back to top

Humans of Paris, le projet photo qui met en avant les histoires des Parisiens

«En 3 ans, j'ai capturé plus de 2.500 portraits. Cela représente 2.500 rencontres qui m'ont tant appris sur la vie.»

Publié le

«En tombant par hasard sur le projet Humans of New York, nous nous sommes dit qu'il fallait lancer le projet à Paris parce que c'était parfaitement en accord avec mes photos, avec mes portraits. En une nuit, nous avons atteint plus de 1000 fans. Cela m'a donné envie de continuer, c'est la raison pour laquelle je travaille depuis 3 ans sans relâche pour essayer d'offrir à ma communauté les plus beaux portraits des parisiens qui se promènent dans la capitale.»

Publicité

Comme son homologue américain Brandon Stanton, Marco souhaite à travers sa page et ses photos, partager le quotidien des habitants de la capitale Française.

Au tout début de la création de la page Facebook, c'est Brandon Stanton lui-même qui lui a donné de précieux conseils pour faire grossir sa communauté: «Il était très enthousiaste à l'idée du projet Humans of Paris, mais aujourd'hui je n'ai plus aucun contact avec lui», a expliqué Marco Hazan à BuzzFeed France.

Ce sont les histoires simples, émouvantes, belles et parfois difficiles qui émeuvent les membres de la communauté Humans Of Paris. Marco commence toujours avec la même question: «Quel a été le moment le plus marquant de votre vie?»

Facebook: HOPAIP

Il nous a expliqué que son projet était «avant tout humain». «Une fois l'endroit choisi, je me promène et essaye de repérer les personnes les plus aptes pour une discussion sur le fond avec moi. Je n'ai pas de critères prédéfinis mais seulement une vocation: la rencontre.»

Les témoignages recueillis sont présentés en anglais et en français, parce que «Paris est une ville touristique», un aspect qu'il aime montrer à sa communauté.

Human of Paris

Qu'ils les abordent en anglais, en français ou même en italien, les réactions des gens sont en général très positives. Marco affirme que «les Parisiens sont ouverts au dialogue». Il poursuit: «Humans of Paris contribue à changer les préjugés que certains ont des Parisiens. Chacun a une histoire formidable à raconter.»

L'histoire qui l'a le plus marqué? Celle d'un chauffeur de taxi qui a perdu sa famille.

Facebook: HOPAIP

Mais il aime également les histoires plus heureuses et romantiques.

Facebook: HOPAIP

S'il ne cache pas son envie d'atteindre un jour plus d'un million de fans, il essaye avant tout de mener son projet à bien, tout en conciliant sa vie d'étudiant.

«En 3 ans, j'ai capturé plus de 2,500 portraits. Cela représente 2,500 rencontres qui m'ont tant appris sur la vie.»