Aller directement au contenu
    8 déc. 2016

    Cette blogueuse féministe a été harcelée après avoir dénoncé le harcèlement

    «C’est un peu horrible à dire mais je suis habituée. Des menaces ou des insultes sur Twitter parce que je suis féministe, j’en ai déjà eues», raconte Sophie à BuzzFeed News.

    Sophie est étudiante en master de littérature. Elle contribue au magazine féministe en ligne Simonæ.

    Le 5 décembre, elle a publié sur Simonæ une lettre ouverte destinée à Jean-Luc Mélenchon, où elle explique qu'elle est tentée de voter pour ce candidat à la présidentielle mais dit être «déçue par la tournure que prend sa campagne» sur la question du féminisme.

    Elle lui reproche notamment un tweet dans lequel Jean-Luc Mélenchon remercie le forum «18-25 ans» du site jeuxvideo.com de son soutien. Le coprésident du Parti de gauche s'est en effet adressé aux membres du forum, après qu'un débat entre ses partisans et ceux de Marine Le Pen a enflammé le forum en novembre dernier.

    Le forum de ce site, qui constitue «un des piliers de la cyberculture et des réservoirs de discours haineux» dixit Le Monde, héberge de très nombreux fils de discussion (des «topics»), où les propos sexistes, racistes ou homophobes peuvent notamment fleurir, comme cela a déjà été dénoncé de nombreuses fois.

    Sophie écrit que le forum est «connu pour sa misogynie», et qu'à plusieurs reprises, des «"incitations" à harceler telle ou telle femme» sont parties du forum.

    Les jours suivants la publication de son article, de nombreux tweets lui ont été adressés. Certains lui reprochent de «généraliser» sur le forum...

    ... d'autres sont plus agressifs...

    ... voire insultants...

    ... ou menaçants.

    Contactée par BuzzFeed News, Sophie dit avoir reçu «des centaines de mentions» après cet article et avoir dû passer son profil en privé pendant quelques heures.

    Elle explique qu’un topic a été créé au sujet de son article sur le forum, et que son profil Twitter y a été posté.

    Le lien est encore visible sur Google mais le topic n'est plus accessible car il a été supprimé par la modération du site le 6 décembre.

    Sophie raconte avoir également reçu quelques messages privés (dont elle nous a envoyé les captures d'écran).

    Nathalie Pauchet, rédactrice en chef de Simonæ, explique à BuzzFeed News que de nombreux commentaires ont été postés sur le site après l'article de Sophie, «principalement des insultes et quelques menaces». Voici des exemples de captures qu'elle nous a envoyées:

    «Nous avons passé la journée de lundi à modérer –nous sommes en modération a priori pour éviter tout problème, mais c'est chronophage– et à gérer les mentions sur Twitter», explique-t-elle.

    Elle raconte que l'équipe a modéré «plus de 100 commentaires en deux jours, alors que nous en avons eu moins de 600 en tout depuis le lancement du site il y a trois mois».

    Sophie a alors décidé de publier un second article, le 6 décembre, avec des captures d'écran des messages qu'elle a pu recevoir.

    «J’ai décidé de partager avec vous des morceaux choisis de tweets, commentaires et messages écrits que j’ai pu lire», y écrit-elle. Avant de poursuivre:

    «Le contenu de cet article ne provoquera sans doute aucun changement, comme les dizaines déjà publiés sur ce thème auparavant et dans d’autres situations. Il aura au moins le mérite de prouver ce dont je parlais hier.»

    «J'ai fait ce second post pour montrer ce qu’il se passait, détaille-t-elle à BuzzFeed News, notamment parce que beaucoup de gens m’ont dit au départ "mais non tu exagères, le site a une sale réputation mais c’est pas forcément vrai". Et pour attirer l’attention sur la question du harcèlement.»

    Contacté par BuzzFeed News, Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, nous indique ne pas être au courant de cette histoire, en précisant: «Nous luttons contre le machisme, pour le féminisme, pour l'égalité et l'émancipation.»

    Sur les liens entre le candidat à la présidentielle et le forum, il avance:

    «Il y a de tout et son contraire sur le forum 18-25 ans... mais beaucoup d'utilisateurs ont fait circuler des visuels de Jean-Luc Mélenchon précisément pour convaincre de leurs erreurs ceux qui disent des choses regrettables. Cela s'appelle faire campagne pour convaincre. Nos idées sont claires. Le machisme ni l'homophobie ne sont tolérables. C'est notre combat.»

    Quant à Sophie, elle explique qu'elle «essaie d’en rire» et de ne «pas trop prendre ça au sérieux».

    «C’est un peu horrible à dire mais je suis habituée, ce n’est pas la première fois que je me prends des trucs comme ça.»

    «Des menaces ou des insultes sur Twitter parce que je suis féministe, j’en ai déjà eu.»

    «Au début ça me faisait peur. Forcément, qu’un mec te dise "je vais te retrouver et te violer", ça fait un peu bizarre. Ça m’a choquée la première fois mais maintenant c’est un peu devenu la routine.

    Ce n’est pas exceptionnel: à partir du moment où tu t’affiches féministe sur Twitter, tu as des trucs comme ça. Et le harcèlement, ce n’est pas que sur internet! Mais sur le web, les gens se sentent protégés derrière leur écran et sont donc capables de faire ça.»

    Sophie a également reçu de nombreux messages de soutien.

    Certains, comme le comédien Adrien Ménielle, ont fait remarquer que ce comportement illustrait bien le harcèlement évoqué par la blogueuse féministe dans son article.

    Sophie précise que certains lui ont conseillé de porter plainte, mais qu'elle ne sait pas encore si elle va le faire.

    Elle raconte également que plusieurs personnes qui fréquentent le «18-25» sont venues lui parler pour défendre le forum:

    «Ils m’ont dit qu’ils n’y pouvaient rien s’il y avait aussi des personnes d’extrême droite sur le forum. Mais ça n’est pas la question. Je vais pas reprocher à certains de ne pas avoir les mêmes idées que moi. Ce n’est pas un problème de divergence d’opinion, mais de harcèlement, d'insultes...

    Le problème est connu mais personne ne cherche vraiment à faire bouger les choses. Si tout le monde prenait la parole pour dire "oui, c’est misogyne de faire ça", ça pourrait faire évoluer la situation.»

    Contacté par BuzzFeed News, jeuxvideo.com ne nous a pas accordé d'interview mais nous a envoyé ce message:

    «Jeuxvideo.com regrette et condamne la tenue, sur ses espaces de discussion, de tels propos, qui ne reflètent en rien la très grande majorité des échanges sur nos forums. Ils n’y ont pas leur place et nous faisons en permanence le maximum pour identifier les propos malveillants, insultants ou déplacés, et les supprimer des forums.

    Le volume très important des messages déposés sur les fils de discussion implique malheureusement parfois un délai d’identification de tels propos. Nous menons une modération a posteriori et nous sommes très vigilants sur tous les débordements que peuvent nous être signalés. Sur le cas évoqué de très nombreux messages ont ainsi été supprimés dès qu’ils ont été identifiés.»

    Mise à jour

    Ajout de la réaction de jeuxvideo.com.

    Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

    Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here