back to top

13 trucs sur les poux qui vont vous donner des frissons

Lisez à vos risques et périls.

Publié le

1. Les poux font à peu près la même taille qu'une graine de sésame.

instagram.com

Leur taille varie entre 2 et 3mm de long et ils sont de couleur brun roux ou grise.

3. Ils rampent sur votre cuir chevelu à l'aide de griffes au bout de leurs pattes.

Warner Bros

Les poux ne peuvent pas sauter ni voler, et sont donc particulièrement adaptés aux structures en forme de griffe. Ils se déplacent de 9,5cm par minute en moyenne et se propagent avant tout par le contact cheveux à cheveux. C'est pour cela qu'on les retrouve souvent sur les enfants actifs à l'école (et peut-être chez les amateurs de selfies en groupe).

4. Ils se nourrissent en injectant de la salive dans votre cuir chevelu et en suçant votre sang.

youtube.com

Avec la salive, les vaisseaux sanguins s'ouvrent et la coagulation du sang ne se fait plus. Le pou peut se nourrir sur votre cuir chevelu toutes les une à deux heures.

Publicité

5. Les poux peuvent aussi bien élire domicile dans vos sourcils et vos cils que dans vos cheveux.

instagram.com

8. Et les poux peuvent survivre plusieurs heures sous l'eau.

Fuji Television

Ce qui explique pourquoi vous contenter de laver vos cheveux comme vous le faites habituellement n'est pas une solution. Les poux s'accrochent férocement aux cheveux humains sous l'eau et ne les lâchent jamais.

Publicité

11. Les œufs sont fixés à votre tête par une substance similaire à la colle.

Gilles San Martin / Via Flickr: sanmartin

Les œufs sont recouverts d'une gaine protectrice similaire à la colle qui leur permet d'adhérer à vos cheveux. Cette glu est composée d'une matière similaire aux cheveux humains et par conséquent, de nombreux soins conçus pour la détruire pourront également abîmer vos cheveux.

Publicité

13. Et des recherches montrent que les poux commencent à devenir résistants aux traitements médicaux.

Warner Bros

Des recherches menées en 1998 et publiées dans la Revue britannique de dermatologie se sont intéressées aux signalements fréquents sur l'inefficacité des traitements anti-poux. Les chercheurs ont étudié des écoliers issus de quatre villes différentes d'Angleterre et suggèrent que les poux deviennent de plus en plus résistants aux traitements à cause de l'utilisation intensive de ces produits.