Aller directement au contenu

    Tout ce qu'on a entendu et vu au 1er mai du Front national

    Marine Le Pen a décidé de remplacer le traditionnel défilé par un banquet porte de la Villette. Et on a encore trouvé des t-shirts made in Maroc.

    by ,

    Pour rendre hommage à Jeanne d'Arc, les militants frontistes avaient le choix: assister au défilé de Jean-Marie Le Pen (et risquer une exclusion du parti) ou débourser 15 euros pour manger au banquet officiel du parti et écouter le discours de Marine Le Pen porte de la Villette à Paris.

    Alain Jocard / AFP/Getty Images

    Jean-Marie Le Pen a ouvert cette journée en déposant une petite gerbe pour rendre hommage à la Pucelle d'Orléans. Environ 400 personnes sont venues l'écouter rue de Rivoli. Parmi eux, des sympathisants tenaient à afficher leur soutien à l'extrémiste Alain Soral.

    "Soral a raison", peut-on lire sur une pancarte au rassemblement de Jean-Marie Le Pen #1ermai

    Certains ont également exprimé leur relative sympathie à l'égard des journalistes.

    La foule crie "Journalistes au poteau", "journalistes collabos", "PD"... #1erMaiFN

    Quitte à expulser le reporter humoriste Cyrille Eldin de Canal+ et frapper son caméraman.

    Cyrille Eldin de @canalplus vient d'être expulsé du rassemblement, son cameraman frappé au pied par un militant

    Pendant ce temps, Marine Le Pen est allée poser une gerbe devant une autre Jeanne d'Arc, place Saint-Augustin, avant de rejoindre le banquet officiel du FN porte de la Villette.

    À l'entrée du banquet, un membre du service d'ordre du Front national (le DPS) est étonnement vêtu des habits ressemblant de très près à ceux de la police nationale, menottes comprises.

    Au banquet du #FN, un homme avec habits de la police nationale porte... un brassard du service d'ordre du FN #DPS

    Avec un écusson en prime.

    Comme l'an dernier, les Femen ont tenté une incursion pour dénoncer cette réunion politique avant d'être interpellées.

    Alain Jocard / AFP / Getty Images

    À l'intérieur de la salle, sur la bannière centrale, on a vu une Jeanne d'Arc... version anime.

    La bannière du banquet patriote de Marine le Pen représente une version anime de Jeanne d'Arc

    Des patriotes, beaucoup de patriotes, étaient présents.

    On a entendu un élu tenir ce propos sans AUCUN sous-entendu...

    Et là, cette phrase d'un élu FN à la tribune: "son grand bonheur à (Xavier) Bertrand, c'est un petit plaisir solitaire et secret"

    Et beaucoup de huées. Encore et encore.

    Classement des trucs les plus hués (provisoire) 3. Le PS 2. Alain Juppé 1. L'aide aux réfugiés

    La France apaisée.

    Du côté du merchandising, comme d'habitude, le parti proposait des t-shirts FN made in... Maroc.

    Le traditionnel point goodies au #1erMaiFN (avec des tshirts made in Marocco)

    Question bouffe, le menu se voulait gastronomique. Mais avec des thermos posés sur table.

    Avec ce petit détail réjouissant pour certains militants (même s'il y avait des menus végétariens).

    Côté musique, on a entendu le jazzman Red Allen.

    Pour attendre Marine Le Pen, le FN passe du Red Allen, de l'album Creole Jazz Band

    Enfin, le FN proposait de belles animations pour divertir 25 chanceux.

    Si votre idée du kiff est de visiter le sénat avec David Rachline, c'est possible !

    À lire aussi: Le made in France selon le FN

    David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

    Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

    Jules Darmanin est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Jules Darmanin at jules.darmanin@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here