Aller directement au contenu
    Posted on 1 sept. 2016

    23 choses que les agents de surveillance du Louvre ne vous diront jamais

    Non, nous ne sommes pas des «gardiens de tableaux».

    1. Le vrai nom de notre métier n'est pas «gardien de tableaux» comme on l'entend souvent, mais bien «agent de surveillance».

    2. Même si vous êtes beaucoup à penser que notre métier ne sert pas à grand-chose...

    3. Sachez que la plupart d'entre nous avons un bac +5, voire un bac +8.

    Westbury Road

    La sélection est même assez rude pour pouvoir travailler au Louvre.

    4. Nos vestiaires sont dans les fondations du Louvre, ce qui est parfois assez pittoresque. Genre se changer dans les salons de Napoléon, ça n'a pas de prix.

    5. À force d'être devant les tableaux, on connaît certaines œuvres par cœur.

    6. Et pour ne pas trop s'ennuyer, on essaye de deviner à l'avance les touristes qui vont toucher les tableaux.

    nterscope Records

    En général, on ne se trompe jamais.

    7. Les œuvres les plus prises en photo sont La Joconde, la Vénus de Milo et la Victoire de Samothrace.

    8. Et parfois on nous demande des tableaux qui ne sont même pas en France.

    9. Sinon, certaines œuvres sont vandalisées. Comme un tableau du XIXe siècle où un personnage porte des lunettes.

    Nickelodeon

    Mais les visiteurs n'y font même pas attention puisque très peu regardent vraiment les œuvres.

    10. En parlant de visiteurs, nous avons le plus souvent de bonnes relations avec vous...

    Nickelodeon

    11. ... mais aussi parfois de très mauvaises.

    Comedy Central

    12. Vous avez souvent du mal à comprendre quand on vous dit de ne pas toucher une œuvre.

    BuzzFeed France

    Alors que, croyez-nous, ce n'est clairement pas une partie de plaisir de jouer au flic.

    13. Et même si beaucoup de touristes étrangers sont particulèrement chiants, parce qu'ils ont du mal avec les règles...

    14. ... ce n'est rien à côté des Français qui sont vraiment les pires visiteurs du Louvre.

    youtube.com

    Oui, vous êtes chez vous mais ça ne change rien aux règles, déso.

    15. Mais disons que les pires du pire sont les «Amis du Louvre», ceux qui payent une somme élevée pour avoir accès au musée et qui pensent donc avoir tous les droits!

    NBC

    LES PIRES!!!

    16. On voit aussi des trucs étranges parfois, comme des gens qui pleurent devant des œuvres.

    Comme un jour, cette famille mexicaine qui a pleuré quand on leur a expliqué que le tombeau de Marie-Madeleine n'était pas sous la pyramide inversée, parce qu'ils n'avaient pas compris que le Da Vinci Code était une fiction.

    17. Ou des couples apparemment très excités par les murs du Louvre...

    18. On a aussi souvent des questions ~intéressantes~ comme: «Pourquoi les selfie sticks sont interdits?»

    Rastudio / Getty Images

    À votre avis? Parce que les risques d'accidents sont nombreux, sur les œuvres et sur les autres!

    19. Pour se venger, on adore «photobomber» les visiteurs pour ensuite vérifier à quoi ressemble la photo le soir sur Instagram.

    20. On aime bien aussi leur faire croire des choses comme dire que La Joconde a disparu 😂

    Fox

    Et ça marche à chaque fois.

    21. Et malgré le côté parfois répétitif de notre travail...

    22. ... on ne s'en lasse pas, car c'est vraiment un métier chouette, où on a l'opportunité d'être entourés de si belles choses, chaque jour.

    NBC

    23. Et oui, tous les matins nous avons au moins 20 minutes où on peut se promener dans le musée totalement vide. Et ça c'est un vrai privilège.

    Instagram: @beyonce

    Avant, on avait le droit de le visiter pendant le jour de fermeture mais ça, c'était avant.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form