Aller directement au contenu

    Deux spécialistes répondent à toutes vos questions sur la nourriture

    Le lait, le gluten, les légumes, les régimes, le bio... Elles vous disent tout.

    Parce qu'il n'est pas toujours facile de s'y retrouver dans tout ce qui concerne la nutrition, on a demandé à la communauté BuzzFeed de nous dire quelles étaient les questions qu'elle aimerait poser à un-e nutritionniste.

    Nous avons donc contacté Ariane Grumbach, une diététicienne-nutritionniste «gourmande» basée à Paris et Florence Foucaut, une autre diététicienne-nutritionniste basée également à Paris.

    1. C'est quoi, vraiment, le gluten ? Pourquoi il ne faudrait pas en manger ?

    instagram.com

    «Le gluten est un composant qui se forme quand on mélange de la farine et de l'eau, qui ne préexiste pas comme on a l'habitude de le penser, souligne Ariane Grumbach. Aujourd'hui, il y a une croyance que le gluten n'est pas digeste. Il y a effectivement eu des transformations à la fois du blé, des farines et des modes de préparation du pain, par exemple, qui font que certains pains ne sont pas digestes, mais il ne faut surtout pas généraliser.» Pour elle, il faut avant tout expérimenter sur soi pour savoir ce qu'on digère ou non et ne surtout pas «diaboliser le gluten à tout va».

    Florence Foucaud a le même discours et rappelle qu'«il n'y a aucune étude qui démontre qu'on a intérêt à manger sans gluten si on n'est pas atteint de la maladie cœliaque

    2. Combien de fois par semaine faut-il manger des pâtes ? Avec gluten, sans, ou complètes ?

    instagram.com

    Pour Ariane Grumbach, c'est la variété qui est le plus important : «Il y a beaucoup de personnes qui disent mal digérer les pâtes, mais c'est aussi parce que quand elle en mangent, c'est en quantité énorme.» Elle conseille donc d'expérimenter une plus petite quantité pour voir si c'est plus digeste et si ça améliore quelque chose. En ce qui concerne le complet, elle explique qu'«il ne faut pas l'idéaliser, car ça peut être parfois indigeste, donc on peut essayer du semi-complet dans un premier temps pour voir si on le digère bien.»

    Florence Foucaud recommande plus chaudement les aliments complets (pâtes, riz, pain) car ils ont un index glycémique plus faible. « Les pâtes complètes sont moins caloriques que les pâtes blanches, parce qu'elles contiennent des fibres. Pareil pour le riz. » Et pour ce qui est des pâtes et leur index glycémique, elle conseille de consommer des pâtes «al dente» plutôt que très cuites car l'index glycémique sera plus faible, et «ça évitera des montées glycémiques trop importantes et les fringales derrière».

    3. Les salades sont-elles vraiment nécessaires pour une alimentation équilibrée ?

    E!

    Pour les deux spécialistes, pas forcément. Florence Foucaud estime que les salades sont bien mais il faut tous les éléments nécessaires à l'alimentation.

    «L'équilibre est dans la durée, chaque repas n'a pas besoin d'être équilibré, il faut manger le plus varié possible. Il y a des gens qui, selon leur digestion, auront du mal à manger des crudités par exemple, donc la salade n'est pas un indispensable de l'alimentation», avance quant à elle Ariane Grumbach.

    4. Le jus détox, une escroquerie ?

    instagram.com

    Pour Ariane Grumbach, c'est clair que «détox = intox». Elle rappelle qu'«il y a des gens qui veulent faire beaucoup d'argent dessus». «C'est pas mal en soi de vouloir faire une pause digestive, mais on n'a pas besoin d'acheter des jus détox, on peut soi-même se faire quelques bouillons, etc.», poursuit-elle.

    On peut boire des jus si on en a envie, pas forcément sous forme de cures, mais c'est quand même mieux de manger des légumes et des fruits solides.

    Une opinion que partage Florence Foucaud : «À partir du moment où on a une alimentation diversifiée et équilibrée, il n'y a aucune raison de faire une détox.» Elle continue en rappelant que nous avons «deux organes qui s'en chargent : les reins et le foie, le dernier jouant un rôle de détoxification». Elle ajoute qu'une alimentation déséquilibrée peut se rattraper rapidement avec une alimentation plus riche en légumes, et avec des choses moins grasses.

    5. Pourquoi certains légumes deviennent tendances ? Ont-ils un rapport avec des nouveaux besoins nutritionnels ?

    instagram.com

    Pour Florence Foucaud, «les consommateurs préfèrent de plus en plus les circuits courts et les légumes de saison. On va donc retrouver des légumes «anciens» qui à l'époque avaient moins de rendement et étaient donc mis de côté, alors qu'aujourd'hui ils reviennent au goût du jour par intérêt gustatif.»

    Ariane Grumbach évoque elle le développement de nouveaux marchés : «Par exemple, quelqu'un s'est mis en tête de développer le kale mais il n'est pas plus intéressant que les autres variétés de chou qui existaient depuis longtemps.» Elle poursuit en disant qu'«il n'y a pas de légume magique qui va donner tous les nutriments dont on a besoin.» Beaucoup d'aliments reviennent sur le devant de la scène pour des questions «de mode et de marketing».

    6. Quel est le mieux : gras ou sucré ?

    instagram.com, instagram.com

    Ni l'un ni l'autre pour Ariane Grumbach et Florence Foucaut. Cette dernière est formelle sur la question : «Il faut des deux, mais de manière raisonnable.» Même son de cloche chez Ariane Grumbach qui regrette qu'on ait dénigré le gras à un moment, «en partie à cause du lobby du sucre», mais aujourd'hui c'est le contraire : «Il est clair que l'excès de sucre n'est pas bon pour la santé, mais on a toujours tendance à confondre l'aliment et son excès. Il n'y a aucun problème à manger du gras raisonnablement, et il n'y a aucun problème à manger de temps en temps des gâteaux ou du chocolat.»

    7. Pourquoi l'aspartame est-il «mauvais» ?

    instagram.com

    Encore une question d'excès selon Ariane Grumbach, pour qui c'est le problème principal. «L'aspartame n'est pas mauvais en soi, les études de l'Anses sur l'aspartame ont été réévaluées et on peut en consommer», rappelle Florence Foucaud. Elle continue en évoquant sa diabolisation au profit de la stévia.

    8. Que doit-on penser d'une monodiète pour maigrir rapidement, est-ce efficace ?

    instagram.com

    Les deux diététiciennes-nutritionnistes sont formelles : aucune diète n'est efficace pour maigrir rapidement car on est sûr de reprendre du poids après. «Il faut toujours se poser la question, à quoi ça sert de perdre du poids vite si c'est pour le reprendre ? La monodiète, comme la détox, ça peut être quelque chose de temporaire si on estime qu'on a fait des excès et qu'on souhaite reposer son système digestif, mais ça ne doit absolument pas être utilisé pour perdre du poids», affirme Ariane Grumbach.

    9. Le jeûne intermittent, bonne ou mauvaise idée ?

    instagram.com

    «Ce n'est absolument pas recommandé, car cela entraîne des perturbations au niveau de la glycémie», affirme Florence Foucaud.

    10. Quels sont les vrais effets d'un régime sans viande et sans lait ?

    instagram.com

    Ariane Grumbach rappelle que «tout dépend de la quantité de viande qu'on mangeait avant, et de ce qu'on supporte ou non». «On peut décider pour des raisons éthiques de ne pas consommer de produits d'origine animale, ce qui est une chose, mais du point de vue de la santé, on peut tout à fait manger de tout si on le digère bien. Il n'y a pas de bienfaits immédiats à arrêter de consommer de la viande ou du lait, sauf si on mangeait deux steaks par jour et qu'on commence à avoir une alimentation plus variée, là on sentira forcément une différence. Mais si on en mange raisonnablement, il n'y a pas de raisons de santé d'arrêter, en-dehors des questions de convictions personnelles», continue-t-elle.

    NB : L'Organisation mondiale pour la santé a cependant estimé, en 2015, que la viande transformée (charcuterie, salaisons, viande fumée) était un cancérogène avéré. La viande rouge, elle, est classée «cancérogène probable».

    11. Est-ce que le lait de vache est réellement mauvais pour la santé d'un adulte ?

    instagram.com

    Certaines personnes ont un déficit en lactase, une enzyme qui permet de digérer le lait, mais ce n'est pas courant en Europe. Ariane Grumbach rappelle qu'il existe du lait délactosé pour ceux qui le digèrent mal. «Après, il y a la question de la qualité du lait actuel, qui d'un point de vue nutritionnel n'est pas très satisfaisante», mais en revanche, «il n'y aucune raison d'arrêter le fromage ou les yaourts».

    12. Que faut-il manger pour éviter de développer un cancer, est ce qu'il y a vraiment un truc ?

    Brikk / Via giphy.com

    Malheureusement non, contrairement aux idées reçues : «Il n'y pas d'alimentation parfaite, comme il n'y a pas d'aliments anti-cancer», nous explique Ariane Grumbach. Tout comme Florence Foucaud, elle nous explique que «c'est une maladie si complexe qu'on ne peut pas se prémunir de façon sûre, il y a énormément d'autres choses qui interviennent comme le mode de vie, le stress, l'activité physique et la génétique». Les deux nutritionnistes conseillent néanmoins d'avoir une alimentation la plus variée possible et de manger de tout pour avoir une vie équilibrée.

    13. C'est quoi, le petit-déj idéal pour un adulte ?

    instagram.com

    Pour Florence Foucaud, c'est «un produit laitier, un fruit, un produit céréalier, une portion de beurre et un peu de sucre type confiture.» Mais elle conseille aussi les petits-déjeuners salés. Pour Ariane Grumbach, le petit-déjeuner idéal, c'est celui qui «vous fait plaisir, qui rassasie jusqu'au déjeuner, qui est varié et qui ne met pas trop de temps à être préparé».

    14. Quels sont les aliments qui donnent le plus d'énergie ?

    Mikyung Lee / Via giphy.com

    La notion d'énergie est très subjective pour Ariane Grumbach : «Il faut essayer de ne pas manger trop de choses qui sont longues à digérer comme les aliments très gras ou très riches. Il faut faire un repas rassasiant et pas lourd.» Florence Foucaud recommande quant à elle des aliments riches en vitamine C comme les agrumes ou les poivrons.

    15. Manger bio est-il meilleur pour la santé ?

    instagram.com

    «L'intérêt, c'est qu'il y aura moins de pesticides contenus dans la peau des légumes. Si ce n'est pas bio, il faut faire très attention à bien laver et éplucher les légumes», avance Florence Foucaud. Ariane Grumbach estime que le plus important est d'acheter des aliments bruts et de les cuisiner : «Et puis après, si possible avoir une part de bio ou une part d'aliments dont on connaît le mode de production. Il y a beaucoup d'agriculteurs qui ne sont pas bio et qui travaillent très bien.»

    16. Est-ce que l'IMC est une mesure vraiment pertinente ? C'est grave d'avoir un IMC au-dessus des normes ?

    Wikimedia

    «L'IMC a été conçu pour des besoins statistiques et il n'y a aucune raison de l'appliquer à l'individu parce qu'en fonction de son âge, de sa masse musculaire, etc., il n'aura pas forcément un IMC qui rentre dans les normes», précise Ariane Grumbach.

    17. Quels légumes faut-il manger pour être en bonne santé ? Quel est le meilleur légume ?

    Salad for president / Via giphy.com

    «Le mieux, c'est de manger le plus de variétés possibles selon les saisons et si possible cultivées pas trop loin, puisque les légumes sont d'autant meilleurs qu'ils ont été récoltés récemment», rappellent les deux nutritionnistes.