back to top

Comment les modérateurs de Jeuxvideo.com ont laissé faire mon harcèlement

Après la publication de mon article sur Jeuxvideo.com, j'ai été visé par un topic avec des messages antisémites et homophobes, ou appelant à me harceler. Il est resté en ligne pendant plusieurs heures. Sous le regard complaisant des modérateurs bénévoles.

Publié le

Le 9 janvier à 18h24, BuzzFeed News publie mon article sur la modération du site Jeuxvideo.com, et notamment de son forum le plus actif, le BlaBla 18-25. Cet article évoque le manque de moyens techniques et humains mobilisés pour faire le ménage sur ces forums. Avec en guise de modérateurs, quelques administrateurs salariés et une poignée de bénévoles qui sont à la fois juges et partie.

À 18h33, neuf minutes plus tard, un «topic» (sujet) est créé pour parler de cet article. La modération même de ce topic illustre les failles évoquées dans mon premier article. Le topic est resté en ligne pendant trois heures et après sa suppression il a pu être archivé sur le site JVArchive, qui met à disposition un script pour sauvegarder les topics supprimés. Un message qui met à disposition le lien de ces archives est toujours en ligne sur le forum.

Quand le topic était en ligne, 720 messages ont été postés. Plusieurs messages haineux y ont été publiés. Ils me visaient moi et les différentes personnes qui ont témoigné dans mon article. Parmi ces messages, on trouve un montage de ma photo de profil Twitter avec une caricature antisémite.


Publicité

On trouve également des propos homophobes:

Plusieurs membres du forum ont aussi cherché à spammer ma boîte mail, notamment en m'inscrivant sur divers sites pornographiques comme xHamster, ou des sites de rencontres destinés aux puceaux ou aux personnes trisomiques. Ils ont également cherché à trouver mon adresse mail personnelle et mon compte Facebook personnel:

Une personne m'a envoyé un mail depuis une boîte Gmail afin de me faire croire qu'il avait souscrit à un abonnement YouPorn. Derrière le lien de confirmation, un «cactus», ce qui désigne chez les membres de JVC l'image d'un homme se mettant un cactus dans l'anus, souvent hébergée sur un site qui rend difficile la fermeture rapide de la fenêtre.

Après ce message, Oswild, un des modérateurs bénévoles du BlaBla 18-25, soutient implicitement la démarche avec ce message ironique:

Il a fallu deux heures après ce message avant la suppression du topic, que ce modérateur avait bien vu. Le lendemain, ce même modérateur était invité sur un autre sujet dans une émission dédiée à la communauté de Jeuxvideo.com, le FAP.

Ils ont également laissé mon adresse mail sur un site de petites annonces (en fait je ne vends pas de moto-cross Yamaha). Un membre a publié un lien vers les photos taguées et publiques de mon profil Facebook, utilisant une fonction de recherche souvent peu connue des utilisateurs du réseau social et qui permet de trouver des photos «cachées» qu'on ne peut pas trouver sur le profil d'un utilisateur.

Un message, baptisé le «pavé MMA» a également été publié. La «blague» du pavé MMA consiste à publier un texte un peu ridicule d'une personne qui se serait entraînée au MMA (une forme de combat libre) pendant 7 ans et qui s'en servirait pour me menacer. C'est une blague récurrente du forum, mais une personne qui ne le saurait pas pourrait se sentir menacée.

Lorsque quelqu'un a signalé ce message sur le topic «36 kheys des orfèvres», qui sert à signaler les contenus illicites aux modérateurs, le modérateur PiedTendre insinue qu'il est ridicule de prendre le «pavé MMA» au sérieux.

Les membres du forum ont également été prompts à remarquer que j'avais cliqué sur un topic intitulé «Sextape de Andy Raconte», pour vérifier s'il contenait des contenus illicites.

Quand tu vas sur le 18-25 et tu te dis que tu peux faire d'une pierre deux coups avec un article sur les harceleurs… https://t.co/M56LvlKj4h

Petit montage avant de dormir de @JulesDrmnn Merci pour la phrase @ElFamosoChnapps

Sur son compte Twitter, le modérateur Oswild a tenu à me demander comment était la sextape:

@JulesDrmnn Sinon, elle était comment la sextape d'Andy Raconte, monsieur le journaliste ? https://t.co/IShcBj8qnN

Le harcèlement et les insultes dont j'ai été l'objet n'ont pas été si terribles que ça pour moi, même si le topic est resté trois heures en ligne. Je suis journaliste, je travaille dans une rédaction, j'ai appris à faire le ménage sur ce que je laisse apparaître en ligne.

Et je ne suis pas une femme. Anaïs Condomines, journaliste de LCI qui a écrit un article sur le sujet, a subi des menaces insultes sexistes beaucoup plus violentes. La femme trans qui a témoigné dans mon article sous le nom de Sarah a été victime d'insultes transphobes du même ordre que celles signalées dans mon article. Et, comme elle, d'autres personnes subissent ce genre de harcèlement depuis plusieurs années.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.