Aller directement au contenu
    Posted on 28 sept. 2015

    Le bar à céréales de Londres ne va «pas se laisser intimider» malgré l'attaque

    Symbole de la hipsterisation de son quartier, ce bar londonien a été attaqué par des manifestants anti-gentrification ce week-end.

    Samedi soir, le café de Shoreditch's Cereal Killer a été attaqué à coup de fumigènes et de bombes de peinture, lors d'une manifestation anti-gentrification.

    Unhappy with the state of the country? Why not attack a small business #smart

    Depuis son ouverture l'an dernier, le café est très critiqué, étant vu comme un symbole de la gentrification du quartier. Samedi, il a subi plus de dégâts que les magasins à l'entour, et a aussi reçu des jets de céréales, suggérant une attaque ciblée.

    T minus 31 seconds. Heading back to Brick Lane.

    Dimanche matin, le bar à céréales était ouvert, comme d'habitude. «Même si on les écoutait et si on fermait notre business, ça ne changerait rien du tout», a dit son propriétaire Gary Keery à BuzzFeed News.

    Matthew Tucker / Via BuzzFeed

    Gary Keery est d'accord sur le fait que la gentrification à Londres est un problème, «mais nous ne sommes pas le problème. En quoi est-ce que 200 personnes balançant des fumigènes et des bombes de peinture sur un café aident à régler quoi que ce soit?»

    «Quand l'équipe m'a appelé pour me dire ce qu'il se passait je n'arrivais pas à y croire. C'est dingue», a dit Gary Keery.

    Matthew Tucker / Via BuzzFeed

    Le café a été attaqué vers 20h, encore plein de clients. «Il y avait des employés innocents, qui faisaient simplement leur boulot, des clients innocents contents d'être là. En quoi est-ce que le fait de les attaquer peut aider?», a dit Gary Keery.

    We started a business to deliver an experience to cereal lovers, and have been thanked by local businesses for bringing tourists to the area

    «Les gens aiment l'idée du café et ce qu'on fait. Ça ne les dérange pas de payer £3.50 (4,75€) pour des céréales qu'on importe de partout dans le monde», a-t-il dit.

    «Les commerces du coin travaillent tous ensemble. D'autres commerçants nous ont dit que notre ouverture avait été bonne pour leur business.»

    The mob won't win, wearing masks with pitch forks and torches, it's 2015. #hatecrime

    Quand on lui a demandé quel message The Cereal Café avait pour ses agresseurs, Gary Keery a dit: «Si vous voulez vous faire entendre, ça n'a pas besoin de passer par la violence. Les gens vous écouteraient si vous n'étiez pas un groupe violent attaquant déraisonnablement un café à céréales.»

    «On ne va pas se laisser intimider.»

    Suivez-nous sur Facebook et Twitter

    Laura Silver is a reporter for BuzzFeed News and is based in London.

    Contact Laura Silver at laura.silver@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here