Aller directement au contenu
  • Semaine des Fiertes LGBT badge

Ces personnages de série offrent une représentation différente de la sexualité

Merci d'exister <3

1. Joe MacMillan, Halt and Catch Fire

AMC

Parce que la télé ne manque pas de personnages féminins qui «s'amusent» ou «font des expériences» en «fricotant» avec d'autres filles... mais manque désespérément d'hommes bisexuels. Et que niveau sexitude, on peut difficilement faire mieux que Lee Pace.

2. Sarah Pfefferman, Transparent

Amazon

On ne remerciera jamais assez la série Transparent de nous avoir apporté tant de personnages LGBT complexes et touchants, de Maura, femme trans senior, à Sarah, l'aînée bisexuelle qui prend toujours les pires décisions possibles.

3. Ali Pfefferman, Transparent

Amazon

Et puis il y a Ali, la meilleure d'entre nous. Androgyne, rêveuse, fragile, Ali se découvre tout au long de la série, et prouve qu'il n'est jamais trop tard pour se mettre à explorer sa sexualité et son identité.

4. Darryl Whitefeather, Crazy Ex-Girlfriend

The CW

Oh, Darryl. Le personnage masculin bisexuel le plus normal de l'Histoire. Ce patron un peu gênant découvre après son divorce qu'il est bi, se met en couple avec un homme... et kiffe sa vie sans aucun souci. Que demande le peuple?

5. Oberyn Martell, Game of Thrones

HBO

Oberyn est le meilleur personnage de Game of Thrones, un point c'est tout, et que ceux qui ne sont pas d'accord viennent se battre. Dans un monde extrêmement patriarcal où le sexe est souvent utilisé comme une arme ou une punition, et où l'homosexualité est un crime, Oberyn est juste un mec qui apprécie les plaisirs de la vie, à la fois avec des hommes et des femmes.

6. Callie Torres, Grey's Anatomy

ABC

Callie est une femme drôle et brillante, sûre d'elle et de sa sexualité, qui ne mâche pas ses mots et n'a jamais peur de prendre des risques. Bref, elle est parfaite.

7. Marissa Cooper, Newport Beach

Fox

Ok, Marissa était une meuf carrément chiante. Mais elle faisait aussi l'objet d'admiration –et de fantasmes, hum hum– pour de nombreuses ados. Alors la voir dire merde à tout le monde pour se mettre en couple avec une meuf –et pas n'importe quelle meuf, hein, Olivia Wilde!– était un moment assez révolutionnaire en 2004.

8. Annalise Keating, How to get away with murder

ABC

Viola Davis explose tellement tous les compteurs avec ce rôle que ça commence à devenir ridicule. On aimait déjà Annalise parce qu'elle est une femme à la fois puissante et vulnérable, on l'aime encore plus depuis qu'on sait qu'elle est bi – et que ce fait est présenté comme une information totalement normale, limite anecdotique, dans la série.

9. Bo Dennis, Lost Girl

Showcase

Lost Girl contient plusieurs personnages bi, notamment son héroïne surnaturelle, Bo. Certes, le personnage est présenté comme dépendante au sexe (qu'elle utilise pour se nourrir), un cliché commun sur les bisexuels. Mais la créatrice de la série, Michelle Lovretta, voulait surtout créer une œuvre sex-positive, dans laquelle les personnages pourraient vivre leur orientation sexuelle et leur sexualité sans négativité. Ah, et spoiler, c'est aussi une des rares séries où l'histoire se finit bien pour un couple queer.

10. Jack Harkness, Doctor Who/Torchwood

BBC One

Jack Harkness, qui est techniquement pansexuel puisqu'il est aussi attiré par les aliens, était le premier personnage LGBT+ à apparaître dans Doctor Who... Et il est tellement génial qu'il a fini par avoir sa propre série, Torchwood.

11. Céline Frémont, Plus Belle la Vie

France 3

Enfin un personnage français bi!

12. Piper Chapman, Orange is the new black

Netflix

Piper Chapman est parfois très relou... mais il n'empêche que ses relations sont traitées avec le même sérieux dans la série, qu'elles soient avec des femmes ou avec des hommes. Et c'est tout à l'honneur d'Orange is the new black, une série qui a repoussé les limites de ce que la télé pouvait montrer en termes de représentation et de diversité.

13. Kalinda Sharma, The Good Wife

CBS

Ambitieuse, déterminée et indépendante, Kalinda est unique. Après tout, comme l'a rappelé l'actrice Archie Panjabi, Kalinda est sans doute la seule «enquêtrice bisexuelle pragmatique d'origine Indienne» de l'Histoire de la télé. C'est pas rien.

14. Ilana Wexler, Broad City

Comedy Central

Ilana fait partie de ces nouveaux personnages de séries à la sexualité fluide, décomplexée, et sans étiquette. Ilana a une relation sans attaches avec Lincoln, mais elle est à la fois attirée par les hommes et les femmes, et ce en toute décontraction. Et ça fait du bien.

15. Clarke Griffin, The 100

The CW

Clarke, l'héroïne de The 100, est forte, déterminée et courageuse... Et il se trouve qu'elle est bi. La série se déroule dans le futur, où l'orientation sexuelle des uns et des autres ne suscite plus les mêmes interrogations ni la même haine qu'à notre époque... Du coup, la bisexualité de Clarke n'est jamais présentée comme un problème ou un ressort narratif, elle est, un point c'est tout.

16. Littéralement tous les personnages de Sense8.

Netflix

Que l'on adhère ou pas au concept complètement taré de cette série, aucune autre n'est jamais allée aussi loin dans la représentation des genres et des sexualités. RIP petit ange parti trop tôt 😢

17. Willow Rosenberg, Buffy contre les vampires

The WB

Ok, ok, le cas de Willow fait débat. Elle restera dans l'Histoire comme une lesbienne emblématique, puisqu'elle a participé à la première scène de sexe lesbien de l'Histoire de la télé. Mais elle a aussi eu des relations sexuelles épanouies avec des hommes, et même si le personnage se déclare «lesbienne» après sa première relation avec une femme, le débat concernant sa sexualité fait encore rage pour certains.

En effet, son cas est parfois brandi comme un exemple de l'effacement des personnages bis dans la culture: en gros, on peut avoir des relations avec des femmes sans «devenir» automatiquement et définitivement lesbienne, la réalité étant parfois plus nuancée. Le problème, au fond, c'est que la plupart des scénaristes ne savent pas comment représenter la sexualité queer dans toutes ses nuances et sa complexité, voire comment la représenter tout court, ou même la nommer. Pour beaucoup de personnages cités dans ce post, par exemple, le mot «bisexuel» n'est jamais prononcé... Alors quoi qu'il en soit, et peu importe le camp que vous choisissiez, Willow et sa sexualité fluide resteront surtout une bouffée d'air frais dans un paysage pop-culturel encore très binaire et hétéronormé.

BuzzFeed