Aller directement au contenu

    Comment sauver un chien enterré vivant a changé la vie d'un héros ordinaire

    Début août, Pedro Dinis a sauvé une chienne de la mort, une histoire qui a fait le tour du monde. Il raconte à BuzzFeed France les conséquences de cet engouement.

    Pedro Dinis se promenait tranquillement avec sa chienne le 1er août dernier à Carrières-sur-Seine (Yvelines) lorsqu'il a fait une horrible découverte: une chienne enterrée vivante dans la terre.

    Le jeune homme est rapidement intervenu pour sauver l'animal, comme il le raconte à BuzzFeed France:

    «Au début, j'ai cru que c'était un masque, puis je me suis rendu compte que c'était une chienne et j'ai eu peur qu'elle ne soit plus en vie. On l'a rapidement déterrée et je suis allée chercher de l'eau chez des riverains pour l'hydrater.

    Le lendemain, je suis allé au commissariat avant de partir en vacances.»

    Sur le coup, Pedro Dinis a pensé avoir une réaction «complètement normale». Alors, lorsqu'il a raconté cette histoire sur Facebook pour «sensibiliser» ses proches, il ne s'attendait pas du tout à la déferlante.

    Et pourtant: depuis sa publication, le post Facebook a été partagé près de 200.000 fois. «En quelques minutes, j'ai compris qu'il se passait quelque chose», raconte Pedro Dinis. Très vite, des inconnus l'ont inondé de messages de félicitations.

    Une internaute a créé une pétition pour réclamer une peine sévère à l'encontre du responsable de la chienne secourue par Pedro Dinis, signée par plus de 500.000 internautes sur le site MesOpinions.com.

    Pedro Dinis, lui, ne se dit pas plus préoccupé que ça par la sanction que recevra celui ou celle qui a enterré Athéna. «Le travail à faire est ailleurs. Il faut sensibiliser les gens sur la cause animale. Mon message, c'est plus la compassion et l'empathie.»

    Le propriétaire de l'animal, soupçonné d'être responsable de violences, sera jugé en mars 2016.

    Des médias du monde entier ont également commencé à raconter l'histoire de ce sauvetage. «J'étais déboussolé, je ne savais pas comment réagir», raconte Pedro Dinis, qui a reçu des messages en français, en anglais, en espagnol... ou même en japonais.

    «Le hasard a bien fait les choses. Le fait que ce soit le récit d'un homme désintéressé a dû jouer aussi, parce que je n'avais rien à gagner. Et puis les photos sont choquantes, l'histoire dramatique et en même temps, heureusement, elle se finit bien.»

    Quelques semaines après avoir risqué la mort, la chienne secourue par Pedro Dinis, un dogue de Bordeaux qui s'appelle Athéna, se porte mieux.

    La chienne, recueillie par l'association SOS dogue de Bordeaux a même pu retrouver quelques heures son sauveur début octobre.

    «Ce qui s'est produit, c'est complètement hallucinant», raconte le jeune homme. «Ma chienne s'appelle, Déesse, celle que j'ai secouru s'appelle Athéna... Je me dis qu'il n'y a pas de coïncidence.»

    Après avoir sauvé la chienne, Pedro Dinis a en effet apris qu'elle s'appelait Athéna grâce aux services vétérinaires.

    Pedro Dinis, qui vient de terminer un contrat d'assistant d'éducation et fait un peu d'accompagnement scolaire à temps partiel, raconte que cette histoire a été une sorte de déclic pour lui.

    «J'ai des idées, autour du bien-être ou de la cause animale, mais la concrétisation est difficile.»

    «Avec tout ça, j'ai rencontré plein de gens intéressants. D'une certaine manière, la vie m'a amené à cette expérience-là et je me dis que l'histoire d'Athéna peut être un peu un tremplin...»

    «Ça fait plusieurs fois qu'il m'arrive ce genre d'expériences liées aux animaux. J'ai déjà hébergé deux fois des chiens perdus chez moi... Je suis de ceux qui pensent que le hasard n'existe pas.»

    Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

    Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here