Aller directement au contenu

    L'histoire de cette chienne enterrée vivante a été partagée 90.000 fois sur Facebook

    Pedro Dinis a raconté sur Facebook comment il est venu en aide à cette chienne samedi. Une pétition en ligne signée plus de 135.000 demande la «peine maximale» pour son propriétaire.

    Pedro Dinis habite à Carrières-sur-Seine dans les Yvelines. Il promenait son chien samedi 1 août lorsqu'il a fait une horrible découverte: un autre chien enterré vivant.

    facebook.com

    Cette chienne, un Dogue de Bordeaux, a «malheureusement été cruellement enterrée vivante» a raconté Pedro Dinis sur sa page Facebook dimanche.

    Facebook: pedro.dinis.3994

    Seule la tête de l'animal était visible à cause de la terre, raconte Pedro Dinis.

    facebook.com

    L'homme est rapidement venu en aide à la chienne et l'a sortie de terre.

    facebook.com

    Il a également donné à boire à la pauvre bête déshydratée.

    facebook.com

    En colère, Pedro Dinis rappelle que la loi prévoit des peines qui vont jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende pour les cas de cruauté envers un animal.

    facebook.com

    Plus de 150.000 internautes ont partagé son post Facebook en quelques jours, le félicitant d'avoir sauvé la vie de la chienne.

    Facebook

    La chienne a été rapidement emmenée à la clinique vétérinaire de Levallois-Perret et ses jours ne sont pas en danger, rapporte Le Parisien.

    facebook.com

    Grâce à son tatouage, la police, également avertie par Pedro Dinis, a retrouvé le maître de la chienne. Ce dernier a été arrêté à son domicile à Carrières-sur-Seine, selon Le Parisien, qui précise:

    «Lors des auditions, il nie les faits qui lui sont reprochés. Il assure que sa chienne s'est échappée. Une thèse jugée peu crédible car l'animal, âgé de dix ans, souffrait d'arthrose. Il a tout de même avoué avoir outragé le fonctionnaire. Il sera jugé pour cruauté envers un animal au mois de mars 2016.»

    Signe de l'émotion suscitée par les sévices infligées à la jeune chienne, une pétition en ligne lancée mardi pour que la «peine maximale» soit infligée au propriétaire de l'animal a déjà recueilli plus de 135.000 signatures.

    L'article a été mis à jour mercredi en ajoutant la pétition du site Mes Opinions.

    Suivez-nous sur Facebook et Twitter.

    Adrien Sénécat est journaliste chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris.

    Contact Adrien Sénécat at adrien.senecat@buzzfeed.com.

    Got a confidential tip? Submit it here