Aller directement au contenu
    Posted on 20 oct. 2017

    19 confessions sur le premier orgasme qui vous feront probablement glousser

    «Quand j'ai eu un orgasme, j'ai cru que j'avais fait quelque chose de mal et que mes parents allaient le découvrir.»

    Nous avons demandé aux membres de la communauté BuzzFeed de partager leurs souvenirs de la première fois où ils ont eu un orgasme – que ça soit par accident ou volontairement.

    Des gens de tous les âges, genres, et sexualités ont partagé leurs premières fois ineptes, embarrassantes, et hilarantes. Voici quelques-unes de leurs réponses :

    1. L'intervention divine :

    NBC / Via giphy.com

    J'étais jeune et j'avais envie d'apprendre. J'ai subi une grosse opération du dos quand j'avais 12 ans et je suis restée alitée pendant un mois, c'est pourquoi je restais chez ma grand-mère, et elle était très impliquée dans l'église du coin. Son groupe d'étude de la Bible a eu pitié du fait que je sois coincée au lit, alors ils se sont tous cotisés et m'ont acheté un ordinateur portable. Pour faire court, au bout d'une journée, je me touchais en regardant un porno que j'avais trouvé. J'ai découvert le clitoris et je n'ai jamais regretté. Merci aux dames de l'église !

    – 18 ans, femme, bisexuelle

    2. Cette histoire simple :

    Mon premier ? J'avais genre 12 ans et il était tard. Je me suis gratté les boules, j'ai remonté progressivement, et « Supercalifragilisticexpialidocious» ! Je suis devenu un homme.

    – 23 ans, homme, gay

    3. L'étrange explosion :

    NBC / Via giphy.com

    Une fois, quand j'étais préado, j'ai eu des pensées plutôt torrides quand j'étais au lit, et je me suis dit : «Ça me fait bizarre en bas. Je me demande ce qui se passerait si je le touchais.» Alors je l'ai fait, et j'ai tout de suite explosé. Sérieusement, la première fois, je n'avais aucune idée de ce qui se passait. En fait, ça m'a plutôt effrayée. Toutefois, après m'être familiarisée avec mon corps et mes orgasmes, c'est devenu le paradis.

    – 28 ans, femme, hétéro

    4. L'entraînement plaisant :

    Mon premier orgasme s'est produit pendant un entraînement de basket il y a quatre ans. Au début de l'entraînement, nous devions courir autour du terrain pendant environ quinze minutes. J'ai commencé à ressentir une sensation de picotement et de chaleur entre mes jambes, alors je me suis mise à courir plus vite car c'était vraiment bon et je ne voulais pas que ça s'arrête. J'ai continué de courir jusqu'à ce que ça «explose». Je voulais vraiment gémir, mais je devais évidemment rester silencieuse pour que mes coéquipières ne réalisent pas ce qui se passait. Depuis, j'ai des orgasmes lorsque je fais du sport, mais je dois dire qu'ils sont moins intenses que ceux que j'ai pendant un rapport sexuel.

    – 18 ans, femme, bisexuelle

    5. Le détour inattendu :

    FOX / Via giphy.com

    J'avais environ 10 ans et j'étais allongée à l'arrière d'un camping-car pour me reposer. Les vibrations de mes cuisses, causées par les mouvements du véhicule, ont commencé à devenir très agréables, et je me rappelle avoir bougé mon corps jusqu'à ce que j'ai soudainement un orgasme. Je n'avais évidemment aucune idée de ce qui venait de se produire, mais disons que j'aimais vraiment me reposer pendant les trajets en voiture après ça.

    – 38 ans, femme, bisexuelle

    6. La montée intense :

    J'avais 7 ans et je grimpais à un très haut poteau, et ça frottait contre mon clitoris, alors quand je me suis approchée du haut, j'ai eu un orgasme clitoridien. Je tremblais tellement que je me suis presque pissée dessus. Je n'en ai plus jamais eu un comme ça.

    – 16 ans, femme, bisexuelle

    7. La découverte seule à la maison :

    NBC / Via millsbizz.tumblr.com

    Je crois que j'avais 11 ou 12 ans, et j'ai découvert les pornos alors qu'il n'y avait personne à la maison. Je n'avais aucune idée de ce que j'étais en train de faire, mais je me suis mise devant la télé et je me suis masturbée. Dès l'instant où l'orgasme est arrivé, j'ai été terrifiée, je pensais que quelque chose s'était passé de travers et j'ai tout de suite arrêté. J'ai cru que j'avais fait quelque chose de vraiment mal et que mes parents allaient le découvrir. Mais je me suis quand même de nouveau masturbée après ça.

    – 19 ans, femme, «bicurieuse»

    8. Le match accidentel :

    Je faisais du catch avec un ami et... Il y avait des frottements accidentels et ça s'est terminé avec une surprise. C'est à ce moment que j'ai découvert ce qu'était le sperme. Ah, et j'étais en train de perdre. J'imagine que j'ai toujours été plutôt soumis.

    – 23 ans, homme, gay

    9. Le défi amical :

    Alex Blăjan / Unsplash / Via unsplash.com

    Quand j'étais petite, disons que j'avais des amis très portés sur la chose. Un jour, une de mes amis m'a mise au défi de me frotter contre une de mes grosses peluches. Je ne l'ai pas fait, mais j'étais plutôt curieuse après qu'elle soit partie. J'ai enlevé mon pantalon et mes sous-vêtements et j'ai commencé à me frotter contre mes plus grosses peluches. J'ai continué à le faire jusqu'à ce que je ressente cette sensation étrange mais incroyable. Juste après, j'ai eu l'impression d'avoir fait quelque chose de mal. Mais c'était tellement bon.

    – 18 ans, femme, hétéro

    10. L'aide de la «fanfic» :

    Au début de mon adolescence, je lisais des «fanfictions» sexy et j'aimais ce qu'elles me faisaient ressentir. Un jour, après quelques recherches, j'ai fini par me toucher en lisant une de mes préférées. La romance/le côté sexy de la scène m'a vraiment excitée. C'est super embarrassant quand j'y repense.

    – 18 ans, femme, lesbienne

    11. Le meilleur jouet du coffre :

    HBO / Via youtube.com

    J'avais 9 ans, peut-être 10. J'ai trouvé un masseur vibrant pour le dos chez moi, et je me suis dit: «Hé, si je l'essayais en bas ?» Je ne savais pas ce qu'était un orgasme, mais j'en ai absolument eu un. Je me rappelle m'être dit que c'était la chose la plus cool au monde, comme si j'avais découvert quelque chose de nouveau et d'incroyable. Je l'ai caché dans mon coffre à jouets (ça n'est pas un euphémisme) et je l'ai gardé jusqu'à la fac, quand il a cessé de fonctionner.

    – 24 ans, femme, bisexuelle

    12. L'astuce pratique du gant :

    Leisuretime70 / Getty Images / Via thinkstockphotos.com

    J'avais pour habitude de mettre un gant de toilette en boule entre mes jambes, et je mettais ma jambe gauche sur ma jambe droite, et la pression que ça a mis sur mon clito m'a donné un orgasme. J'ai aimé la sensation, mais j'étais plutôt jeune, je ne savais donc pas ce que c'était. Je savais seulement que j'aimais ça, et je le faisais quand mes parents n'étaient pas à la maison.

    – 46 ans, femme, hétéro

    13. La méthode Cosmo :

    J'avais 14 ans, j'avais lu beaucoup de choses sur la masturbation dans Cosmo, et il fallait que j'essaie. J'ai essayé seulement avec mes doigts, mais je ne le faisais pas vraiment au bon endroit, alors j'ai décidé d'essayer la méthode du pommeau de douche. Quand personne n'était à la maison, je suis allée sous la douche et je l'ai allumée. J'ai mis un pied sur le rebord et j'ai réglé le jet pour qu'il soit sur son réglage le plus fort et direct. Je l'ai plus ou moins orienté vers en bas et je l'ai bougé jusqu'à ce que ce soit agréable. Ça chatouillait et je l'ai maintenu à cet endroit jusqu'à ce que je ressente une sensation très euphorique et agréable. J'étais tellement étonnée. Je m'en suis voulu pendant toute la journée, mais j'ai commencé à le faire régulièrement (et j'arrive enfin à le faire avec mes doigts), parce que sérieusement, pourquoi s'en vouloir ?!

    – 18 ans, femme, hétéro

    14. La découverte révolutionnaire :

    newyorkcomiccon.com / Via giphy.com

    En me branlant sous la douche. Je ne savais pas ce que je faisais à l'époque. J'ai paniqué quand j'ai éjaculé. Je croyais avoir découvert quelque chose d'inconnu sur le corps humain, jusqu'à ce qu'une recherche Google m'explique ce que mes parents avaient oublié de m'expliquer.

    – 24 ans, homme, gay

    15. L'acte féministe :

    Tard un soir, quand j'avais 14 ans, je lisais beaucoup de littérature féministe sur la masturbation, et j'ai fini par décider d'essayer alors que j'étais à moitié endormie. Je me suis caressée, à travers mon pyjama épais en polaire et mes sous-vêtements, jusqu'à ce que j'atteigne l'orgasme, et c'était tellement intense que j'étais impatiente de recommencer. J'étais quand même dégoûtée et nerveuse à l'idée de me toucher sans sous-vêtements, alors j'ai joui comme ça pendant longtemps, et je continue d'atteindre l'orgasme de cette façon, mais j'adore le faire totalement nue.

    – 18 ans, femme, peut-être bi et sûrement pas hétéro

    16. La revanche dentée :

    Cylonphoto / Getty Images

    Quand j'avais 12 ans, j'ai volé la brosse à dents électrique de mon frère pour me venger parce qu'il avait été méchant avec moi, et je voulais vraiment qu'il soit furieux, alors je l'ai mise dans mon pantalon et je l'ai mise en marche. Laissez-moi vous dire que je n'avais aucune idée de ce que je ressentais, mais c'était absolument mémorable. Après ça, j'étais accro et il n'a jamais retrouvé sa brosse à dents.

    – 20 ans, femme, hétéro

    17. La découverte tardive :

    J'ai eu mon premier orgasme seule avec un vibro quand j'avais 20 ans. Je ne savais même pas que les femmes pouvaient avoir un orgasme avant que j'aille à la fac, et aucun des rares mecs avec lesquels j'étais sortie n'avaient ne serait-ce qu'envisagé mon plaisir, alors je pensais juste que les femmes n'étaient pas vraiment censées tirer du plaisir des rapports sexuels. Ma coloc de fac m'a aidée à choisir mon premier vibro et m'a rapidement expliqué quoi faire.

    – 24 ans, femme, hétéro

    18. Le tchat torride :

    Cartoon Network / Via reddit.com

    J'avais 13 ans et j'étais seule à la maison. J'ai passé toute la journée sur un tchat en secret, jusqu'à ce qu'une fille m'envoie un message me disant comment elle voulait me dévorer. Je ne savais pas vraiment ce qu'était la masturbation, mais d'une façon ou d'une autre, ma main s'est retrouvée dans mon pantalon et je frottais dans tous les sens. J'ai fini par jouir et, sans déconner, tout mon corps s'est mis à tressauter et à trembler pendant une demie-heure. Je me suis masturbée tous les après-midi du mois qui a suivi.

    – 19 ans, femme, lesbienne

    19. La vidéo éducative :

    J'ai dû découvrir mon clito (et, par extension, comment atteindre l'orgasme) avec des pornos. J'étais cachée dans ma chambre après l'école et je regardais une cassette merdique avec de très mauvaises actrices et je ne pouvais ABSOLUMENT pas comprendre pourquoi cette meuf frottait l'autre meuf de cette façon. Mais elles avaient l'air de savoir quelque chose que je ne savais pas, alors j'ai essayé. Et tout d'un coup, j'ai vu des étoiles. C'était une découverte tellement formidable que je me suis masturbée pendant les quatre années qui ont suivi.

    – 25 ans, déclarée femme à la naissance, personne non-binaire

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form