Aller directement au contenu
    16 avr. 2017

    11 choses qui ne guériront pas du tout ma dépression, désolée

    Honnêtement, j'en ai marre qu'on me dise de faire des coloriages.

    1. Le thé vert.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Le thé vert possède de grandes qualités et je suis d'accord pour dire que boire une tonne de thé est meilleur qu'attraper une bouteille de vin, MAIS personne ne peut noyer sa dépression dans de l'eau chaude. Si je buvais autant de thé que les gens me le suggéraient, je serais toujours dépressive, mais j'aurais continuellement envie d'aller aux toilettes.

    2. Un bain moussant.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    La dépression me donne l'impression d'être enveloppée dans un brouillard chaud et moite, ce qui est carrément proche de la sensation que j'ai lorsque je trempe dans ma propre crasse dans le bain. Se détendre dans la baignoire aide après une journée stressante, mais ça ne va pas guérir un problème de santé mentale.

    3. Les vacances.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    «Tu devrais juste prendre quelques jours de vacances!» semble être un précieux conseil. Bien sûr, si vous traversez une période difficile et que vous pouvez voyager, pourquoi pas? Cependant, le cœur de ma dépression est moi-même, et non pas ma situation. Si j'avais l'argent, je pourrais prendre l'avion pour Hawaï et me poser sur une plage, mais le problème resterait entier: je serais sur cette plage avec moi-même.

    4. Les livres de coloriage.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Pour de nombreuses personnes, colorier peut être thérapeutique: l'esprit se vide et tout semble se calmer pour un instant. Ça semble génial. Pour moi, ça me rappelle simplement que je n'ai aucune capacité artistique, et qu'à 27 ans, je ne sais toujours pas colorier sans dépasser les bords.

    5. Crier très, très fort.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Crier est génial. Parfois je crie dans mon coussin. Ça aide pendant environ deux secondes. Une fois, j'ai essayé de faire ce truc de Garden State lorsque Garden State était encore à la mode, et je me suis rendue sur un pont de la ville où j'habitais, et j'ai hurlé dans le vent. Ça ne m'a pas beaucoup aidé. Je me suis sentie bête, et je n'avais pas vu la famille de touristes derrière moi, qui doit maintenant faire attention aux femmes aux cheveux gras sur les ponts.

    6. Lire des citations ~inspirantes~.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Parfois, des gens bien intentionnés vous envoient une citation; certaines sont belles, d'autres sont carrément absurdes. Elles sont souvent accompagnées d'une suggestion m'incitant à arrêter de passer ma vie sur les réseaux sociaux et de lire une jolie citation Instagram à la place. C'est vrai que les réseaux sociaux ne nous aident pas à arrêter de nous comparer aux autres, mais nous devons accorder un peu de mérite à la dépression. Voir la nouvelle maison de luxe de cette fille que je connaissais à l'université ne va pas me faire tomber dans une spirale dépressive.

    7. Porter des fringues qui me font me sentir belle.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Quand je suis déprimée, je ne veux pas m'habiller. Je veux rester au lit jusqu'à ce que la couette m'engloutisse et que je puisse vivre en dessous, dans un monde duveteux d'un doux néant. Porter une robe ou des chaussures tape-à-l'œil ressemble un peu à recouvrir une plaie de paillettes. Ça ne va pas aider.

    8. Tomber amoureuse.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Lorsque vous êtes célibataire ET atteinte de dépression, les gens se demandent souvent si les choses ne seraient pas mieux si vous étiez en couple, avec quelqu'un pour s'occuper de vous. Le truc, c'est que même en couple, la dépression est incroyablement difficile, et l'un de ses effets est de repousser les gens qui nous veulent du bien. Donc partenaire ou pas, la dépression, c'est de la merde.

    9. M'entourer de bougies parfumées.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Une bougie qui sent la cannelle ou Noël ou les aisselles d'un nouveau-né ne va pas me mettre de bonne humeur. S'acheter de jolies choses est un beau geste, mais je préfère m'acheter un bouquet de bâtonnets de mozzarella plutôt qu'un bloc de cire écœurant.

    10. Sortir de ma zone de confort.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Je pense que lorsqu'on est aux prises avec une dépression, il faut plutôt rester en sécurité dans notre zone de confort. Du saut à l'élastique ou du parapente ne va pas me faire oublier l'impression que j'ai que la vie est inlassablement inutile.

    11. Et enfin, ~attendre ~ patiemment.

    Maggy van Eijk / BuzzFeed

    Parfois, il faut seulement laisser aller la dépression, surtout si ce n'est pas le premier épisode, parce qu'on sait à quoi ressemble la fin, et la façon dont le brouillard et cette pression sur notre crâne commencent doucement à disparaître. Cependant, attendre n'est pas toujours assez. Il faudra peut-être aller consulter un médecin, ajuster son traitement, ou demander de l'aide à son réseau de soutien. Avoir une maladie mentale signifie parfois devoir défendre sa propre cause. Pendant qu'on lutte contre des pensées négatives, on doit aussi appeler pour obtenir de l'aide. C'est difficile, mais croyez-moi, ça en vaut la peine.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form