Aller directement au contenu
    Posted on 19 oct. 2017

    17 choses auxquelles les femmes doivent se préparer au cours des trois premiers mois de grossesse

    Siestes, nausées et groupes secrets sur Facebook.

    Ce qui suit s'appuie sur ma propre expérience et n'est en aucun cas un avis médical. La grossesse peut provoquer divers symptômes qui varient d'une personne à l'autre. Si vous avez des interrogations concernant votre grossesse, parlez-en à votre médecin.

    1. La fatigue est insupportable et garder les yeux ouverts exige un effort surhumain.

    Disney / Via tumblr.com

    La première chose dont j'ai souffert quand je suis tombée enceinte fut une grande fatigue. Peu importait combien d'heures je dormais la nuit. J'avais du mal à garder les yeux ouverts la journée et les siestes sont devenues indispensables. J'étais tellement fatiguée qu'un jour je me suis endormie deux heures sur un banc public.

    2. Ça signifie que vous deviendrez une accro du canapé pendant des semaines entières.

    tumblr.com

    Certains week-ends, quand mon mari était absent, je passais des journées complètes soit au lit, soit sur le canapé. Les services de livraison de plats à domicile sont devenus mes meilleurs amis. Je commandais souvent pour les trois repas, car je ne pouvais même pas me faire des pâtes.

    3. Vous allez devenir super antisociale.

    NBC / Via tumblr.com

    Ne pouvant pas encore parler de ma grossesse, je n'avais pas envie d'expliquer pourquoi j'étais aussi fatiguée ou pourquoi je ne buvais pas d'alcool. J'avais l'impression de mentir tout le temps, je préférais donc rester à la maison et regarder la télévision. Mais comme je suis une personne très sociable, ce «nouveau moi» me semblait contre-nature.

    4. Vous trouverez des groupes en ligne qui vous permettront de ne pas devenir folle.

    Universal Pictures / Via i.perezhilton.com

    J'ai trouvé des groupes de femmes enceintes sur Facebook et Reddit qui vivaient la même chose que moi et, même si c'étaient de parfaites étrangères, nous sommes devenues très proches. Dans ces réseaux, j'ai pu poser toutes les questions qui me venaient à l'esprit et nous nous sommes soutenues mutuellement.

    5. Les avis médicaux peuvent varier du tout au tout, selon la partie du monde où vous vivez.

    i.imgur.com

    Quand j'ai enfin pu parler de ma grossesse avec des amies, j'ai commencé à me plaindre que je ne pouvais pas manger certains aliments et certaines m'ont ri au nez. Il s'avère que certaines choses – comme ne pas boire d'alcool et ne pas fumer – sont recommandées dans le monde entier, mais d'autres sont moins universelles. Par exemple, aux États-Unis, il est déconseillé aux femmes enceintes de manger du jambon ou des sushis. Mais ce n'est pas le cas au Japon.

    6. Au début, il est un peu difficile d'être heureuse d'être enceinte.

    CBS / Via tumblr.com

    Tomber enceinte fut une bonne nouvelle, mais rapidement, j'ai été très préoccupée par tout ce qui pouvait mal se passer dans les premiers mois, et la peur m'a empêchée d'en profiter pleinement.

    Après avoir vu le bébé sur ma première échographie, j'ai pu commencer me détendre et à penser au futur avec ce nouveau membre de la famille.

    7. Votre relation avec votre mère va changer.

    Disney / Via media.tenor.com

    Je n'aime pas l'admettre, mais quand ma mère me disait : «Quand tu seras maman, tu comprendras certaines choses», elle avait raison. La grossesse a changé notre relation et nous sommes devenues plus proches. C'est toujours ma mère, donc je vais bien sûr continuer à lever les yeux au ciel quand elle me dit quelque chose qui me déplaît, mais maintenant, j'apprécie tout ce qu'elle a fait pour faire de moi ce que je suis.

    8. La faim et la nausée vont de pair.

    NBC / Universal / Via img.buzzfeed.com

    Je fais partie de ces femmes chanceuses qui n'ont jamais vomi pendant leur grossesse (*je touche du bois*), mais j'ai quand même eu de terribles nausées. J'ai réalisé qu'une envie de vomir pouvait en vérité vouloir dire qu'on avait faim.

    Chaque fois que je restais trois heures sans manger, mon estomac criait famine et je me sentais mal, jusqu'à ce que je mange.

    9. À ce propos, les vitamines prénatales peuvent aussi vous retourner l'estomac.

    TLC / Via k44.kn3.net

    Je l'ai appris à mes dépens en prenant mes vitamines l'estomac vide. J'ai eu envie de vomir et mal au ventre presque immédiatement après. Maintenant, je m'assure d'avoir mangé un bon repas avant de les prendre.

    10. Votre vessie va devenir votre pire ennemi.

    Netflix / Via s3.amazonaws.com

    Dès que j'ai découvert que j'étais enceinte, j'ai commencé à me réveiller au milieu de la nuit pour aller aux toilettes. Au début, je pensais que c'était le stress qui me réveillait, mais j'ai vite compris que ce n'était pas ça. Apparemment, aller aux toilettes au milieu de la nuit est courant au premier et au troisième trimestres de votre grossesse. Laissez-moi vous dire que ce nouveau symptôme n'était pas une bonne nouvelle.

    11. Il n'y a pas de questions idiotes.

    Nintendo / Via media.tenor.com

    Je me posais toujours des milliards de questions : Où en suis-je ? Que puis-je manger ? Quand dois-je aller chez le médecin ? Est-ce que je peux bronzer ?

    Si Google peut être tentant, n'hésitez pas à poser vos questions à votre médecin ou à des sages-femmes. Je l'ai fait, elles répondaient par e-mail et ça me convenait.

    12. Quand vous commencez à acheter des produits pour femmes enceintes, la réalité vous rattrape.

    Amazon / Via amazon.com

    Cet oreiller en peluche, qui m'a permis de dormir à nouveau, est l'un de mes achats préférés. Mon mari et moi l'avons même baptisé Bill, et il fait déjà partie de la famille.

    Ça peut sembler bête, mais des petites choses comme celle-là m'ont permis de réaliser que non seulement je n'avais pas mes règles, mais aussi qu'un petit humain grandissait dans mon ventre.

    13. Le simple fait de penser à faire de l'exercice va vous fatiguer.

    Fitbit / Via i.makeagif.com

    Je savais que je ne pouvais pas rester toute la journée sur le canapé et que je devais faire quelque chose. J'ai donc acheté un Fitbit pour compter mes pas et m'inciter à marcher plus.

    Au début, mon objectif était de faire 8 000 pas, ce qui équivaut à quelques kilomètres. Peu à peu, j'en ai fait plus en emmenant les chiens pour une plus longue balade ou en marchant au lieu de prendre le métro. Le Fitbit m'a aussi aidée à surveiller la durée et la qualité de mon sommeil, en m'aidant à dire si j'avais passé une mauvaise nuit, au-delà de mon simple ressenti quand je me réveillais.

    14. Cacher un ventre qui pousse peut être assez stressant !

    Conz Preti / Via BuzzFeed

    Un jour, quand je me suis levée, mon mari m'a dit : «Waouh, tu es enceinte.» Apparemment, mon ventre avait décidé de pointer le bout de son nez pour dire «salut !». Ma première pensée a été : «Comment vais-je le cacher maintenant ?», parce que je ne voulais pas encore annoncer ma grossesse au travail. À partir de ce moment, m'habiller le matin fut la tâche la plus difficile de la journée.

    Mais une fois que vos amis et collègues sont au courant, s'habiller redevient amusant et agréable.

    15. Vous allez avoir envie de lire tous les livres sur la maternité qui vous tombent sous la main.

    Nickelodeon / Via deadspin.com

    Lire des livres me fut très utile pour me préparer aux mois à venir et pour obtenir de nombreux conseils provenant de personnes très différentes.

    16. Vous allez passer du rire aux larmes en une fraction de seconde.

    Walt Disney Pictures / Via tumblr.com

    S'il y a une chose à laquelle je n'étais pas préparée, ce sont les sautes d'humeur. Je me sentais constamment sur des montagnes russes et je ne savais vraiment pas comment j'allais réagir. Je me mettais à pleurer dans le métro, sans raison, ou je passais du rire aux larmes avec mon mari, sans pouvoir expliquer pourquoi. J'ai même engueulé mes parents parce qu'ils avaient osé me demander quels noms je voulais donner au bébé.

    17. MAIS, au final, ce petit alien dans votre ventre vous aidera à donner un sens à votre folie et à votre anxiété.

    Conz Preti / Via BuzzFeed

    Je ne suis pas du genre à devenir fébrile quand je vois le bébé des autres, ni à vouloir le porter à tout prix. Loin de là. Pour être honnête, je ne suis pas passionnée par les enfants. Mais sentir mon fils donner des coups de pied dans mon ventre après seulement 11 semaines de grossesse m'a un peu adoucie. J'ai le sentiment que tout ce que j'ai vécu jusqu'à présent valait la peine.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form