back to top

Cette Parisienne en fauteuil raconte le calvaire qu'elle vit dans le bus

«Le mec s'arrête, il me voit, il met pas la rampe et il se casse.»

Publié le

Herenui est une étudiante de 23 ans. Cela fait quatre ans qu'elle habite à Paris, où elle se déplace en fauteuil roulant.

Mercredi 31 août, pour la troisième fois de la journée, elle a eu un problème avec un chauffeur de bus de la RATP. Elle a décidé de le raconter sur Twitter.

«Ça faisait un peu trop en une journée et puis ça m'arrive vraiment très souvent, du coup j'en ai eu assez», explique-t-elle à BuzzFeed News.

Pour Herenui et les autres personnes en fauteuil, ces situations représentent souvent des pertes de temps décourageantes.

«C'est parfois décourageant de voir qu'un trajet qu'on pourrait faire en 20 minutes en métro prendra 1h30 en bus. J'essaie de sortir un maximum parce que je veux vivre le plus normalement possible mais je sais que beaucoup de personnes restent chez elles parce que c'est compliqué», dit la jeune femme à BuzzFeed News.

«Les trajets sont considérablement rallongés au départ, mais si un problème survient c'est encore pire. Je suis musicienne et j'ai déjà été en retard à l'un de mes concerts, ce qui est plutôt embarrassant!»

Les problèmes que peuvent rencontrer les personnes en fauteuil sont multiples. Herenui développe:

«Les problèmes de rampes, les chauffeurs qui ne savent pas la faire marcher ou qui refusent de me faire monter sous prétexte que le bus est trop plein, les poussettes qui ne sont pas pliées et le chauffeur qui ne dit rien, le bouton d'arrêt pour la rampe qui ne fonctionne pas...»

Et parfois, même quand le chauffeur actionne la rampe, ce n'est pas non plus une partie de plaisir.

Herenui estime que ces situations arrivent «très régulièrement» partout en France, pays qui est «très en retard pour l'adaptation des transports en commun.»

«C'est tout de même un comble que dans la capitale, les lignes de métro ne soient toujours pas adaptées, sauf la ligne 14, et que la plupart des stations de RER ne soient pas équipées. Je me demande comment font les touristes quand ils arrivent...» déplore l'étudiante.

En réponse à Herenui, des personnes en fauteuil ou des proches ont témoigné des difficultés rencontrées de leur côté.

Pour Herenui, «il faudrait que le peu de moyens de transport accessibles existants marche et soit utilisable pour les gens qui en ont besoin quotidiennement.»

«Avoir des rampes et des boutons d'arrêt qui marchent dans tous les bus, ainsi que des chauffeurs plus formés serait un bon début, estime-t-elle. Ensuite, il faudrait songer à adapter les lignes de métro, ou au moins à faire contrôler les ascenseurs plus souvent pour qu'ils marchent...»

La RATP a contacté Herenui pour identifier l'incident avec elle, mais elle n'a pas eu de nouvelles depuis.

BuzzFeed News a contacté une porte-parole de la RATP et mettra à jour cet article avec la réponse du groupe.

Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.