Aller directement au contenu
  • meufs badge

Oui, il est possible de jouir sans avoir un orgasme, et c'est une bonne chose

L'un ne va pas forcément de pair avec l'autre. Et ce n'est pas grave.

L'une des idées reçues qui circule le plus en matière de sexualité est le fait de penser que jouir et avoir un orgasme sont exactement la même chose et sont inséparables.

Eh bien vous savez quoi ? C'est loin d'être toujours le cas.

MTV / Via teen.com

Oui, je sais que ça peut VRAIMENT surprendre quand on a passé sa vie à penser le contraire, mais si ça peut vous rassurer, vous êtes sûrement loin d'être le/la seul-e. Sachant qu'en France, la plupart des cours d'éducation sexuelle s'arrêtent à «comment mettre un préservatif», de nombreuses informations sur la sexualité ne sont pas évoquées, ou du moins pas en profondeur. Ainsi, les infections sexuellement transmissibles (IST), l'orgasme, le clitoris et l'anatomie féminine en générale, la masturbation et autres données qui sont essentielles pour la compréhension de sa sexualité et de son corps ne sont pas ou peu abordées. Certes, il suffit parfois d'une recherche Google pour répondre à sa question, mais quand il s'agit de sexualité, les bonnes sources ne sont pas toujours simples à trouver.

Et pourtant, la différence entre jouissance et orgasme est essentielle pour comprendre comment on fonctionne, comment fonctionne son corps, et comment on prend du plaisir.

En 2015, l'Ifop avait réalisé une étude en partenariat avec l'entreprise Cam4, qui vend des services de partage de webcam pour des sites pornographiques. Parmi les résultats, quelques chiffres édifiants :

– 49 % des Françaises admettaient avoir «assez régulièrement» des difficultés à atteindre l’orgasme ;

– 37 % des Françaises avaient joui «au moins une fois par semaine» les trois mois précédents ;

– 31 % des Françaises simulaient «assez régulièrement» l’orgasme avec leur partenaire ;

– 25 % des Françaises n’avaient pas eu d’orgasme lors de leur dernier rapport.

Si l'on part du principe que la différence entre jouir et avoir un orgasme n'est pas forcément connue, ces chiffres veulent tout et rien dire. Alors, quelle est vraiment la différence entre les deux, et est-ce que c'est SI important que ça de le savoir ?

Hulu / Via giphy.com

Dans le Trésor de la langue française informatisé, le verbe jouir est définit comme suit : «Éprouver de la joie, du plaisir, un état de bien-être physique et moral procuré par quelque chose.» Quant à l'orgasme, il est définit comme tel : «État de tension, d'excitation, de turgescence d'un tissu ou d'un organe / Point culminant de jouissance génésique qui accompagne la relation sexuelle normalement accomplie / degré le plus haut d'une excitation physiologique.»

Si on analyse rapidement ces deux définitions, la «jouissance» est en gros synonyme de plaisir ou de bien-être, tandis que l'«orgasme» serait, lui, davantage apparenté à une réaction physiologique, et donc à un plaisir extrême.

instagram.com

Lors d'un colloque sur le clitoris en 2012, la gynécologue et obstétricienne Odile Buisson définissait quant à elle l'orgasme comme «des salves de contractions périnéales, réflexes qui sont complètement involontaires.»

Et là, vous vous demandez sans doute quel est le problème ? Il n'y en a pas : avoir des relations sexuelles sans avoir d'orgasme, mais juste en prenant du plaisir, ce n'est pas grave du tout, au contraire.

instagram.com

La société nous a fait croire — et culpabilise de nombreuses femmes à ce sujet — que chaque relation sexuelle devait forcément être accompagnée d'un orgasme pour être réussie. Sauf que prendre énormément de plaisir avec son/sa partenaire peut être tout aussi satisfaisant. Ça ne veut pas dire qu'avoir un orgasme ne sert à rien ! Ça ne devrait juste pas être le but ultime.

En 2015, la militante féministe et spécialiste de l'éducation sexuelle Diane Saint-Réquier avait répondu à un-e internaute qui demandait la différence entre les deux : «C’est une question un peu idiote mais j’aimerais avoir une réponse une bonne fois pour toute. Quelle est la différence entre jouir et avoir un orgasme ? D’ailleurs, comment sait-on si on a un orgasme ?»

À cette question pas du tout idiote, elle avait répondu que «techniquement, on peut tout à fait jouir (c’est-à-dire prendre du plaisir, en fait) sans forcément parvenir jusqu’à l’orgasme, qui en est en quelque sorte l’apogée. En gros, c’est pas parce que tu n’arrives pas au sommet que tu ne peux pas escalader la montagne.»

Vous vous demandez alors peut-être comment reconnaître un orgasme, si ce n'est pas ce qui se produit à chaque fois que vous prenez votre pied. Pour en savoir un peu plus, j'ai contacté Catherine de Loeper, psychosociologue et sexologue qui, avant de répondre, a commencé par admettre que c'était un sujet fort intéressant mais aussi bien complexe :

OWN

«Jouir, c'est quelque chose de plus global, puisqu'on peut jouir sans avoir un orgasme physiologique. On peut jouir par la douleur par exemple, on peut jouir de donner du plaisir aussi, sans en recevoir et sans avoir d'orgasme. C'est très complexe puisque chacun réagit différemment, et quelqu'un qui a un orgasme le saura forcément par une réaction très concrète.» Elle poursuit en donnant un exemple avec les hommes qui peuvent «ne pas éjaculer mais jouir quand même». «Il y a des hommes qui n'ont plus de prostate mais qui jouissent autant qu'avant. L'éjaculation (au sens propre du terme) ne signifie pas forcément jouissance, et vice versa.»

Le problème de ce manque de distinction entre les deux et de cette injonction à l'orgasme vient de la méconnaissance de l'anatomie féminine et du fameux clitoris, point essentiel de la sexualité féminine et pourtant diabolisé.

Marie Docher / Via vimeo.com

Aujourd'hui, on en parle de plus en plus et on commence à comprendre son importance dans l'acte sexuel, mais ça n'a pas toujours été le cas. Avec des distinctions aussi catégoriques (et fausses) que «l'orgasme clitoridien» ou «l'orgasme vaginal», et des études allant dans tous les sens, on a pu souvent se perdre pour démêler le vrai du faux.

En réalité, tout le monde (les femmes notamment) n'est pas fait pour avoir un orgasme par simple pénétration. Pour beaucoup, le clitoris joue un rôle essentiel. Il possède huit fois plus de terminaisons nerveuses que le gland. Un élément qui est loin d'être anodin et qu'il faudrait prendre en compte lors d'un rapport sexuel.

Finalement, la chose la plus importante, c'est de savoir ce qui vous plaît et ce qui vous procure du plaisir, que vous atteigniez l'orgasme ou non. Parlez à votre partenaire, masturbez-vous, apprenez à comprendre votre corps pour savoir ce qui fonctionne sur VOUS.

MTV

Et avec tout ça, vous pourrez faire la différence entre une jouissance et un orgasme, sans avoir à vous culpabiliser si l'un arrive sans l'autre.

Want amazing beauty and style tips twice a week? Sign up for the As/Is newsletter!

Newsletter signup form