back to top

Comment le FN s'appuie sur les trolls pour diffuser ses messages

Militants pro-Trump, Renard du Net, «patriosphère», Jeuxvideo.com... le Front national regarde d'un bon œil les opérations qui sont menées en son nom par les trolls.

Publié le

«On n'a pas d'alliances avec des gens qu'on ne connaît pas», s'est défendu Florian Philippot lorsqu'il a été interrogé mardi par France Culture sur une enquête de BuzzFeed News publiée la semaine dernière. Dans cette enquête, nous montrions comment des militants pro-Trump s'organisent via un salon de discussion hébergé sur la plateforme de messagerie Discord -The Great Liberation of France- pour faire élire Marine Le Pen après avoir fait gagner Trump. Ce salon, sorte de rampe de lancement de faux comptes FN incarnant «dans l’idéal des jeunes, des filles mignonnes, des gays, des juifs» qu'on ne s'attend pas à retrouver au FN, n'est qu'une petite partie d'une nébuleuse pro-FN plus large, partagée entre Twitter, Reddit, le forum 18-25 de Jeuxvideo.com et son cousin anglophone 4chan. Certains responsables du Front national jouent le jeu de cet ensemble assez flou de militants et de trolls qui sont souvent présents sur plusieurs plateformes en même temps.

#SauvonsNosSDF

The Great Liberation of France et son équivalent francophone, La Taverne des Patriotes, sont deux salons de discussion sur Discord, un logiciel qui n'a même pas deux ans et qui était destiné aux amateurs de jeux vidéo en ligne. Il est désormais utilisé par de nombreuses communautés, dont les supporters de Marine Le Pen, comme le montre une campagne en ligne récente sur les SDF lancée par un élu FN.

Le 3 décembre dernier, Grégory Roose, secrétaire départemental du FN dans les Alpes-de-Haute-Provence, lançait l'opération #SauvonsNosSDF, pour promouvoir la fabrication de «petites maisons en bois» pour les sans-abri et pour mettre en opposition l'aide apportée aux SDF français et aux migrants.

Sur Twitter, le hashtag a été initié par le compte @Patriosphère, qui se dit non partisan.

Opération #SauvonsNosSDF en TT France à partir de 19 h samedi 3 décembre 2016

Le jour même, un membre francophone de «The Great Liberation of France» a fait la promotion du hashtag sur Discord, pour tenter d'accompagner son essor.

Certains comptes qui ont été briefés sur Discord sont allés sur Twitter pour parler de l'opération. C'est le cas de «trumpwin2016», qui possède le compte Twitter Nelsonian 210. Il a retweeté de multiples messages contenant le hashtag à ses plus de 4000 abonnés. Il a même retweeté un tweet hostile à l'opération... juste parce qu'il contenait le hashtag.

C'est aussi le cas du compte «Haute Énergie», suivi par Marine Le Pen, tenu par un anglophone et dont le nom évoque un mème populaire concernant Donald Trump. Avec son compte, il a également diffusé de nombreux messages avec le hashtag #SauvonsNosSDF. Voici son tweet qui a eu le plus de succès le 3 décembre, avec près de 150 retweets:

Les tolérants de la gauche face à la problématique des #SDF #SauvonsNosSDF

Le chercheur Nicolas Vanderbiest a tweeté le lendemain un bilan de l'opération #SauvonsNosSDF. Selon lui, plus de 40.000 tweets ont été générés. Et dans la cartographie des comptes qui ont diffusé le hashtag, on retrouve naturellement Grégory Roose, Patriosphère, et Haute Énergie.

La cartographie de #SauvonsNosSDF (Astroturfing, + de 40 000 tweets, moins de 6000 users) : une belle foule polaris… https://t.co/Cx8Ehzl38z

Cette opération a été coordonnée par le responsable local du FN et certains membres de la «patriosphère».

«Don», un membre anglophone de «The Great Liberation of France», explique à ses camarades avoir été ajouté au «Conseil des patriotes», une discussion de groupe sur Twitter qui rassemble des comptes qui se revendiquent de la «patriosphère».

La «patriosphère» est un ensemble de comptes nationalistes qui tweetent principalement sur l'islam, les migrants, et ce qu'ils appellent le «racisme anti-blanc».

«Je pourrais communiquer au sujet de ces "maires patriotes" (sans citer de parti)», expliquait le «Renard du Net». Sollicité à deux reprises par BuzzFeed News, Le Renard du Net nous a répondu: «Vous êtes durs de la feuille, vous! Je vous ai dit que je ne vous répondrais pas. Combien de fois dois-je vous le répéter pour que ça rentre? Bonne journée.»

Dans d'autres captures d'écran diffusées par «don», Grégory Roose poursuit la conversation avec Samuel, ou @messsmer, un autre compte de la «patriosphère». Il explique que Marion Maréchal-Le Pen et Nicolas Bay seront briefés sur le succès de l'opération #SauvonsNosSDF.

«Gros travail d'équipe. On a tous assuré», conclut le responsable local du FN.

Contacté par BuzzFeed News, Gregory Roose confirme qu'il a fait appel à des comptes influents de la «patriosphère» pour faire passer son message. Même s'il n'est pas toujours en phase avec eux.

«Ils m’ont donné un coup de main pour un projet. C’est un petit groupe de twittos complètement indépendants. Sur #SauvonsNosSDF, ils ont été d'une aide très précieuse, mais il y a une véritable indépendance», précise-t-il à BuzzFeed News.

Il poursuit: «Je fais partie d’un petit groupe de discussion sur Twitter mais je n’y passe pas ma vie. C’est un groupe intéressant qui a un énorme impact, il y a du bien et du moins bien. Par exemple, "Farid Fillon", j’adhère pas du tout. Je trouve ça un peu caricatural.»

Au mois d'octobre, BuzzFeed News avait été ajouté par inadvertance à une discussion de groupe par messages privés. Voici les messages qui y étaient diffusés pour promouvoir les hashtags #Patriosphère et #RuquierDégage.

Jeuxvideo.com

Un autre pôle de militants, qui n'est pas si éloigné, intéresse le Front national: le forum 18-25 du site Jeuxvideo.com, par ailleurs critiqué pour sa gestion du harcèlement en ligne. Florian Philippot, numéro 2 du FN, a fait des clins d'œil très appuyés à cette communauté sur sa nouvelle chaîne YouTube.

El Risitas sous la tasse et dédicace au 18-25, Florian Philippot "Ce khey du forum" #webcred #compol

Dans sa première vidéo, sous sa tasse rouge, il glisse un sticker représentant Risitas, un humoriste espagnol qu'une vieille interview, déterrée en 2014, a propulsé au rang de star dans le forum. Dans une deuxième vidéo, il ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire en soulevant sa tasse, sous laquelle est posé un sticker représentant un montage de Risitas qui tient une tasse.

«Je les ai remerciés parce que ce sont les premiers qui ont parlé de ma chaîne», a expliqué Florian Philippot sur France Culture, le 31 janvier:

«Ne croyez pas que les choses se diffusent viralement sur le web quand il n'y a pas de contenu, pas de fond. Je pense que c'est arrogant de le penser (...) Vous pouvez créer tous les trolls du monde, s'il n'y a pas de fond, ça ne fonctionne pas.»

Le forum dispose depuis le 14 janvier d'un topic (discussion) «officiel» de soutien à Marine Le Pen, mis en place avec l'accord des modérateurs.

Voici l'échange privé, diffusé sur ce topic par un membre de Jeuxvideo.com, ÉtatDeSavoie_26, entre lui et Éric Richermoz, secrétaire départemental FN de la Somme, qui fait partie de l'équipe de tournage de Florian Philippot.

D'après Éric Richermoz, le premier clin d'œil (la «risitasse») était une idée de Florian grâce «au super jeu de mot». Il ajoute que Florian Philippot consulte «régulièrement» le forum parce qu'il est très intéressé par la «culture internet en général».

Contacté par BuzzFeed News, Éric Richermoz a confirmé qu'il travaillait sur la chaîne YouTube de Florian Philippot, mais n'a pas répondu à nos autres sollicitations. Florian Philippot non plus n'a pas répondu à nos sollicitations.

La communauté frontiste de Jeuxvideo.com est aussi présente sur la Taverne des Patriotes de Discord. Un de ses membres en fait la promotion sur le topic dédié à Marine Le Pen.

Par ailleurs, certains membres de la «Taverne des patriotes» sont aussi membres d'un salon Discord dédié à la communauté du forum 18-25.

Le Discord est également promu dans de nombreuses publications sur /pol/, une section du forum 4chan dédiée à la politique. Par exemple ici, ici, ici, ou .

4chan est un forum anglophone lancé en 2003 et fondé sur l'anonymat de ses membres. Il est connu pour avoir initié beaucoup de phénomènes parmi les plus populaires d'internet, comme le mouvement Anonymous ou le rickrolling. Pour publier sur 4chan, il faut accompagner son message d'une image, idéalement un mème accrocheur. Comme ici, une image baptisée «Marinewave» (une référence à la vaporwave, un courant artistique très ancré dans la culture numérique).

Cette image est elle-même issue de la «Taverne des patriotes».

Elle a été créé par «Chepamec», un militant pro-FN qui est à la fois un modérateur sur Discord, un des principaux modérateurs de la communauté Reddit r/Le_Pen (comme le souligne franceinfo), propriétaire du compte Twitter du même nom et membre de la communauté du 18-25 —ou, tout du moins, membre des différents salons Discord dédiés à cette communauté.

BuzzFeed News a pu discuter avec Chepamec et The French Resistance via Discord. Le second a été plus loquace que le premier. Ils affirment ne pas avoir leur carte au parti.

«Disons qu'on lance des tweets, des hashtags, des mèmes qui sont repris par notre base de plusieurs centaines de personnes, puis qui inondent le camp pro-FN sur Twitter. Eux-mêmes les réutilisent mais de leur propre initiative», résume The French Resistance.

«Certains d'entre nous sommes sur des DM collectifs (sur Twitter) pour se retweeter, mais il n'y a pas une base centrale où les pros-FN complotent pour faire monter des tweets», ajoute-t-il.


Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at Jules.Darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.