Aller directement au contenu
    Posted on 13 juin 2018

    Piégé par TPMP avec un maillot de l’OM, un supporter du PSG assigne C8 en justice

    Info BuzzFeed - Alexandre, fan du PSG, avait dû porter un maillot de l'OM devant le Parc des Princes. Il affirme avoir été menacé depuis. Il accuse la chaîne C8 de tromperie et demande 50 000 euros de dommages et intérêts.

    Extrait de la séquence diffusée par Camille Combale sur C8 / Via C8

    La séquence de l'émission de Touche pas à mon poste diffusée sur C8 est vite devenue célèbre. Le principe est simple : lors de matches du PSG, une équipe de l'émission se rend devant le Parc des Princes et propose à des supporters de Paris de remporter un maillot de Neymar. Pour cela, ils doivent se bander les yeux et enfiler ce qu'ils pensent être le maillot du joueur brésilien en moins de 20 secondes. En réalité, une fois le bandeau retiré, ils se rendent compte qu'ils portent un maillot de l'Olympique de Marseille, ennemi juré du club de la capitale.

    Cette supercherie ne fait plus du tout rire Alexandre*, victime du canular de Camille Combal en septembre 2017. Il avait accepté de jouer le jeu et d'enfiler le maillot. Pendant qu'il a les yeux bandés, il danse, puis crie «Ici c'est Paris», fier d'avoir réussi le jeu en moins de 20 secondes. La séquence où il se ridiculise — un arrêt sur image est effectué montrant sa tête lorsqu'il découvre qu'il s'agit d'un maillot de Marseille — fait le bonheur du public et des téléspectateurs.

    Via C8

    À aucun moment C8 ou TPMP ne sont mentionnés

    La victime de ce canular, à priori bon enfant, dit vivre un «véritable calvaire» depuis cette séquence et surtout sa rediffusion régulière. «Je ne pensais pas que ça pouvait prendre cette ampleur. Le jour de la diffusion, j'ai reçu plein de messages moqueurs mais je ne savais même pas de quoi ils parlaient. Jamais on ne m'a dit que tout ça serait diffusé sur C8», déplore-t-il auprès de BuzzFeed News.

    L'interviewer porte le logo Virgin Radio / Via C8

    Alexandre* a donc assigné en référé la chaîne pour supprimer tous les extraits, notamment parce qu'il estime avoir été trompé par l'équipe de l'émission qui n'a précisé à aucun moment que les images seraient diffusées dans TPMP. «On m'a proposé de jouer à un jeu pour gagner un maillot de Neymar. À aucun moment on ne m'a dit que c'était pour TPMP, d'ailleurs l'homme qui m'a interrogé portait un manteau Virgin Radio (radio au sein de laquelle travaille également Camille Combal, ndlr).» Et d'ajouter: «Lorsque j'ai demandé à garder le maillot de Marseille pour l'offrir à mon père, ils n'ont même pas voulu.»

    À la lecture des images, on remarque en effet que Clément L'incruste, acolyte de Camille Combal, qui travaille parfois pour TPMP, porte un manteau flanqué du logo de la radio et que ni sur lui, ni sur le micro, les logos de TPMP ou de C8 n'apparaissent.

    «Dans ces conditions, monsieur Alexandre n'a jamais été mis en capacité d'identifier C8 comme utilisateur final de son image et par voie de conséquence de donner son consentement à la diffusion des images litigieuses», peut-on lire dans la plainte de son avocat Me Maati, qui accuse l'émission d'avoir voulu «piéger» son client. Si cette séquence peut sembler drôle selon lui, «il n’est pas bon enfant d’exposer une personne anonyme aux rires, aux moqueries et aux agressions verbales sans lui avoir clairement exposé l’objet et les conditions de diffusion de son image et donc de ne pas lui avoir permis d’exprimer librement et de façon éclairée son consentement».

    Contacté, l'avocat de la chaîne Me Olivier Chapuis assure que C8 «n'a aucun intérêt à rentrer en litige avec cette personne», mais s'étonne «qu'il ne se soit jamais manifesté pour demander le retrait des diffusions ; s'il l'avait fait, nous aurions accédé à sa demande». Il admet toutefois que «les personnes qui ont capté l'image portaient des vêtements avec le logo de Virgin Radio», mais estime que «dans la mesure où la personne déclare qu'elle est d'accord pour que la séquence soit diffusée, elle donne une autorisation large».

    «Un groupe de supporters m'a reconnu et menacé»

    Alexandre*, lui, affirme avoir tenté d'alerter l'émission pour qu'ils cessent de diffuser son image, notamment sur Snapchat. Il ajoute vouloir «arrêter de passer à la télé pour qu'on cesse de se moquer de lui» : «On m'arrête dans la rue pour se moquer de moi. Je suis allé une fois manger dans un restaurant et le gérant me filmait en cachette. Les gens en parlent à ma famille, et comme l'extrait a été souvent rediffusé, cela ne s'arrête plus, mais ce n'est plus drôle du tout», regrette ce fan du PSG qui raconte avoir également été menacé :

    «Lorsque je suis retourné au Parc des Princes, un groupe de supporters m'a reconnu et menacé parce qu'il ont pris au sérieux la vidéo en me reprochant d'avoir porté un maillot de Marseille.»

    «La mise en scène de la vidéo avait pour but de le faire passer pour un looser qui s’est fait berner sur fond de rivalité entre supporters. Qui ignore jusqu’où peut aller cette rivalité ? Dois-je rappeler que des supporters ont été blessés sur fond de rivalité OM/PSG, une rivalité déjà créée à l’époque pour permettre le plus d’audimat possible ?», dénonce son avocat. Au total (diffusion et rediffusions comprises), la séquence a été vue plus de 2 millions de fois. Alexandre demande 50 000 euros de dommages et intérêts, et l'arrêt des rediffusions de la séquence. L'audience qui devait avoir lieu le 21 mai a été renvoyée au 15 novembre.

    *Le prénom a été modifié






    David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

    Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here