Aller directement au contenu

    En 2018, une pub française montre enfin du sang sur des serviettes hygiéniques

    «Contrairement à ce que l’on croit, les femmes ne saignent pas en bleu mais en rouge. Les règles, c'est normal.»

    La marque de serviettes hygiéniques Nana a présenté pour la première fois en France, une publicité intitulée «Les règles, c'est normal».

    Voir cette vidéo sur YouTube

    youtube.com

    Dans cette publicité on voit un liquide rouge sur une serviette avec comme slogan : «Contrairement à ce que l'on croit, les femmes saignent.»

    Nana France / Via youtube.com

    En octobre 2017, la marque Bodyform, qui est la filiale britannique de Nana, avait déjà entamé cette petite révolution, en présentant une publicité avec du liquide rouge.

    Jusqu'à présent, ce qu'on voyait dans les publicités, c'était du liquide bleu.

    Kotex / Via leplus.nouvelobs.com

    Cette publicité, qui dure 30 secondes, montre que «contrairement à ce que l’on croit, les femmes ne saignent pas en bleu mais en rouge».

    On y lit aussi que «les règles, c'est normal. Les montrer devrait l'être aussi.» Nana a également publié une version plus longue de cette publicité ici.

    Le spot s'ouvre sur une image d'une serviette posée à plat, avec une main qui verse un liquide rouge dessus.

    Nana / Via youtube.com

    Elle se poursuit avec une femme qui demande une serviette à une amie devant tout le monde, puis un homme qui achète des serviettes dans un supermarché.

    Nana / Via youtube.com, youtube.com

    On voit ensuite une femme sous une douche avec des traces de sang sur ses cuisses. Et un gros plan sur une culotte dont une partie est rouge, qui montre les tâches de sang sur les sous-vêtements.

    Nana floute ensuite une culotte avec cette inscription : «La vue du sang n'est pas acceptable», accompagnée de cette signature mystérieuse : «Diverses autorités de régulation audiovisuelles dans le monde,2017.»

    Nana / Via youtube.com

    La marque a également publié la vidéo sur sa page Facebook. Postée le 5 mars, elle a été vue plus de 500.000 fois. Mais les réactions des internautes sont mitigées.

    Facebook: video.php

    Sur Facebook, il y a d'un côté ceux qui félicitent Nana pour ce pas en avant, et de l'autre, les personnes qui estiment qu'on ne devrait pas voir de sang représenté :

    «Non, on ne devrait pas montrer ce genre de choses ! C'est pas parce que c'est naturel qu'on doit le voir, c'est idiot. Sinon on a qu'à nous montrer quand les gens vont aux toilettes aussi par la même occasion.», dit une internaute.

    Une autre surenchérit : «Euh... Il n'y a rien de chouette ou de positif dans l'idée de prendre ma serviette ou mon tampon pour ensuite aller les coller sous le nez de mon petit ami et lui dire : "Regarde, j'ai mes règles  !" C'est dégueulasse de une et ça nous donnera pas plus de courage pendant les règles douloureuses... En parler suffit, pas besoin d'exposer ça au monde entier !»

    D'autres, félicitent la marque : «Et bien moi je dis bravo ! Le sang n’est pas bleu mais bien rouge. Pourquoi le cacher ?! Bravo bravo et bravo ! On avance petit à petit pour éliminer ce tabou que sont les règles, dit une femme.

    Une autre internaute applaudit  : «CLAP CLAP CLAP Nana courage au CM pour l'évangelisation. Pour les autres vous pouvez toujours aller lire le blog de Jack Parker ou bien tous ces ouvrages.»

    Sur Instagram, les avis sont également partagés. Mais lorsqu'un internaute a demandé si la pub comptait être diffusée à la télé, Nana a affirmé que les «autorités audiovisuelles» l'avaient interdite.

    BuzzFeed News a contacté l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), qui est l'organisme de régulation professionnelle de la publicité en France. Stéphane Martin, le directeur général, nous indique que son organisme n'a pas été sollicité sur cette publicité.

    «Nous n'avons pas eu à ce stade de demandes, de conseils avant diffusion. Il faut qu'on regarde le film dans sa globalité, mais en tout cas en France, le principe du rouge à la place du bleu n'est pas un problème.»

    Stéphane Martin poursuit en affirmant qu'une diffusion à la télé ne devrait pas poser de problèmes, tant qu'elle respecte les règles «de dignité, de décence» et parfois «d'horaires de programmation» selon les chaînes de télévision :

    «Il peut y avoir des réactions sur ce type de produits pendant que les gens regardent la télé ou sont à table, mais il n'y a pas une opposition sur le principe. Il n'y a en tout cas pas de règle ni déontologique, ni légale qui interdit ça.»

    Contactée par BuzzFeed News, la marque Nana n'a toujours pas répondu à nos sollicitations.

    Jennifer Padjemi est journaliste chez BuzzFeed France et travaile depuis Paris.

    Contact Jennifer Padjemi at jennifer.padjemi@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here