go to content

La SDJ du Figaro dénonce le «respect» de Zemmour pour les djihadistes

D'après un mail que BuzzFeed News a pu obtenir, la société des journalistes du quotidien, pour lequel Éric Zemmour tient une chronique hebdomadaire, «dénonce sans réserve» les propos du polémiste.

posté le

Après ceux de RTL, c'est au tour des journalistes du Figaro de se désolidariser des propos d'Éric Zemmour, qui tient une chronique hebdomadaire dans Le Figaro Magazine. Dans un mail interne que BuzzFeed News s'est procuré, la société des journalistes (SDJ) du Figaro s'insurge contre les déclarations du polémiste dans Causeur.

Il disait son «respect» pour «des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient, ce dont nous ne sommes plus capables». Ces propos «ont suscité une émotion importante au sein des rédactions du Figaro», d'après la SDJ, qui note que le parquet de Paris a ouvert une enquête pour «apologie du terrorisme» ce vendredi 7 octobre. Toutefois, la SDJ ne demande pas à la direction de prendre de mesure particulière à l'encontre de l'éditorialiste.

«Il n’y a rien de «respectable» à égorger un prêtre dans une église. Rien de «respectable» à assassiner des enfants juifs dans une école. Rien de «respectable» à prendre le volant d’un camion pour écraser et tuer 86 personnes un soir de 14-Juillet. Rien de «respectable» à massacrer nos confrères de Charlie. Rien de «respectable» à mitrailler des terrasses de café. Rien de «respectable» à transformer une salle de concert en champ de tir», écrit la société des journalistes dans le mail interne.

Le même jour, la SDJ de RTL s'était publiquement exprimée sur la question. Elle estimait «de son devoir de faire savoir aux auditeurs de la radio et à l’opinion son aversion pour des propos qui, à ses yeux, portent atteinte à la mémoire des victimes du terrorisme et à la douleur des familles».

Voici le mail intégral de la SDJ du Figaro:

La SDJ du Figaro se démarque des propos d’Éric Zemmour

La SDJ dénonce sans réserve les propos tenus par Éric Zemmour dans la dernière livraison du magazine Causeur.
Il déclare notamment, en évoquant les terroristes islamistes : «Je ne méprise pas l’islam! Je ne pense pas que les djihadistes soient des abrutis ou des fous. Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient -ce dont nous ne sommes plus capables.»

Alerté par des associations de victimes, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme. Éric Zemmour a regretté samedi ses propos mais ne présente pas d’excuses.
Ces déclarations ont suscité une émotion importante au sein des rédactions du Figaro.
Le Figaro a toujours condamné les attentats commis en France ces derniers mois.
Il n’y a rien de «respectable» à égorger un prêtre dans une église. Rien de «respectable» à assassiner des enfants juifs dans un école. Rien de «respectable» à prendre le volant d’un camion pour écraser et tuer 86 personnes un soir de 14-Juillet. Rien de «respectable» à massacrer nos confrères de Charlie. Rien de «respectable» à mitrailler des terrasses de café. Rien de «respectable» à transformer une salle de concert en champ de tir.
Faut-il rappeler pour qui nous avons respecté plusieurs minutes de silence, ici même?
La SDJ du Figaro estime qu’il n’y a rien de «respectable» dans la démarche des terroristes qui prétendent agir au nom de l’islam.

Contactée par BuzzFeed News, la direction de la rédaction du Figaro n'a pas encore répondu à nos sollicitations.


Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.