back to top

Cette blogueuse montre que les aliments les plus caloriques ne sont pas ceux qu'on croit

Une portion de chips de légumes est plus riche en calories qu'une portion de chips classiques.

Publié le

Voici Lucy Mountain, une instagrammeuse britannique de fitness, qui partage des conseils nutritionnels et sportifs sur son compte thefashionfitnessfoodie et sur sa chaîne YouTube du même nom.

Par mail, Lucy nous explique qu'en quatre ans, Instagram est devenu sa plateforme privilégiée pour évoquer son approche de la santé et de la fitness en général.

Elle a par la suite ouvert un autre compte, theFFFeed, où elle compare les calories d'aliments considérés comme «sains» ou «mauvais» et ce, avec différentes marques.

«On nous dit tout le temps ce qui est "bien" ou "mal" en ce qui concerne la fitness. Oui, il y a bien des manières d'atteindre un objectif, mais je pense qu'il faut surtout aimer ce que l'on fait pour que ce soit viable.»

C'est pour cette raison qu'elle a commencé à comparer des aliments soi-disant «bons pour la santé» avec des aliments considérés comme plus néfastes, «pour aider les gens à faire leur propre choix».

À gauche, des chips classiques; à droite, des chipes de légumes.
instagram.com

À gauche, des chips classiques; à droite, des chipes de légumes.

Pour elle, les calories ne sont qu'un aspect de la nutrition, même s'il faut en tenir compte quand la gestion du poids est importante pour quelqu'un.

«Je veux faire remarquer aux gens qu'il y a plein d'autres facteurs à prendre en compte, comme les ingrédients, les micronutriments, les macronutriments, comment on se sent, quel impact la nourriture a sur nous, etc. En gros, ne mangez pas du chou kale si vous détestez le kale.»

Elle insiste particulièrement sur le fait que chaque corps a ses besoins et que chaque personne a ses préférences: «"Être sain" ne signifie pas la même chose chez tout le monde.»

«Avec mon compte Instagram, je souhaite qu'on arrête de labelliser la nourriture comme bonne ou mauvaise. Ces comparaisons ne sont pas là pour donner des réponses, mais plutôt pour ouvrir le débat.»

L'un de ses exemples préférés, c'est la différence entre les biscuits de la marque Belvita «qui sont labellisés comme des biscuits sains pour commencer la journée» et les biscuits de la marque Digestive qui sont à peine plus caloriques mais considérés comme un «plaisir coupable».

«Ce n'est pas pour diaboliser certains aliments, parce qu'ils ont tous leur place selon l'alimentation de chacun, mais c'est bien d'aller plus loin que ce qu'on nous présente comme "sain"».

(Sur la salade de droite, il y a du parmesan en plus et la sauce est industrielle plutôt que fait-maison avec du yaourt.)
instagram.com

(Sur la salade de droite, il y a du parmesan en plus et la sauce est industrielle plutôt que fait-maison avec du yaourt.)