back to top

Ce panneau «anti-Français» est un photomontage

Elle a été prise en Suisse et le texte de la banderole a été modifié.

Publié le

Lundi 14 novembre, le journaliste du Monde Samuel Laurent a repéré un photomontage diffusé sur Twitter:

Le petit #fake du soir, 400 RT pour ce très beau hoax fait main, sous Paint, avec amour. Vraie img :… https://t.co/WYMgSHjuHA

Un utilisateur diffusait ainsi une fausse banderole, indiquant «on préfère accueillir 1000 réfugié-e-s plutôt qu'un seul Français dans nos quartiers». Le mot «Français» remplaçait le mot «nazi» sur la vraie banderole, qui vient en fait de Suisse.

solidarites.ch

Cette banderole a été installée par des militants de gauche et antifascistes pour dénoncer la tenue d'une conférence du Parti nationaliste suisse dans la région de Lauzanne.

Le photomontage a d'abord été diffusé le 31 octobre sur une page Facebook nommée «SOS racisme anti-blanc». La photo a été partagée près de 2500 fois, elle a reçu 1300 réactions et 199 commentaires.

«Dupont», l'utilisateur de Twitter qui a diffusé puis supprimé le premier photomontage, en a republié un, délibérément modifié et accompagné d'une légende indiquant que les réfugiés touchent 25 euros par jour, ce qui est aussi faux.

Quand un demandeur d'asile ne bénéficie pas d'hébergement d'urgence, il peut toucher une allocation temporaire d'attente qui est de 11,45 euros par jour. Si la personne est hébergée, le montant maximal de l'allocation mensuelle de subsistance est de 718 euros par mois pour une famille de six personnes, soit 24 euros par jour ou 4 euros par jour par personne.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé