back to top

Les 24 lieux les plus hantés de France

Maisons, châteaux, forêts, routes... Partez à la découverte de la France hantée !

Publié le

Le Château de Fougeret

fr.wikipedia.org

Situé dans la ville de Queaux, au cœur du département de la Vienne, ce bâtiment majestueux a été répertorié dès le 14ème siècle, alors que débutait la Guerre de Cent ans.

Le Château de Fougeret fait aujourd'hui la joie des amateurs de phénomènes paranormaux et a même fait l'objet d'émissions sur le sujet. Apparitions fantomatiques et voix invitant les visiteurs à quitter les lieux semblent indiquer que les fantômes qui y vivent tiennent à leur tranquillité. Un homme qui coupait du bois peinard dans le parc du château dit même avoir été touché par un être invisible.

Publicité

Demeure officielle des ducs de Lorraine, située près de Nancy, le Château de Lunéville, dit des Lumières, subit une terrible malédiction depuis janvier 1719. C'est en effet à cette date qu'ont débuté les incendies, qui ont ravagé la bâtisse. Plusieurs feux se sont déclarés depuis. Tous à la même date, à savoir le 3 janvier. Le dernier remonte à 2003. Certains parlent volontiers d'esprits pyromanes, tandis que d'autres évoquent une malédiction inhérente à un ancien pacte entre Stanislas, le propriétaire des lieux, et un personnage mystérieux.

Certains lieux hantés font carrément la une des médias, à l'instar de la maison de Nortbécourt dans le Pas-de-Calais. En 13 ans, la bâtisse a accueilli plusieurs locataires. Personne ne s'est plaint, jusqu'aux derniers occupants en date : jets de pierres incessants, fruits volants, chaise qui bouge toute seule, porte-savon agressif, les exemples ne manquent pas. Même le maire, en visite chez les locataires, a pu observer des choses étranges. Un exorcisme a été effectué par le diocèse pour tenter de calmer la maison. Là encore, les phénomènes divisent, comme en témoigne la personne interrogée par France Télévision, qui n'hésite pas à mettre le mystère sur le dos d'un MacGyver farceur... Ce qui est tout compte fait encore plus flippant.

Située dans la ville de Bresle dans l'Oise, au 13 rue du 11 novembre, cette maison serait habitée par le fantôme d'une petite fille, aperçue à plusieurs reprises par les propriétaires. Bruits divers et variés, verrous qui s'ouvrent tout seuls, voix, ou sensation de froid, caractérisent cette présence présumée. L'association Haute Normandie Paranormal a même capturé l'image de cet esprit frappeur particulièrement actif.

Publicité

Dans l'Eure, cette église se détache des autres grâce aux phénomènes observés par plusieurs témoins. On pourrait en effet entendre un souffle dans les allées de l'édifice. Il s'agirait de celui de l'abbé Delamarre, qui se trouve être enterré dans le chœur du bâtiment. Bonne nouvelle : il s'agit d'un esprit bienveillant...

Inhabité, ce bâtiment situé dans la ville rose au 38 bis rue de la Chaussée, laisse échapper des bruits étranges. Suffisamment en tout cas pour avoir encouragé le célèbre parapsychologue Yves Lignon à s'y rendre pour mener une enquête, durant laquelle il a découvert un cabinet de spiritisme datant du 19ème siècle. Plusieurs légendes caractérisent ce lieu. qui serait construit sur un ancien gibet. Les bruits proviendraient ainsi des victimes exécutées. Une autre hypothèse mentionne le fantôme d'une femme, assassinée jadis par le peintre pour lequel elle posait.

Publicité

Lieu mythique appartenant à la légende du Roi Arthur et de Merlin l'enchanteur, la Forêt de Brocéliande est un spot incontournable pour tous ceux qui cherchent à vivre une expérience paranormale (et pour les fans de Chrétien de Troyes). Merlin lui-même y vivrait encore, emprisonné quelque part. La Fontaine de Barenton, où le magicien rencontrait la douce Viviane, aurait le pouvoir de faire pleuvoir. Le Val sans retour, lui, pourrait retenir ses visiteurs. Quant au Château de Trécesson, il abrite apparemment plusieurs fantômes, dont une dame blanche. Bref, véritable Disneyland de l'étrange, Brocéliande n'a pas fini de dévoiler ses charmes et continue de fasciner.

La maison hantée de Grande Synthe

Via paranormal-02.skyrock.com

Là aussi la télévision a fait le déplacement. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours qu'une fourchette vient se planter toute seule dans la nuque d'une personne. Un médium dépêché sur les lieux aurait pris la poudre d'escampette en affirmant que cette maison de Dunkerque était hantée. Plus tard, après moult coups puissants dans la porte du garage et autres phénomènes terrifiants, une apparition aurait confié à la fille des locataires qu'onze spectres vivaient dans la bâtisse et que tous sans exception étaient animés de mauvaises intentions.

Dans le Périgord, ce lieu stratégique important de la Guerre de Cent ans fut notamment le théâtre d'un drame ayant laissé des traces qui perdurent aujourd'hui. Un pauvre malheureux, amoureux de la fille du propriétaire des lieux, le Comte de Commarque, y fut décapité. Depuis, plusieurs personnes affirment que le cheval de la victime erre toujours entre les vestiges du bâtiment, à la recherche de son maître...

Publicité

Les dames blanches font partie intégrante du folklore paranormal. Les histoires se comptent par dizaine en France et ailleurs, et à chaque fois, le scénario est à peu près le même (celle de Caen est aussi très célèbre). Une histoire revient néanmoins souvent : celle de la mystérieuse auto-stoppeuse de Palavas-les-Flots, qui monta dans la voiture de plusieurs jeunes gens non-alcoolisés (l'enquête de Police le confirma) par un soir de 1981. Une femme habillée de blanc donc, la cinquantaine, et peu encline à faire la discussion aux occupants du véhicule. Assise tranquillement à l'arrière, la dame blanche a disparu alors que la voiture roulait, juste après avoir crié « Attention au virage, attention au virage ». Depuis, difficile d'emprunter cette route, reliant la station balnéaire à Montpellier, sans se dire que la dame blanche fera peut-être son apparition...

Monument historique niché dans l'Eure, l'Abbaye de Mortemer est depuis longtemps marquée par de nombreuses manifestations paranormales. La principale restant cette mystérieuse dame blanche, identifiée comme étant Mathilde l'Empresse, soit la fille du fondateur du lieu. Une photographie du fantôme a même été prise en 1999, attestant de cette présence inquiétante. Néanmoins, l'équipe RIP Recherches Investigations Paranormale a mis fin au mystère en réussissant à reproduire à l'exactitude le fameux cliché, prouvant que l'apparition était due à l'environnement et à un savant jeu de lumière.

Publicité

C'est le plus haut château de France et un des joyaux du Pays de Loire. Aujourd'hui transformé en hôtel particulier, ce superbe bâtiment offre de nombreux atouts et peut s'enorgueillir de la présence entre ses murs d'une dame blanche, qui serait en réalité le fantôme de Charlotte, l'épouse de l'ancien propriétaire Jacques Brézé. Transpercée d'un coup d'épée par son mari pour être tombée amoureuse d'un autre homme, la jeune femme a visiblement refusé de suivre la lumière au bout de tunnel. Petit bonus non négligeable : d'effroyables cris se font entendre de temps à autres.

Henri Désiré Landru, dit Le Barbe-Bleue De Gambais, est devenu tristement célèbre pour avoir assassiné onze femmes entre 1915 et 1919. Aujourd'hui, sa maison, située à Goumet dans les Yvelines, demeure toujours. Un lieu où le meurtrier a incinéré sept de ses victimes dans sa cuisinière. Des victimes qui hantent apparemment toujours les lieux, comme peuvent en témoigner les différents locataires s'étant succédés depuis l'exécution de Landru, tous poussés assez rapidement vers la sortie, si l'on en croit une rumeur tenace.

Endroit lugubre par excellence, les Catacombes parisiennes se devaient de figurer dans un tel listing. Pour les ossements qui jonchent les murs de ces dédales bien sûr, et pour toutes les légendes qui caractérisent le lieu et son histoire, mais pas seulement, puisqu'un certain Homme Vert y a élu domicile il y a très longtemps. Signalé dès 1777, ce dernier laisse des traces de pas sur le sol, frôle les visiteurs, et aurait même été furtivement aperçu à plusieurs reprises. Pensez-y la prochaine fois que vous descendrez dans les sombres entrailles de la capitale.

La faune spectrale de Relans

Google view

Ce petit village du Jura compterait plus de fantômes que d'habitants. Curiosité souvent évoquée, Relans serait le lieu de villégiature d'un grand nombre de créatures aussi inquiétantes que fascinantes, comme de mystérieuses dames vertes (autrement dit des fées), un cheval sans tête gardant l'entrée du bois de Commenailles, le bouc noir de l'étang de Gaberie, et la flippante poule noire de l'étang de Basse.

Cette histoire est peut-être l'une des plus connues, notamment grâce à l'émission de TF1, « Mystères », qui lui a consacré un sujet. Dans le quartier de Rémicourt, à St-Quentin dans l'Aisne, une famille qui venait d'emménager dans une maison somme toute ordinaire, fut un beau jour dérangée par des bruits venant du rez-de-chaussée. Des bruits de casserole et des gémissements qui pouvaient très bien venir de la maison d'à côté. Quand les murs se mirent à saigner, les locataires commencèrent franchement à se poser des questions. Pensant d'abord qu'il s'agissait de peinture, ils firent analyser le liquide qui était bel bien du sang humain. Oui, comme dans le film culte « Amityville ». Pour en avoir le cœur net, la famille et les enquêteurs décidèrent même de quitter la maison pendant une semaine, après avoir étalé de la farine sur le sol. À leur retour, le sang était partout. Rien à faire, il ne s'arrêtait plus de couler. Au point d'encourager la destruction de la maison, sous laquelle furent découverts les restes d'une cinquantaine de soldats allemands datant de la Première Guerre mondiale. Depuis reconstruite, la maison n'a plus jamais fait parler d'elle...

Plusieurs fois détruit puis reconstruit, ce superbe château est peuplé de nombreux fantômes. Des esprits qui, au grand dam de la propriétaire « ne payent pas de loyer », mais qui contribuent à la popularité de ce site d'exception. On peut ainsi entendre, presque toutes les nuits, des enfants jouant aux billes dans les couloirs du premier étage, des anciens soldats de la Guerre de Cent ans qui font sonner le clairon...Une femme serait même entrée en contact avec un mentaliste.

Largement médiatisée, Lucie, l'entité qui déambule dans les couloirs du Château de Veauce en Auvergne, a parfois été aperçue dans les chambres de l'établissement. Autrefois vivace, la légende de cette ancienne domestique, morte en captivité au 16e siècle, encourage toujours les enquêteurs du paranormal à faire le déplacement pour tenter de capturer des preuves de son existence.

C'est l'une des histoires les plus récentes. Rapporté par la presse en septembre 2014, ce curieux fait divers a débuté lorsqu'un homme a voulu couper un arbre sur le terrain de sa maison, rue Galliéni à Villers-Outreaux. Dès lors, une présence s'est faite sentir dans la maison de cette paisible famille, qui rapporte même avoir entendu des bruits inquiétants et vu des visages et des formes. Les chiffres 6 et 9 sont même apparus sur le bras du propriétaire des lieux, ainsi que des marques de doigts sur sa poitrine. Morale de l'histoire : toujours demander l'avis des fantômes avant de couper un arbre !

Nombreux sont les visiteurs qui se pressent aux portes du Palais des Tuileries à Paris, mais peu savent qu'un fantôme hante peut-être les lieux. Un esprit à l'origine d'une des plus fameuses légendes parisiennes, celui d'un boucher égorgé sur ordre de Catherine de Médécis, car il connaissait quelques-uns des plus grands secrets de la couronne. Un boucher qui annonça à un astrologue le lieu de la mort de la reine. Connu sous le sobriquet de l'Homme rouge des Tuileries, ce funeste fantôme apparaît alors pour annoncer des drames. Il apparut ainsi à Marie-Antoinette et à Napoléon 1er et fut aperçu à la fenêtre du palais pendant l'incendie du 23 mai 1971.

À Bouchevilliers, cet inquiétant bâtiment souvent baigné dans la brume, possède la réputation d'être l'un des lieux les plus hantés de l'Hexagone. Aucun propriétaire n'a visiblement pu rester bien longtemps entre ses murs. Bruits inquiétants, souffle glacial, apparition d'un cercueil fantôme dans les couloirs font parties des phénomènes rapportés. Les spectres de trois moines auraient également été vus au bord de la rivière de l'Epte, tout comme cette inquiétante femme au visage blême, qui se montre parfois aux visiteurs. Auréolé de légendes touchant à la magie noire ou encore aux Templiers, le manoir fascine autant qu'il effraie.

On parle souvent de ce château situé en Seine et Marne, en affirmant qu'il s'agit du plus hanté de France. Mais que justifie cette macabre réputation ? Le nombre de fantômes, tout simplement. À la Toussaint, ils seraient des dizaines à tournoyer autour des remparts, tandis que des bruits de chaînes (un grand classique) et des cris semblent remonter des souterrains. Le spectre d'un seigneur du 10e siècle, connu pour ses meurtres, traverserait également toutes les pièces du château, vêtu d'un costume sanglant, en brandissant un poignard.

Cette ancienne commanderie des Alpes-de-Haute-Provence réserve son lot de sensations fortes aux amateurs de frissons. Les bruits s'y multiplient, ainsi que les apparitions ectoplasmiques et les projections de silhouettes sur les vieilles pierres. Idéal pour pimenter sa thalasso...

Lieu de tournage du film culte « Le Vieux Fusil » de Robert Enrico, le Château de Bonaguil, dans le département du Lot-et-Garonne, est une merveille d'architecture médiévale. Accueillant de nombreux touristes, ce lieu est également populaire pour ses fantômes. Pour sa dame blanche notamment, mais pas seulement, car on parle carrément d'une porte ouverte sur l'enfer.

L'équipe de RIP Recherches Investigations Paranormal a mené l'enquête, et rapporte des faits troublants : pression exercée sur l'épaule, sensation de brûlure, hurlement accompagnant le vent, chute de température, multiplication de bruits franchement flippants, les phénomènes sont nombreux et font de ce lieu l'un des plus hantés de notre beau pays.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss