Aller directement au contenu
  • Jeux Olympiques badge
Posted on 27 juil. 2016

Ces athlètes queer vont briller de toutes flammes aux JO

Viser l'or, haut et fort.

Il y aura à Rio près de deux fois plus d'athlètes LGBT en compétition qu'à Londres en 2012, et la majorité d'entre eux seront des femmes queer. Avant que la cérémonie d'ouverture sonne le top départ des compétitions le 5 août, découvrez certaines de ces athlètes extraordinaires.

1. Nicola Adams, Grande-Bretagne

Jamie Squire / Getty Images

Après avoir obtenu l'or aux jeux de Londres 2012, cette femme de 33 ans originaire de Leeds est devenue la première femme à obtenir un titre olympique en boxe.

Nicola Adams, qui pratique la boxe depuis ses 13 ans, est championne de sa catégorie au niveau mondial, du Commonwealth et d'Europe. Elle défendra son titre à Rio accompagnée de son nouveau chiot judicieusement nommé «Rio».

Après avoir fait son coming out public en tant que bisexuelle, elle est arrivée en tête de la Pink List du journal The Independent (aujourd'hui connue sous le nom de «Rainbow List»), une liste des personnes LGBT les plus influentes.

«Je reçois des tweets et des messages tout le temps, qui disent: "te voir faire ton coming out m'a aidé à faire le mien" et moi, je pense que j'ai juste été moi-même», a-t-elle déclaré à l'édition britannique du Huffington Post.

Suivez-la sur Snapchat (@nicolaadamsmbe) pour tout savoir sur les coulisses de son séjour olympique à Rio.

2. Kate et Helen Richardson-Walsh, Grande-Bretagne

Alex Morton / Getty Images
Getty

Pour sa quatrième participation aux Jeux olympiques, Kate dirigera une équipe de 19 joueuses à Rio, notamment sa femme, en temps que capitaine de l'équipe de hockey sur gazon de Grande-Bretagne.

Kate et Helen se sont mariées en 2013, et ont toutes les deux décidé de fusionner leur nom de famille. Bien qu'elle ne soient mariées que depuis trois ans, le duo a été dans la même équipe depuis plus d'une décennie. Elles ont remporté ensemble la médaille de bronze à Londres en 2012.

Helen a récemment déclaré au Daily Mail qu'en tant que couple, elles tentent de séparer leurs vies privée et professionnelle. «Évidemment, nous parlons de hockey entre nous, et on est toutes les deux extrêmement enthousiastes à l'idée d'améliorer l'équipe le plus possible, mais on essaie de s'améliorer à justement ne pas faire ça», a-t-elle déclaré.

Si le couple réussit à remporter l'or, ce sera une première, pas seulement pour elles mais pour toute l'équipe de hockey sur gazon de Grande-Bretagne.

Dan Mullan / Getty Images

3. Larissa França, Brésil

Harry Engels / Getty Images

La médaillée de bronze aux JO de 2012 et championne du monde en 2011 aura l'avantage d'être sur ses terres (enfin, sur son sable) aux jeux de Rio. La détentrice du plus grand nombre de titres de beach-volley au monde est évidement à surveiller.

Alexandre Schneider / Getty Images

Elle jouera aux côtés de Talita Antunes aux JO de 2016, qui revient tout juste de sa victoire au FIVB World Tour de 2015.

França est mariée à la joueuse de beach-volley Liliane Maestrini, qui a fait son coming out en juillet 2013, l'année où le mariage pour tous et toutes a été légalisé au Brésil.

Alexandre Loureiro / Getty Images

4. Megan Rapinoe, États-Unis

Jewel Samad / AFP / Getty Images

À cause de sa récente blessure aux ligaments croisés antérieurs, il est difficile de savoir si l'équipe américaine pourra compter sur l'une de ses joueuses les plus talentueuses et appréciées à Rio, où le football féminin sera visible pour la sixième fois aux Jeux olympiques.

L'équipe féminine américaine pourrait être la première équipe championne du monde à remporter l'or olympique. Les chances sont en leur faveur, car elles ont été au sommet de quatre de leurs cinq dernières participations olympiques.

Rapinoe, qui a fait son coming out en 2012, s'est fiancée l'an dernier à sa petite amie, l'auteure-compositrice interprète Sera Cahoone. Elle participe également activement au combat pour l'égalité salariale, avec plusieurs de ses coéquipières, dans les matchs féminins.

Elle est la première (et l'unique) joueuse à avoir marqué sur un corner dans un match olympique. Espérons que nous pourrons revoir cet exploit.

NBC

5. Seimone Augustus, États-Unis

Andy Lyons / Getty Images

À 32 ans, la star des Minnesota Lynx a participé cinq fois aux championnats All-Star et a été championne du monde de basket-ball en 2014, sans parler de ses deux médailles d'or aux JO.

Augustus, l'une des meilleures joueuses de la WNBA, la ligue américaine de basket féminin, a toujours été ouvertement favorable au mariage pour tous et toutes. Elle a épousé sa femme, LaTaya Varner, à Hawaï, en 2015.

«Je pense que pour tomber amoureuse, il faut trouver quelqu'un qui peut vous supporter, qui vous aime pour vos défauts, et pas malgré eux», a écrit l'athlète dans un reportage pour The Players’ Tribune. «J'ai très vite compris LaTaya parce que j'avais pris 30 ans d'avance avec mon père. Ils se ressemblent beaucoup, tous deux sont Gémeaux.»

Si Augustus et son équipe parviennent à décrocher l'or, ce sera leur sixième victoire consécutive de l'équipe dans l'arène olympique.

Hannah Foslien / Getty Images

6. Angel McCoughtry, États-Unis

Christian Petersen / Getty Images

Angel McCoughtry, de la conférence Est de la NBA All-Star, joue également dans l'équipe de l'Atlanta Dream. Cette année, à Rio, elle espère mener l'équipe américaine à sa sixième médaille d'or d'affilée.

À 29 ans, ce sera ses deuxièmes JO consécutifs. Angel McCoughtry a fait son coming out l'an dernier sur Instagram et est fiancée à sa petite amie, Brande Elise.

«Je n'ai jamais été à l'aise avec qui j'étais, et je crois que c'était une des grandes frustrations de ma vie», a déclaré Angel McCoughtry à ESPN après son coming out. «Mais, lorsque j'ai rencontré Elise, elle m'a beaucoup aidée à être qui je suis et à m'apprécier. J'ai fait mon coming out.»

Hannah Foslien / Getty Images

7. Alexandra Lacrabère, France

Jonathan Nackstrand / AFP / Getty Images

Si vous aviez besoin d'une preuve que le handball est un sport de contact, ne cherchez plus: Alexandra Lacrabère est l'une des meilleures joueuses de l'équipe française féminine.

Andrej Isakovic / AFP/Getty Images
Getty

L'athlète de 29 ans, qui participera à Rio à ses deuxièmes JO, a fait son coming out dans le magazine Hand Action avant les JO de Londres en 2012.

Vraiment, vous devriez suivre le handball.

8. Ashley Nee, États-Unis

Ronald Martinez / Getty Images

Après avoir obtenu la deuxième place aux qualifications pour le slalom olympique en kayak en mai dernier, Ashley Nee participera à Rio à la compétition en kayak individuel (K1).

Elle a 27 ans, est originaire du Maryland, et s'est qualifiée pour les JO de Pékin en 2008, mais s'est déboîtée l'épaule pendant l'épreuve de sélection en Chine. Sa femme, Ashley McEwan, a été la personne qui l'a poussée à se remettre à l'entraînement. Le couple s'est marié en octobre dernier sur le fleuve Potomac, où Ashley Nee avait donné ses premiers coups de pagaie.

«[Ma femme] m'a convaincue que je pouvais toujours poursuivre le rêve olympique, et que cela restait important pour moi», a expliqué Nee à Athlete Ally. «En 2010, nous sommes rentrées dans le Maryland, et j'ai commencé à faire mon retour.»

Streeter Lecka / Getty Images

9. Nadine Müller, Allemagne

Alexander Hassenstein / Getty Images

La lanceuse de disque professionnelle allemande a donné une nouvelle définition à l'expression «lancer comme une fille» depuis ses 18 ans. Elle a obtenu de nombreuses récompenses, mais pas encore de médaille olympique.

Vegard Wivestad Grott / AFP/Getty Images

Elle a épousé sa femme le 31 décembre 2013, et a partagé la bonne nouvelle sur Facebook, en expliquant qu'elle ne voulait «plus se cacher».

facebook.com

10. Hedvig Lindahl, Nilla Fischer, et Lisa Dahlkvist, de Suède

Kevin C. Cox / Getty Images

L'équipe suédoise féminine de football enverra trois athlètes ayant fait leur coming out à Rio, en plus de leur coach, Pia Sundhage. L'équipe n'a jamais gagné de médaille olympique et affrontera l'Afrique du Sud durant son premier match olympique le 3 août.

À 33 ans, Hedvig Lindahl, l'une des gardiennes suédoises les plus expérimentées, a déjà participé à la fois à la Coupe du monde et aux Jeux olympiques. Avec sa femme et son fils pour l'encourager depuis les gradins, cette année devrait être du gâteau.

Ancienne capitaine du club LdB FC de Malmö, Nilla Fischer joue actuellement au VfL Wolfsburg. La joueuse a été nommée personne LGBT de l'année en Suède en 2014.

Elle a épousé sa compagne en 2013.

Quand elle n'est pas sur le terrain, Lisa Dahlkvist, qui a fait son coming out en 2008, s'occupe de sa fille, Penny, et passe du temps avec sa femme, Jessica Danielsson.

La milieu de terrain Lisa Dahlkvist a fait ses premiers JO en 2012, mais la Suède a été éliminée rapidement. Elle a le football dans la peau, puisque son père, Sven «Dala» Dahlkvist, a également joué pour la Suède.

11. Marilyn Agliotti, Maartje Paumen, et Carlien Dirkse van den Heuvel, des Pays-Bas

Getty
Juan Mabromata / AFP/Getty Images
Getty

L'équipe nationale néerlandaise de hockey sur gazon domine dans tous les sens du terme. Les championnes du monde en titre ont déjà gagné trois médailles d'or, trois de bronze, et une d'argent.

Bien que Marilyn Agliotti soit originaire d'Afrique du Sud, elle a rejoint les joueuses en orange après s'être installée aux Pays-Bas en 2001. Cette joueuse très expérimentée de hockey sur gazon a aidé l'équipe à remporter l'or aux JO d'été de 2008 et 2012.

À 37 ans, elle prône la tolérance et l'acceptation dans les compétitions sportives depuis son coming out, en 2011.

Maartje Paumen a également fait partie intégrante des victoires des Pays-Bas en 2008 et 2012. La milieu de terrain a également été nommée joueuse de l'année en 2011 et 2012.

Cette capitaine d'équipe, meilleure buteuse olympique à l'heure actuelle, pourra faire la différence et mérite toute notre attention.

Carlien Dirkse a aidé les Pays-Bas à obtenir l'or aux jeux de Londres de 2012 et une nouvelle victoire est plus qu'espérée pour cette équipe néerlandaise au top.

Le compte Instagram de Heuvel montre la fierté qu'elle a pour son équipe, ainsi que d'adorables photos avec sa compagne.

12. Katie Duncan, Nouvelle-Zélande

Geoff Robins / AFP / Getty Images

Quand Katie Duncan ne représente pas la Nouvelle-Zélande à un niveau international, elle joue en milieu de terrain pour le FC Zürich. Elle est mariée à une autre footballeuse néo-zélandaise, Priscilla Duncan.

Les Football Ferns de Nouvelle-Zélande n'ont jamais remporté de médaille olympique.

Avant d'aller à Rio pour sa troisième participation aux JO, Katie Duncan s'est rasé le crâne pour lever des fonds pour le True Colours Children's Health Trust.

So my wife is pretty amazing. She lost her hair today but lost a lot more 20yrs ago: https://t.co/9gGWYhdr2r #proud

13. Michelle Heyman, Australie

Jewel Samad / AFP / Getty Images

À 28 ans, l'attaquante des Matildas a déjà une Golden Boot et le titre de joueuse de l'année (dans la ligue féminine) sur ses étagères, mais ce sera sa première apparition olympique, et la première apparition de l'équipe d'Australie depuis les JO de 2004 à Athènes.

Michelle Heyman, qui a fait son coming out, compte se faire tatouer les anneaux olympiques après les JO.

Pour l'instant, on dirait qu'elle se plaît bien au Brésil.

View for the next couple of weeks 👌🏽 #Fortelaza #Brazil #olympics #matildas #DreamsComeTrue

14. Mayssa Pessoa, Brésil

Jonathan Nackstrand / AFP / Getty Images

La gardienne de handball brésilienne, qui joue pour le ŽRK Vardar en saison, fera sa deuxième apparition olympique à Rio.

La gardienne a fait son coming out en tant que bisexuelle pour la première fois en 2012. Elle est actuellement fiancée à la mannequin canadienne Nikki Shumaker.

Le handball est un jeu où on marque beaucoup de buts à chaque match, la pression sur la gardienne est donc constante. Découvrez Mayssa Pessoa en action ici:

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Angel McCoughtry, de la conférence Est de la NBA All-Star, joue également dans l'équipe de l'Atlanta Dream. Cette année, à Rio, elle espère mener l'équipe américaine à sa sixième médaille d'or d'affilée.

À 29 ans, ce sera ses deuxièmes JO consécutifs. Angel McCoughtry a fait son coming out l'an dernier sur Instagram et est fiancée à sa petite amie, Brande Elise.

BuzzFeed Daily

Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

Newsletter signup form