Aller directement au contenu
    Posted on 22 déc. 2017

    10 choses que vous pouvez faire pour vous sentir moins seul-e à Noël, d'après des experts

    «Sortir et voir du monde» n'est pas si évident que ça.

    Marissa Korda / The Loneliness Project / Via Instagram: @thelonelinessproject

    Disons-le tout de suite : les vacances de Noël sont une période horrible pour gérer la solitude. Pendant les fêtes, presque tout nous exhorte à être ~festif et joyeux~, avec un accent mis sur le vivre ensemble et la famille. Un environnement d'autant plus perturbant que si vous avez perdu un proche ou vécu une séparation, si vous vivez loin de chez vous, souffrez de problèmes mentaux, n'avez pas de liens affectifs solides, ou vivez seul-e pour l'une des millions d'autres raisons possibles, vous pouvez vous sentir déphasé-e. Toutes les attentes apportées par les fêtes peuvent soit exacerber la solitude, soit faire naître en nous ce sentiment.

    Pour vous aider, BuzzFeed a parlé avec des professionnels pour savoir comment prendre soin de soi ou gérer ces sentiments déplaisants. Parce que la solitude pendant les fêtes peut prendre différentes formes, certains de ces conseils ne vous seront pas utiles. Essayez de trouver l'origine de votre propre solitude et demandez-vous sincèrement si telle ou telle chose vous aidera réellement. Si votre instinct vous dit que cela renforcera votre mal-être ou votre sentiment de solitude, ne forcez pas.

    1. Pour commencer, n'ayez pas d'attentes irréalistes sur ce à quoi vos vacances sont *censées* ressembler et autorisez-vous à vous sentir un peu merdique, si besoin.

    Thinkstock / Sally Tamarkin / Via buzzfeed.com

    Évidemment, c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Vous pouvez vous dire que ce n'est pas si grave si vous ne vivez pas des fêtes «comme les autres». Ça n'effacera pas comme par magie ce que vous ressentez, ou votre désir de passer des vacances joviales comme tout le monde. Mais cela peut être libérateur de vous autoriser à ne pas faire semblant. Ce faisant, vous pourrez peut-être rendre cette période un peu moins pesante.

    «Autorisez-vous à ne pas être aussi joyeux que ce que vous disent les autres», explique à BuzzFeed Andrea Bonior, psychologue clinicienne et auteure du livre de psychologie Psychology: Essential Thinkers, Classic Theories, and How They Inform Your World. «Dites-vous ceci : "Certains jours, cette période ne sera pas agréable, et ce n'est pas grave. Je n'ai pas à forcer l'esprit des fêtes."»

    2. Il ne faut pas vous tourner vers des personnes nocives ou vous mettre en couple à tout prix dans l'espoir de vous sentir moins seul-e.

    instagram.com

    La saison du cuffing (ou le fait de vouloir se caser à tout prix pour passer les mois d'hiver) existe pour une raison : il est naturel de vouloir se lier à quelqu'un, peu importe qui c'est, uniquement pour ne pas devoir affronter cette saison seul-e. Vous pourriez donc être tenté-e de retomber dans de vieilles relations, amoureuses ou autres, ou de vous lier plus étroitement à une personne qui ne vous intéresserait pas en temps normal. Voici le conseil du Dr Bonior : «Faites des choix réfléchis et essayez de ne pas vous embarquer dans des relations artificielles pour vous sentir mieux.»

    3. Pensez en revanche aux personnes vers lesquelles vous pourriez vous tourner, même un tout petit peu.

    Disney / Via giphy.com

    «Pensez aux personnes dans votre vie que vous appréciez vraiment et à la façon dont vous pouvez un peu plus interagir avec elles pendant cette période», suggère Andrea Bonior. Cela peut être simplement le fait de programmer un appel au lieu des SMS habituels avec une personne qui sera chez elle, avec sa famille. Ou bien le fait de suggérer à un ami d'aller prendre un café car vous savez qu'il reste aussi en ville à Noël.

    4. Faites du bénévolat et ne culpabilisez pas si vos motivations sont un peu égoïstes.

    The CW / Via waltzinvienna.tumblr.com

    Selon Andrea Bonior, de nombreuses études suggèrent qu'agir pour les autres est excellent pour la santé mentale, alors pensez-y si vous avez besoin d'un remontant ou si vous cherchez un moyen d'être avec plus de gens pendant les fêtes.

    Mais avant tout, cela pourrait déjà vous aider à mieux gérer votre solitude de façon tangible. «Des gens vous remercieront pour votre temps et vous apprécieront pour ce que vous êtes», a expliqué à BuzzFeed Scott Dehorty, assistant social clinique et directeur général du centre de traitement de la toxicomanie dans le Maryland, au Delphi Behavioral Health Group. Et franchement, si vous vous sentez mal et seul-e, ça peut être un vrai stimulant.

    5. Essayez de résister à l'envie de vous isoler complètement, ne serait-ce qu'en vous rendant dans un lieu où il y aura des gens, sans interagir avec eux.

    me.me

    Pour beaucoup de gens, il est facile de se retrouver coincé dans un cercle vicieux de solitude. Se forcer un peu la main peut alors vraiment vous aider à vous sentir mieux, même si faire le premier pas est difficile. C'est surtout vrai pour les personnes dont la solitude provient d'un état dépressif ou anxieux, explique Andrea Bonior.

    «La pire chose à faire quand on souffre de solitude, c'est de rester passif et de se rappeler à quel point on se sent seul, ajoute Scott Dehorty. Sortez. Faites quelque chose. Allez vous promener. Allez à un événement. Allez là où il y a des gens. Vous n'avez pas à tout faire, simplement des choses que vous trouvez intéressantes. Cela vous fera du bien.»

    6. Ou, au contraire, autorisez-vous à vous isoler un peu.

    Loryn Brantz / BuzzFeed / Via Facebook: BuzzFeedComics

    Parfois, vous avez seulement besoin d'une pause. Échapper au monde peut alors vraiment aider, explique Andrea Bonior. Certaines circonstances de la vie, comme une séparation ou la perte d'un proche, peuvent faire que parfois, l'idée de sortir et de voir des gens passer des vacances hyper joyeuses ressemble tout simplement à de la torture. Dans ce cas, faites-vous une fleur et autorisez-vous à vous dorloter à l'abri du monde et à guérir seul-e pendant quelques jours.

    Mais là encore, si vous réalisez que faire ceci pendant plusieurs jours vous laisse encore plus seul-e et triste, alors c'est peut-être un signe que vous devriez vous forcer un peu plus et songer à sortir. Et c'est là que le conseil précédent revient.

    7. Pensez à satisfaire vos besoins vitaux de base.

    Twitter: @jaboukie

    Scott Dehorty et Andrea Bonior (et la plupart des professionnels en santé mentale, d'ailleurs) notent que l'alimentation, le sommeil et l'exercice sont les fondations du bien-être personnel. Si vous ne cherchez pas à assouvir ces besoins comme il se doit, la plupart des émotions négatives que vous ressentez seront exacerbées. Essayez de ne pas dormir trop ou pas assez, de bouger dans la journée (sans même jusqu'à parler d'*exercice* si ça ne vous dit pas), ne sautez pas de repas et évitez de manger des choses nocives pour vous aider à gérer vos émotions. Lorsque vous vous serez occupé-e de tout ça, le reste sera un tout petit peu plus facile.

    8. Si votre solitude vient du fait que vous êtes obligés de passer les fêtes avec une famille que vous n'avez pas choisi, célébrez les fêtes avec vos amis avant ou après le jour officiel.

    jesuisdelicateetraffinee.tumblr.com

    Pour certaines personnes, les fêtes sont synonymes de séparation avec les gens qui les soutiennent vraiment au profit d'un temps en famille stressant et obligatoire, qui peut engendrer énormément de solitude. Si c'est le cas, faites d'autres projets avant ou après vos obligations, suggère Scott Dehorty. Pas besoin de respecter le calendrier, alors célébrez les fêtes pour de *vrai* quand vous pourrez être avec les personnes que vous appréciez vraiment.

    9. Évitez les réseaux sociaux, où vous aurez de grandes chances de voir des gens que vous connaissez passer des fêtes «idéales».

    Disney / Via Facebook: buzzfeedrewind

    Vous obliger à regarder une avalanche de clichés festifs et de photos de famille va probablement exacerber votre sentiment de solitude, prévient Andrea Bonior. Si vous voulez prendre vos distances avec les réseaux sociaux, ne vous en privez pas. Faire une pause et ne plus s'y rendre peut être rafraîchissant et nécessaire. Mais vous pourriez aussi simplement, par exemple, moins vous rendre sur Facebook et Instagram, où vous avez de grandes chances de voir des photos festives qui vous mettront un coup au cœur. En revanche, sur Tumblr et Twitter, vous pourrez trouver une certaine solidarité dans les mèmes absurdes et auprès d'internautes qui passent aussi des vacances nazes.

    10. Pour finir, redonnez aux fêtes votre propre définition et célébrez-les (ou pas) en conséquence.

    Ce post a été traduit de l'anglais.

    Want to be the first to see product recommendations, style hacks, and beauty trends? Sign up for our As/Is newsletter!

    Newsletter signup form