Aller directement au contenu

    Lisez l'impressionnante lettre féministe de ce garçon de 15 ans

    En réponse au discours d'Emma Watson sur l'égalité des sexes.

    Comme vous le savez sans doute, Emma Watson a prononcé un discours la semaine dernière sur l'égalité des sexes, en tant qu'ambassadrice de bonne volonté de l'ONU.

    Andres Stapff / Reuters

    Les réactions ont été nombreuses, mais cette lettre d'Ed Holtom, un garçon de 15 ans, publiée le 28 septembre par le Sunday Telegraph, est particulièrement touchante.

    A magnificent letter in the Telegraph from 15-year-old @EdHoltom.

    Nicholas Pegg@NicholasPegg

    A magnificent letter in the Telegraph from 15-year-old @EdHoltom.

    11:31 AM - 28 Sep 14ReplyRetweetFavorite

    La lettre a été coupée par le journal, mais Ed Holtom a envoyé la version complète à BuzzFeed News.

    J'ai récemment eu un cours d'études religieuses, où nous avons parlé du genre et du rôle que joue ce dernier dans la société moderne. Et ayant regardé le discours d'Emma Watson la veille sur l'égalité des sexes et étant d'accord avec tout ce qu'elle avait dit, j'étais déçu par l'ignorance de certains des autres garçons dans ma classe (je vais à une école pour garçons dans le Hertfordshire). J'ai eu envie d'écrire mon avis sur l'égalité des sexes, et bien que je ne sois pas certain de la réaction de certains de mes camarades, je voulais le partager d'une manière ou d'une autre. Le voici.

    « Si nous voulons vraiment l'égalité »

    Nous sommes chanceux de vivre dans un monde occidental où les femmes peuvent se rebeller contre les stéréotypes. C'est un privilège. L'égalité des sexes et le féminisme n'ont rien à voir avec une « haine anti-hommes » ou l'idée d'une « suprématie féminine. » C'est, par définition, le contraire. La définition du féminisme est, « une personne qui croit en l'égalité sociale, politique et économique des sexes ». C'est assez simple, en réalité, et si vous croyez à ces choses-là, alors vous êtes féministe. Le féminisme peut aussi être interprété comme une femme étant maîtresse de sa propre sexualité de la même façon que les hommes ; capable de porter des vêtements qu'elle aime, ou qui la mettent en valeur, pas pour l'attention des hommes, sans être traitée de salope et sans la menace d'être violée, parce qu'elle en a envie.

    On entend parler de ce que cela veut dire d'être « masculin » et ce que cela veut dire d'être « féminine ». Cela ne veut rien dire, à l'exception des différences biologiques. En percevant ces deux mots comme quoi que ce soit d'autre que la description d'organes génitaux, nous perpétuons un stéréotype nuisible pour nous tous. En utilisant des mots comme « féminin » ou « viril », nous acceptons accidentellement les stéréotypes de genre.

    Nous vivons avec le stéréotype de genre sans nous en rendre compte, nous sommes né(e)s avec, nous jouions avec des jouets prévus spécifiquement pour notre genre, nous allons dans des écoles séparées, nous jouons à des sports différents. Et cela demande beaucoup d'ouverture d'esprit pour que la plupart des gens se rendent compte de son existence, et de l'injustice qu'il provoque pour les deux genres. Si nous voulons l'égalité, cela prendra plus d'efforts que payer les femmes autant que les hommes, ou donner aux femmes les mêmes opportunités qu'aux hommes.

    Si nous voulons vraiment l'égalité, nous devons tous prendre la décision active d'abandonner certaines expressions telles que « ce que cela veut dire d'être masculin ». Si nous voulons vraiment l'égalité, nous devons faire de notre mieux pour ignorer le genre et arrêter d'être en compétition les uns avec les autres. Nous devons arrêter de nous comparer, en particulier aux gens du même genre que nous, parce que cela nous laisse avec un sentiment d'infériorité et de doute de soi.

    Nous devons arrêter de pousser les autres à correspondre à ce stéréotype, qui bien souvent nous fait nous sentir opprimé(e)s et incapables de nous exprimer. Et surtout, si nous voulons vraiment l'égalité, nous devons arrêter de nous préoccuper du genre, arrêter de nous préoccuper de la préférence sexuelle de quelqu'un d'autre, arrêter de nous préoccuper de l'adéquation avec le stéréotype, et surtout, nous ne devons pas laisser le genre nous définir.

    Bien à vous,
    Ed

    BuzzFeed News a parlé à Ed, et il s'avère qu'Emma Watson n'est pas le seul modèle féminin à l'avoir inspiré :

    Columbia / Via tumblr.com

    « J'ai été inspiré par le discours d'Emma Watson, mais aussi par Beyoncé et sa philosophie de l'émancipation féminine. Je ne m'attendais pas à ce que les gens s'y intéressent, mais je suis vraiment content que les gens soient d'accord avec moi ! »

    BuzzFeed Daily

    Keep up with the latest daily buzz with the BuzzFeed Daily newsletter!

    Newsletter signup form