back to top

Elles posent nues pour montrer que leur corps leur appartient

Le nouveau projet de Caitlin Stasey, herself.com, offre aux femmes une plate-forme où elles peuvent totalement se laisser aller à être qui elles sont vraiment. Note : ce post contient de la nudité.

Publié le

L'actrice australienne Caitlin Stasey vient de lancer herself.com, un site féministe conçu pour donner le pouvoir aux femmes, peu importe leur physique, taille, ethnie, sexualité ou identité de genre.

Le site met en scène des photos de différentes femmes nues ainsi que des interviews détaillées, et sera mis à jour toutes les semaines avec un nouveau profil.  « Le site Herself a été créé pour les femmes, par les femmes, et permet de mettre en avant le corps féminin sans tricher, sans devoir affronter le regard des hommes ni forcément plaire à tout le monde, » explique Stasey. « Ces femmes existent, avec simplicité et courage, et sont désormais immortalisées par ces photos. »
Jennifer Toole / Via herself.com

Le site met en scène des photos de différentes femmes nues ainsi que des interviews détaillées, et sera mis à jour toutes les semaines avec un nouveau profil.

« Le site Herself a été créé pour les femmes, par les femmes, et permet de mettre en avant le corps féminin sans tricher, sans devoir affronter le regard des hommes ni forcément plaire à tout le monde, » explique Stasey. « Ces femmes existent, avec simplicité et courage, et sont désormais immortalisées par ces photos. »

L'actrice explique avoir voulu créer ce site après avoir compris que les femmes avaient besoin d’un espace rien qu’à elles pour parler de leurs expériences, qu’elles soient cisgenres, trans, intersexuelles ou altersexuelles.

« Je voulais montrer des femmes issues de différents milieux dans l'espoir que celles qui ne se voient jamais représentées dans les médias puissent trouver un espace de solidarité, avec des personnes qui les AIMENT, plutôt qu'être comparer à des personnes auxquelles on leur dit qu'elles doivent ressembler. »
Jennifer Toole / Via herself.com

« Je voulais montrer des femmes issues de différents milieux dans l'espoir que celles qui ne se voient jamais représentées dans les médias puissent trouver un espace de solidarité, avec des personnes qui les AIMENT, plutôt qu'être comparer à des personnes auxquelles on leur dit qu'elles doivent ressembler. »

Au début de ce projet, Stasey confie avoir été surprise par le nombre de femmes lui ayant servi de modèles qui se sont excusées pour leur corps.

« Le corps des femmes ne leur appartient plus ; on leur prend pour le disséquer, le scruter, avant de le leur redonner. La société a créé un idéal auquel ressembler, et ce sont les femmes qui en paient le prix, » dit-elle. « Ces femmes s'excusaient de ne pas être à la hauteur des standards arbitraires imposés par l'industrie cosmétique patriarcale et une oppression systématique. »  « À cause de mon métier d'actrice, j'ai toujours été très consciente de mon aspect physique, de l'aspect physique des autres, de ce à quoi les gens doivent ressembler et de la façon dont nous dépensons des fortunes (financièrement et émotionnellement) pour nous plier à ces exigences arbitraires. Adolescente, j'étais complexée par mon corps, mais le fait de travailler dans l'univers du spectacle m'a vraiment fait prendre conscience de l'injustice concernant le corps féminin, constamment critiqué. »
Jennifer Toole / Via herself.com

« Le corps des femmes ne leur appartient plus ; on leur prend pour le disséquer, le scruter, avant de le leur redonner. La société a créé un idéal auquel ressembler, et ce sont les femmes qui en paient le prix, » dit-elle. « Ces femmes s'excusaient de ne pas être à la hauteur des standards arbitraires imposés par l'industrie cosmétique patriarcale et une oppression systématique. »

« À cause de mon métier d'actrice, j'ai toujours été très consciente de mon aspect physique, de l'aspect physique des autres, de ce à quoi les gens doivent ressembler et de la façon dont nous dépensons des fortunes (financièrement et émotionnellement) pour nous plier à ces exigences arbitraires. Adolescente, j'étais complexée par mon corps, mais le fait de travailler dans l'univers du spectacle m'a vraiment fait prendre conscience de l'injustice concernant le corps féminin, constamment critiqué. »

Stasey remercie la photographe Jennifer Toole, qui a pris en photo toutes les femmes apparaissant sur le site, en les mettant toujours très à l'aise.

« Jennifer a un incroyable sens du contact. Pendant une séance photo avec elle, on ne peut que laisser ses complexes au placard. Je me suis sentie très mal à l'aise au début, quand elle me prenait en photo, avant de finalement me rendre compte qu'on n'a pas à s'excuser du corps que la nature nous a donné. Les femmes qui ont participé à ces séances n'arrivent pas à trouver les mots pour dire à quel point cette expérience a été incroyable, et j'espère que cela leur aura permis de trouver en elles la confiance dont elles manquaient. »
Jennifer Toole / Via herself.com

« Jennifer a un incroyable sens du contact. Pendant une séance photo avec elle, on ne peut que laisser ses complexes au placard. Je me suis sentie très mal à l'aise au début, quand elle me prenait en photo, avant de finalement me rendre compte qu'on n'a pas à s'excuser du corps que la nature nous a donné. Les femmes qui ont participé à ces séances n'arrivent pas à trouver les mots pour dire à quel point cette expérience a été incroyable, et j'espère que cela leur aura permis de trouver en elles la confiance dont elles manquaient. »

Stasey déclare que, bien que les femmes soient malheureusement toujours comparées les unes aux autres, elle ne se sent jamais plus heureuse qu'avec d'autres femmes et espère que son site saura refléter ce sentiment.

« J'espère que ce site donnera de la joie à toutes les femmes, peu importe qui elles sont et où elles sont, » ajoute-t-elle.  « Notre corps nous appartient, il est temps de le reprendre à ceux qui cherchent à faire du profit sur le dos de nos complexes. »
Jennifer Toole / Via Herself.com

« J'espère que ce site donnera de la joie à toutes les femmes, peu importe qui elles sont et où elles sont, » ajoute-t-elle.

« Notre corps nous appartient, il est temps de le reprendre à ceux qui cherchent à faire du profit sur le dos de nos complexes. »

Rendez-vous sur herself.com pour voir des profils uniques et ici si vous souhaitez y participer.

Jennifer Toole / Via herself.com