Comment on a utilisé des paris pour enquêter sur le trucage dans le tennis

On vous explique avec des GIFs comment on a épluché des milliers de données sur des paris.

1. Je suis John Templon, journaliste d’investigation pour BuzzFeed News. J’ai passé 15 mois à analyser les données de paris en tennis pour voir si je pouvais découvrir si les joueurs truquaient des matchs.

Jared Harrell / BuzzFeed News

(Vous pouvez lire l’intégralité de cette histoire ici en anglais, ou notre résumé en français ici.)

3. Je ne joue pas au tennis. Je suis un homme de chiffres. J’ai pensé pour la première fois que quelque chose clochait dans ce «sport de gentlemen» en lisant une revue de statistiques.

Jared Harrell / BuzzFeed News

Un professeur de management du sport de l’université d’État de Floride a fait équipe avec un parieur professionnel sur le tennis. Ils ont publié une étude estimant que, selon toute vraisemblance, des joueurs de tennis «manipulaient ou truquaient carrément» 23 premiers tours de tournois professionnels par an. Cela représente environ 1%. Mais l’enquête ne pointe pas de joueurs en particulier. Et elle concerne seulement des matchs entre 2011 et 2013. Donc…

5. J’ai analysé une énorme quantité de données de paris, à la recherche de signes pouvant indiquer que des joueurs perdaient exprès un match.

Pourquoi examiner les données de paris? Parce que l’objectif principal de truquer un match est de gagner de l’argent en pariant. Au cours d’un match normal, des gens parient qu’un joueur va gagner, d’autres parient sur son adversaire, et ce en se basant sur les cotes fixées par les bookmakers.

Si des paris énormes sont faits sur un joueur, cela indique que les parieurs pensent en savoir plus que le bookmaker sur l’issue du match. Peut-être qu’ils savent qu’un joueur va se coucher.

7. J’ai analysé les données de 26.000 matchs professionnels entre 2009 et 2015.

Jared Harrell / BuzzFeed News

C’est vraiment beaucoup. Les bookmakers ajustent les cotes en fonction de la façon dont les gens parient sur un match. Donc, j’ai étudié les cotes initialement proposées pour chaque match par sept bookmakers majeurs, puis je les ai comparées avec les cotes définitives, pour voir dans quelle mesure elles avaient changé.

9. Ensuite, j’ai sélectionné des matchs où les cotes avaient –beaucoup– changé. Comprendre plus de 10% d’écart.

Cela s’est produit pour 11% des matchs. Il y a différentes raisons qui peuvent expliquer ce genre de mouvement. Par exemple, un joueur a pu se blesser à l’échauffement et les gens ont modifié leur pari en conséquence. Mais des gens ont aussi pu avoir des informations confidentielles, comme le fait qu’un joueur allait délibérément perdre son match.

11. Des parieurs ont semblé placer massivement de l’argent contre des joueurs. Puis, ces joueurs ont perdu leurs matchs beaucoup plus souvent que leur cote d’ouverture aurait pu le laisser penser. Bizarre…

Jared Harrell / BuzzFeed News

Pour estimer combien de fois ils auraient dû perdre, j’ai lancé un million de simulations informatiques par joueur. Pour en savoir plus, lisez notre méthodologie détaillée (lien anglais).

13. Grâce à cette analyse, j’ai identifié 15 joueurs qui ont perdu étonnamment souvent des matchs avec de gros paris.

Quatre joueurs ont eu des comportements particulièrement inhabituels, perdant quasiment tous ces matchs. Selon les cotes initiales des bookmakers, la chance que ces joueurs soient aussi peu performants était de moins de un sur mille.

L’analyse a été uniquement faite avec les informations de paris connues publiquement. Les autorités du tennis et les maisons de jeu ont accès à des informations beaucoup plus fines, comme les comptes faisant des paris ou des preuves légales, du type données téléphoniques ou bancaires.

Sans avoir accès à ces informations, il est impossible de savoir avec certitude si ces comportements suspects sont effectivement la conséquence de matchs truqués. Pour cette raison, BuzzFeed News a décidé de ne pas nommer les joueurs en question.

15. Pour un joueur, j’ai identifié 16 matchs pour lesquels les bookmakers ont revu ses chances de gagner à la baisse d’au moins 10 %.

17. Il a perdu 15 de ces 16 matchs, dont certains où il était le grand favori.

Jared Harrell / BuzzFeed News

Les données de paris seules ne sont pas des preuves de tricherie. Les joueurs peuvent être contre-performants pour diverses raisons –blessure, fatigue, malchance– et parfois ces contre-performance peuvent survenir quand de gros paris ont été faits contre eux. Mais il est très peu probable qu’un joueur puisse être contre-performant régulièrement dans des matchs où les gens ont parié des sommes importantes contre lui.

En fait, selon mes calculs, ce joueur avait moins de 1 chance sur 7.500 de perdre autant de ces matchs (ou plus), en se basant sur les cotes initiales des bookmakers.

19. Dans un tournoi en 2010, un bookmaker a commencé par donner à un joueur 69% de chances de gagner son premier match. Mais dans les heures précédant ce match, ses chances sont tombées à seulement 47%.

Jared Harrell / BuzzFeed News

21. Il a perdu en deux sets.

Encore une fois, il est impossible de savoir si ce match était truqué. Mais ces chiffres sont très étranges et, disons-le clairement, improbables. Et il n’y a pas que ces chiffres. Pour plus d’informations sur de possibles matchs truqués dans le tennis, lisez l’enquête complète de BuzzFeed News et de la BBC.

Check out more articles on BuzzFeed.com!

John Templon is a data reporter for BuzzFeed News and is based in New York. His secure PGP fingerprint is 2FF6 89D6 9606 812D 5663 C7CE 2DFF BE75 55E5 DF99
Contact John Templon at john.templon@buzzfeed.com.
Got a confidential tip? Submit it here.
 
 
Le buzz du moment