Aller directement au contenu

    Voilà ce qu'on ressent quand on souffre à la fois de dépression et de troubles anxieux

    C'est penser une chose et son contraire. C'est s'inquiéter et à la fois n'en avoir rien à faire.

    [Note de l'auteur: la dépression et les troubles anxieux n'affectent pas tous ceux qui en souffrent de la même manière. Selon une étude de l'Inpes (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé), 19% des Français de 15 à 75 ans (soit près de 9 millions de personnes) ont vécu ou vivront une dépression au cours de leur vie. Et 20% des adultes seront confrontés à un trouble anxieux au moins une fois dans leur vie. Bien que cette liste reflète l'expérience personnelle d'un individu, nous espérons que vous trouverez du réconfort à savoir que vous n'êtes pas seul-e dans cette épreuve.]

    Jenny Chang / BuzzFeed

    1. C'est flipper d'obtenir autre chose que la meilleure note à un examen, mais ne pas trouver l'énergie d'étudier.

    2. C'est ne pas avoir la force de sortir du lit, mais se ronger les sangs à l'idée de manquer les cours ou être absent-e au travail.

    3. C'est se sentir d'autant plus fatigué-e qu'on en fait le moins possible, mais avoir des palpitations à l'idée de se prendre en main.

    4. C'est se sentir étouffé-e en voyant le désordre s'accumuler, mais se dire seulement Je rangerai demain.

    5. C'est faire une liste de choses à faire longue comme le bras pour essayer d'y voir plus clair, tout en sachant qu'on n'arrivera pas à en faire une seule.

    Jenny Chang / BuzzFeed

    6. C'est se dire qu'on va finir par perdre ses amis à force de ne plus les voir, mais ne pas avoir le courage de sortir.

    7. C'est se sentir minable d'être toujours célibataire, bordel, mais annuler tous les premiers rendez-vous parce que rien que l'idée nous donne des palpitations.

    8. C'est s'inquiéter chaque jour que notre partenaire finisse par en avoir marre et nous quitte, tout en écoutant notre angoisse qui nous dit qu'il/elle n'aurait pas tort parce qu'il/elle mérite mieux.

    9. C'est ignorer les textos et décliner les invitations, et ne pas supporter de ne plus en recevoir.

    10. C'est vivre avec l'angoisse perpétuelle de finir seul-e, mais avec l'envie aussi de disparaître, et finir par s'isoler soi-même.

    Jenny Chang / BuzzFeed

    11. C'est n'avoir qu'une envie, rentrer chez soi pour se blottir sous la couette en pleine après-midi, mais être incapable de trouver le sommeil en pleine nuit, le cœur qui bat la chamade.

    12. C'est être tour à tour paralysé-e par le présent et terrifié-e par le futur.

    13. C'est appréhender tellement le prochain coup de cafard qu'on n'arrive pas à profiter des bons moments.

    14. C'est dormir trop ou pas du tout.

    15. C'est vouloir échapper à ses pensées mais être incapable de faire quoi que ce soit pour s'en sortir.

    Jenny Chang / BuzzFeed

    16. C'est avoir des milliers de choses à faire, mais l'envie d'en réaliser aucune.

    17. C'est développer des mécanismes d'adaptation et d'évasion à force d'essayer d'échapper à une moitié de son cerveau et voir l'autre ressurgir.

    18. C'est se demander si notre esprit ne fabrique pas toutes ces choses qui nous oppressent terriblement.

    19. C'est l'angoisse d'un futur qu'on est même pas sûr-e de vouloir vivre qui nous tient éveillé-e à 3 heures du matin.

    20. C'est se sentir à la fois vide et submergé-e par les émotions; réaliser, en somme, qu'on ne maîtrise rien.

    Mais ce n'est pas le cas, des solutions existent pour s'en sortir. Vous n'êtes pas seul-e.

    Pour en savoir plus sur la dépression et les moyens de la combattre, vous pouvez consulter info-dépression.fr, le site d'information développé par l'Inpes et le ministère de la Santé. Comment comprendre, reconnaître et traiter les troubles anxieux? Rendez-vous sur le site de l'Assurance Maladie.

    L'Association France Dépression soutient les personnes atteintes par cette maladie et leur entourage, avec notamment des groupes de parole ainsi qu'une permanence téléphonique. Plusieurs associations régionales existent, renseignez-vous sur le site web. Si vous souffrez de troubles anxieux, l'Union nationale des amis et familles de malades psychiques peut vous aider.

    Besoin d'en parler? La ligne SOS Dépression offre une écoute psychologique anonyme, 7j/7 et 24h/24 au 08 92 70 12 38 (33 cts/min).

    Si vous êtes confronté-e à des pensées suicidaires, vous pouvez contacter SOS Suicide Phénix, 7j/7 de 16 heures à 20 heures au 0825 120 364 (15ct/min) ou 01 40 44 46 45 (prix d'un appel local) si vous êtes en Île-de-France, ou bien Suicide écoute, 24h/24, 7j/7 au 01 45 39 40 00 (prix d'un appel local).

    Suivez-nous sur Facebook et Twitter

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form