back to top

Onze choses qui ressemblent vraiment à des vulves

Merci au projet artistique @Look_at_this_pusssy («regarde cette chatte»).

Publié le

1. @Look_at_this_pusssy est un projet artistique qui fait exactement ce qu'il annonce...

instagram.com

2. ... à savoir, découvrir des vagins partout où ils se trouvent.

instagram.com

3. Ce qui n'était au début qu'une simple plaisanterie entre les deux artistes de Los Angeles Chelsea Jones et Eva Sealove s'est transformé en véritable projet rassemblant des «chattes» de différentes formes et tailles.

instagram.com
Publicité

4. «En voyant des racines ou alors une trousse à maquillage rose, on se disait tout à coup: "Regarde cette chatte», ont-elles raconté lors d'un interview avec BuzzFeed Life.

instagram.com

«On prend beaucoup de plaisir à faire des calembours verbaux et visuels... et c'est venu tout naturellement de là.»

5. Avec sa fréquentation très importante, Instagram était une plate-forme parfaitement adaptée à ce projet très visuel, expliquent-elles.

instagram.com

6. Alors qu'Instagram a la réputation de censurer les images de corps féminins, ce projet ne viole aucune règle.

instagram.com

«Nos images sont évocatrices du corps humain, mais pas explicitement, nous sommes donc protégées et nous n'avons pas eu de difficultés pour l'instant. Nous discutons du problème de la censure, et nous avons exprimé notre mécontentement quant au climat de honte et de discrimination que cette censure entraîne spécifiquement pour les femmes. Cependant, nous exprimons des réserves à ce sujet et à propos de la campagne "free the niple" ("libérez les tétons") qui pourrait potentiellement conduire à approfondir le fossé culturel entre le corps idéalisé et la réalité.»

8. Chelsea Jones et Eva Sealove accompagnent les photos d'une écriture expérimentale visant à exprimer un certain point de vue sur les attentes auxquelles doit répondre le corps féminin.

instagram.com

«Nous utilisons le projet LATP comme un exutoire permettant de traiter de certaines inégalités culturelles et d'exemples d'agressions vécues, et nous transmettons un message en lien avec ces images.»

9. Et bien qu'il existe certainement d'autres comptes similaires basés sur des images phalliques, le projet de Chelsea Jones et Eva Sealove cherche plus à provoquer qu'à plaisanter.

instagram.com

10. «Nous ne sommes pas sûres qu'un projet appelé: "Regarde cette bite" mènerait à grand-chose», ont-elles déclaré.

instagram.com

«Nous ne sommes pas misandres, et les hommes aussi vivent des expériences difficiles, mais comme c'est le sexe dominant, leurs problèmes sont déjà plus ou moins exprimés et traités.»

11. Pour voir plus de chattes sauvages, vous pouvez consulter leur compte Instagram.

instagram.com

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss