back to top

Vous voulez faire des enfants ? Très bien, mais lisez ces 24 conseils avant

«Les enfants vous forment et vous éduquent autant que vous les formez et que vous les éduquez.»

Publié le

Sur Quora, un fil de discussion demande à des parents de parler des choses que personne ne vous dit sur le fait d'avoir des enfants. Voici une sélection des meilleures réponses :

1. À mesure que vos enfants grandiront, vous allez regretter la personne qu'ils étaient.

Disney / Via giphy.com

«Où est passé le bambin de trois ans qui rampait pour venir se mettre sur mes genoux et lire des livres et qui dessinait à la craie dans l'allée du garage? Où est passé l'enfant de 10 ans qui passait toutes ses soirées à dessiner paisiblement ? Où est passé le rigolo de 14 ans qui me racontait tous les soirs des histoires hilarantes sur sa journée ? Ils sont partis, pour toujours.»

Jessica Margolin

Publicité

2. Il est souvent difficile de se souvenir que vous éduquez votre enfant et non celui que vous étiez.

Walt Disney Pictures / Via giphy.com

«Et ce n'est pas grave, du moment que vous vous en rendez compte et que vous arrêtez tout de suite. Quand vous vous plantez, vous ne perdez pas la face en demandant pardon à votre enfant. Il sait déjà quand vous dites des conneries, alors quand vous admettez avoir fait une erreur, c'est thérapeutique pour vous deux.»

Imogen Moore

3. La plupart du temps, l'éducation d'un enfant se résume à une succession de tâches vraiment pénibles.

Showtime / Via giphy.com

«Ces moments d'exaltation ou de désespoir existent bien, mais ils ne sont que très rares. Les "bons moments", ça n'existe pas. Il n'y a que "la quantité de moments" pendant lesquels se produisent parfois des moments inoubliables. Les parents qui "prendraient une balle pour leurs enfants", ça ne veut rien dire pour moi parce qu'on ferait tous ça. Ce qui compte pour moi, ce sont les parents qui répondent présent chaque jour. Et le jour d'après. Et le surlendemain. Ceux qui font les lacets, qui chantent 50 fois la foutue comptine de la grenouille ("Il pleut, il mouille..."), ceux qui tiennent compte des repas précédents pour décider si le suivant devra être riche en protéines, en lipides ou en fibres, ceux qui sourient quand leurs enfants entrent dans la pièce alors qu'il vendraient père et mère pour cinq minutes de solitude. Ouaip, ce sont ceux qui méritent un trophée pour les récompenser de leur persévérance.»

Imogen Moore

4. Vivre avec un bébé, c'est comme cohabiter avec un fumeur d'herbe vraiment bordélique.

Comedy Central / Via giphy.com

«Vous passez du bon temps ensemble, vous jouez aux cartes, vous regardez des chats sur YouTube, vous glandouillez, puis quand vous allez à la salle de bain, vous retrouvez le dentifrice étalé partout sur la serviette et le lavabo. Vous passez la tête par la porte et vous criez : "Mec, t'as mis du dentifrice partout, nettoie après t'être brossé les dents." Votre nouveau colocataire va se ramener en gloussant dans le couloir en prétextant : "Désolé mec, j'ai fait tomber ma brosse à dents après avoir mis du dentifrice dessus et puis j'ai oublié." Et vous allez tous les deux rire parce que c'est une excuse assez bonne, mais le lendemain, ça va se reproduire. Et le surlendemain. Et le sur-surlendemain.

Il y a des jours où votre ~coloc~ essaye de se dérober à ses responsabilités, et ces jours-là sont horribles parce que vous êtes là à dire à votre colocataire : "La vache, mec, trouve-toi un boulot, tu peux pas continuer à profiter des autres toute ta vie et d'ailleurs, je ne vais plus ramasser tout ce que tu laisses traîner dans le salon et, mec, tu devrais peut-être arrêter de manger sur le canapé parce que ça devient un peu dégoûtant", et puis vous vous faites la tête.» – Tamara Troup

5. Les enfants vous éduquent autant que vous ne les éduquez.

ABC / Via giphy.com

«Ça va au-delà des parents qui ont des enfants, les enfants vous ont. Vous êtes sous leur coupe, et ils vous forment et vous éduquent au même titre que vous les formez et les éduquez. Ils ne sont pas les seuls à grandir. Je pense que tous les parents ont vécu ce moment où ils pensent faire apprendre quelque chose à leur enfant qui semble résister (quelle surprise), puis il y a une pause, et ils découvrent que l'enfant a raison. À partir de ce moment-là, votre vision globale de la relation parent/enfant prend une tournure complètement différente.»

Jeff Darcy

6. Être un bon parent, ce n'est pas quelque chose qui vient naturellement, mais plutôt quelque chose qui demande de la réflexion.

Showtime / Via giphy.com

«Être un bon parent ne vous vient pas naturellement ou facilement, ça demande de la réflexion, des recherches, de la préparation, de l'attention et des efforts. Les meilleures pratiques parentales évoluent avec le temps, comme pour la prévention de la mort subite du nourrisson, par exemple. Selon les vieilles pratiques, il valait mieux coucher le nourrisson sur l'estomac alors qu'avec la nouvelle méthode, on les allonge sur le dos.

Vous allez recevoir des conseils en tous genres, bons comme mauvais, justes comme incorrects. Et bien que l'éducation des enfants a commencé dès les débuts de l'évolution humaine, vous aurez une bonne quantité de choses à résoudre pour lesquelles vous ne pourrez compter que sur vous-même.»

Scott Stirling

Publicité

7. C'est vraiment dur de dormir «quand le bébé dort».

USA / Via giphy.com

«Certains (ils sont légion aux États-Unis) vous diront de "dormir quand le bébé dort". Mais ils ne vous disent pas à quel point c'est difficile à faire, parce que quand votre bébé a l'air fatigué, qu'il donne l'impression d'être sur le point de s'endormir ou qu'il dort déjà à poings fermés, il se peut qu'il se réveille dans les cinq minutes. Ou trois heures plus tard. Et vous ne savez jamais si ça va être l'un ou l'autre.

Une fois, ma fille s'est endormie pendant que je la nourrissais allongée de côté sur mon lit. Il était 14 heures et je me suis dit qu'elle allait faire une petite sieste de cinq minutes, alors je me suis levée et je l'ai laissée là. Trois heures plus tard, elle dormait encore profondément et nous étions tous les deux épuisés, mon mari et moi, parce qu'il n'y avait aucun moyen d'aller faire la sieste sans la réveiller. Mon mari et moi ne savions pas s'il fallait rire ou pleurer. Je crois que c'était un peu des deux.»

Shiri Dori-Hacohen

8. Le manque de sommeil, c'est du sérieux, et ça peut vous changer en une personne complètement différente.

NBC / Via giphy.com

«Le manque de sommeil affaiblit votre système immunitaire, vous rend irritable à propos de n'importe quoi, et il teste votre relation avec votre partenaire à un point que vous n'auriez jamais imaginé jusque là. Vos performances au travail vont en pâtir. Vous repenserez à votre vie sociale avec nostalgie. Je ne peux pas insister davantage sur ce point.»

Sebastien Defrance

9. Il n'y a pas qu'une seule bonne façon d'éduquer les enfants parce qu'ils sont tous différents.

Netflix / Via giphy.com

«Ils ont tous leurs propres besoins, leur personnalité et leur tempérament bien à eux. Personne ni aucun livre (aussi judicieux soient-ils) ne vous donnera la bonne méthode qui peut s'appliquer à tous les enfants. Si vous avez plus d'un enfant, vous allez devoir mettre au point une stratégie par enfant.»

Sonnet Fitzgerald

10. Les besoins des enfants et des adultes sont presque les mêmes.

VH1 / Via giphy.com

«Les adultes sont de grands enfants. Nous avons les mêmes besoins physiologiques et souvent les mêmes problèmes élémentaires. Si nous n'avons pas assez de sommeil ou de nourriture, on se fatigue, on s'énerve et on devient grincheux. Ça peut aller du ronchonnement modéré à la rage monstrueuse avec tout son lot de cris, de disputes, ou même de violence physique. Mais la plupart des adultes ne réalisent pas qu'ils sont de grands enfants. Ils ont du mal à contrôler leurs émotions au cours de la journée, mais rejettent en bloc l'idée selon laquelle elles pourraient être dues à un manque de sommeil, une mauvaise alimentation ou de mauvaises relations dans leur entourage.»

Brian Knapp

11. Il va vous falloir du temps avant d'arriver à bien raconter les histoires.

MTV / Via giphy.com

«Personne ne m'avait dit que ce serait difficile de se réhabituer à lire tout haut à quelqu'un. J'avais complètement oublié les exercices de lecture à l'école primaire. Quand Jack est né, je le berçais le soir et nous avions toute une pile de livres pour bébés. Je me revois en ramasser un et le lire dans ma tête avant de réaliser que j'étais censé lui faire la lecture à lui. C'était une sensation très étrange et c'est peut-être à ce moment-là que j'ai compris que tout ne tournait plus autour de moi. J'ai dû apprendre à ce garçon comment s'exprimer, comment articuler, comment énoncer, comment suivre une histoire, comment assembler deux mots et bien d'autres choses.»

Ken Miyamoto

Publicité

12. On n'est jamais trop patient.

NBC / Via giphy.com

«Avant, je pensais être celui qui avait le plus de patience dans mon entourage, et je pensais que ce serait un avantage pour élever un enfant. C'est bien utile mais je n'étais malgré tout pas assez patient, parce qu'à force d'être testée, la patience s'effrite.»

Roy Ronalds

13. Avoir des enfants va entièrement diminuer votre niveau de vie.

Netflix / Via giphy.com

«De temps en temps, je contemple le foutoir dans lequel je vis, et je me dis que je vis comme une souillon : les murs sont recouverts de gribouillis, le mobilier est abîmé et la nourriture est renversée par terre. Quand je pense aux gens avec trois enfants que je regardais de haut avant parce qu'ils vivaient dans le désordre et qu'ils n'avaient pas l'air soignés...»

Roy Ronalds

14. Il est impossible de prédire quel genre d'enfant vous allez avoir.

TriStar Pictures / Via giphy.com

«Notre fille a maintenant 16 mois, et je suis constamment surpris les différences entre les personnalités des enfants, même à un âge aussi jeune. Sienna est très active, curieuse et loquace. Elle court et fait des bêtises. Sa cousine a le même âge, mais elle est calme et détendue. Certains enfants dorment bien tandis que d'autres ont du mal à trouver le sommeil, etc. Sachez que quand quelqu'un vous dit quelque chose sur le fait d'avoir des enfants, ses conseils peuvent être totalement vrais mais ne pas s'appliquer à votre situation. Il est impossible de prédire comment sera votre enfant.

Jesse Richards

15. Vous ressentirez des émotions plus intenses que jamais.

Netflix / Via giphy.com

«Personne ne m'avait parlé de toutes les émotions que j'allais ressentir. Au cours de la première année à peine, j'ai dû gérer des sentiments auxquelles je n'aurais jamais cru, bonnes comme mauvaises. Votre petit bébé peut vous faire vous sentir plus bas que terre, épuisée, triste, incapable et en colère, puis la minute d'après, vous avez l'impression que la Terre entière vous sourit.»

Valerie Fletcher

16. Vous aimez votre ou vos enfants d'un amour inconditionnel.

E! / Via giphy.com

«Dès que vos enfants arrivent dans votre vie, ils deviennent ceux que vous aimez le plus au monde. Vous n'aurez jamais autant aimé quelqu'un. Ça vous apprendra ce qu'est un amour inconditionnel : peu importe ce que vous ferez pour eux, vous n'attendrez rien en retour.»

Neha Indraniya

Publicité

17. Votre enfant pourrait bien ressembler à votre partenaire en tout point, et à vous, pas du tout.

City TV / Via giphy.com

«Quand elle est enfin arrivée, je m'attendais à ce qu'elle soit... et bien, comme moi ! Mais quand je l'ai vue pour la première fois, je me suis d'abord dit : "Dieu merci, nous sommes tous en vie." Puis : "Il faut que je dorme." Et enfin : "Ouah, elle ressemble beaucoup à Jay."

Ma fille est une personne à part entière mais je vois aussi son père en elle. Comme lui, elle aime voyager, elle dort avec un pied qui dépasse de la couette, et elle a de la poigne.»

Mira Zaslove

18. Vos actions valent beaucoup plus que vos paroles.

ABC / Via giphy.com

«Vous pouvez toujours leur dire comment vous pensez qu'ils devraient aborder un problème, mais ce que vous faites a beaucoup plus de valeur et de pertinence à leurs yeux. Ils se calqueront sur votre comportement, y compris sur les défauts et les réflexes que vous préféreriez gommer chez vous. Mais au bout du compte, si vous êtes tolérant et ouvert d'esprit, ils le seront aussi.»

Greg Brown

19. Il est important de poser des questions à vos enfants et d'écouteur leurs réponses.

FOX / Via giphy.com

«Écoutez ce qu'ils ont à dire ! Parfois, la façon de penser de mes enfants est tellement différente de la mienne que j'ai décidé de les écouter et de leur poser des questions. Si je découvrais que j'avais tort, je m'excusais. Si je comprenais ce qu'ils disaient, et que je pensais toujours qu'ils avaient tort, je le leur disais.

En grandissant, il était plus simple pour eux de venir se confier à moi quand ils avaient des problèmes ou quand ils avaient simplement besoin de quelqu'un à qui parler.»

Joyce Frankel

21. Vous devenez un bouclier humain.

CBS / Via giphy.com

«Depuis que ma fille est née, je ne suis jamais autant blessé. Ce n'est pas qu'elle me distrait. C'est parce que mon cerveau a décidé que désormais, s'il y a la moindre chance qu'elle se fasse mal, mon propre bien-être ne compte plus du tout. Si je vois ma fille sur le point de tomber et de se faire même le moindre petit bleu, je saute comme un illuminé pour empêcher que ça ne se produise.

Je me suis coupé méchamment au moins une fois et je me suis violemment cogné la tête (contre des murs principalement, parfois des étagères), tout ça pour lui éviter des accidents. Parfois, tout ce qu'elle risquait, c'était de se renverser de l'eau glacée sur elle.»

Ricardo Abreu

22. Vos enfants pourraient bien devenir votre plus grande réussite.

Twentieth Century Fox / Via giphy.com

«J'éprouve une joie immense en voyant mes deux enfants devenir des adultes indépendants et équilibrés qui se soucient des autres. C'est ma plus grande réussite dans la vie.» – Patrick Bachler

23. V enfants grandiront bien plus vite que prévu.

Disney Pixar / Via giphy.com

«Je ne m'attendais pas à voir le temps passer aussi vite. On éprouve constamment le sentiment de les perdre, comme si on n'avait pu les tenir dans nos bras qu'un bref instant.»

Justine Musk

24. Vous ne dormirez plus jamais à poings fermés, même quand vos enfants sont devenus des adultes.

FX / Via giphy.com

«Une partie de vous reste toujours en état d'alerte, parce que votre enfant pourrait tout à coup avoir besoin de vous, même quand il est devenu un adulte qui mène sa propre vie.» – Onyeche Douglas

Ce post a été traduit de l'anglais.

Sponsorisé

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss