go to content

La femme voilée de l'attaque de Londres était «en train d'appeler sa famille»

Une femme musulmane voilée, dont la photo sur la scène de l'attaque de Londres a été très reprise dans les sphères d'extrême droite, explique qu'elle «essayait de voir si elle pouvait aider» juste avant que la photo soit prise.

posté le

Après les attentats de Londres, la photo d'une jeune femme voilée à énormément circulé sur les réseaux sociaux, parmi les militants conservateurs et d'extrême droite. Elle a notamment été diffusée par un humoriste conservateur américain.

Un autre tweet très diffusé avec cette photo vient d'un compte de soutien à Donald Trump.

Une femme musulmane ne se préoccupe pas de l'attaque terroriste, passe tranquillement à côté d'un homme mourant en regardant son téléphone».

La jeune femme, qui n'a pas souhaité donner son nom, a transmis un communiqué via l'association TellMAMA, qui recense les actes haineux contre les Britanniques musulmans.

Statement from the Muslim woman photographed on Westminster Bridge during #WestminsterAttack (via @TellMamaUK)

Voici le communiqué de la jeune femme en français.

«Ce que l'image ne montre pas, c'est que j'avais parlé à d'autres témoins pour essayer de comprendre ce qu'il se passait, de voir si je pouvais aider, même s'il y avait assez de gens présents auprès des victimes. J'ai alors décidé d'appeler ma famille pour leur dire que j'allais bien, avant de rentrer chez moi après ma journée de travail. Sur le chemin, j'ai aidé une femme à se rendre à la station Waterloo. Mes pensées vont vers toutes les victimes et leurs familles. J'aimerais remercier Jamie Lorriman, le photographe qui a pris la photo, d'avoir pris ma défense dans les médias.»

Jamie Lorriman, l'auteur de la photographie, s'était exprimé auparavant auprès de la radio australienne ABC.

«Dans une autre photographie de la même série elle a vraiment l'air désespérée... Personnellement, je trouve qu'elle a cet air-là sur toutes les photographies. Elle voulait probablement quitter le pont le plus vite possible. Je suis vraiment désolé pour la femme sur cette photo. Si elle a vu ça, elle doit se sentir très mal.»

TellMAMA a aussi publié un communiqué affirmant que la jeune femme demande aux médias de ne plus diffuser la photo.

«Malheureusement, la presse a aussi utilisé ses photos et la victime a expressément demandé à ce qu'elles ne soient pas utilisées et retirées de ces sites. Plus elle a été exposée, plus ont été forts le harcèlement et l'intimidation de cette jeune musulmane qui s'est retrouvée au milieu d'une situation qui a touché le pays entier.»

BuzzFeed France a choisi de flouter le visage de la jeune femme dans la photo et les tweets.

BuzzFeed News a contacté TellMAMA et mettra à jour l'article en cas de réponse de leur part.

Crédits photo: Shutterstock/Rex

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.

Rachael Krishna is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

Contact Rachael Krishna at rachael.krishna@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.