local UDI. Il a été sollicité par Aymeric Merlaud, responsable FN du Maine-et-Loire, pour être candidat à l'Assemblée nationale. Intéressé par cette main tendue, l'élu a constitué un dossier au mois de février. Son investiture a été acceptée par le FN le 30 mars, selon un document du parti que BuzzFeed News a pu consulter.

Mais quelques jours plus tard, en entendant les déclarations de Marine Le Pen le 9 avril dernier sur le Vél' d'hiv, M. Cochard-Baumier a finalement décidé de refuser l'investiture.

«Je regrette d'être encore sur les listes d'investiture du FN, parti auquel je ne souhaite pas être associé vu les propos honteux qu'a tenus Madame Le Pen sur le Vél' d'hiv. Étant issu du centre, je suis naturellement revenu vers ma famille politique. Je croyais que le FN était dédiabolisé, mais tout ce que je combattais était en fait encore là. Je ne pouvais pas être le candidat d'un parti clairement xénophobe.»

Xavier Cochard-Baumier dit à BuzzFeed News qu'il a fait part de son refus d'être investi au responsable départemental deux jours plus tard, le 11 avril. Aymeric Merlaud explique à BuzzFeed News qu'un couac a fait que l'information n'est pas remontée jusqu'au secrétariat national du Front national, qui a maintenu son nom sur le site des investitures. D'après le responsable local, un autre candidat est déjà prévu, mais son investiture n'a pas été encore officialisée.

«Vous m'apprenez qu'il refuse désormais l'investiture qu'il avait sollicitée et obtenue le 15 mars 2017», dit à BuzzFeed News Louis-Armand de Béjarry, secrétaire national aux élections.

Son abandon est aussi motivé par des pressions qu'Aymeric Merlaud a, selon lui, exercées au sujet de son homosexualité, qu'il ne cache pas sur les réseaux sociaux et sur des services de rencontre en ligne.

BuzzFeed News a pu consulter un SMS dans lequel Aymeric Merlaud lui écrit: «Je compte sur toi, c'est pour ça que je te fais un peu suer avec les trucs PD et c'est pour te protéger!! Ni plus ni moins.»

Aymeric Merlaud explique à BuzzFeed News qu'il a notamment découvert le compte Instagram du candidat plusieurs semaines après son investiture, dont il estimait que les photos «n'étaient pas compatibles» avec un mandat de député. Il juge que les propos tenus par SMS relèvent de la conversation privée, et se défend de toute homophobie en rappelant qu'il avait critiqué la censure de la campagne contre le VIH destiné aux hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes.

Le nom de Xavier Cochard-Baumet a été retiré du site du Front national après l'appel de BuzzFeed News.

Mise à jour

Ajout des propos d'Aymeric Merlaud.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé