back to top

VSD confond le policier qui a refusé de saluer Hollande avec un sympathisant FN

Après la cérémonie d'hommage au couple de policiers tué, un agent a refusé de serrer la main du Président. VSD a affirmé à tort qu'il s'appelait Sébastien Jallamion, un proche de l'extrême droite.

Publié le

Lors de la cérémonie d'hommage au couple de policiers tué à Magnanville (Yvelines) vendredi, François Hollande a serré la main d'agents devant la cour d'honneur de la préfecture de Versailles, jusqu'à ce qu'un policier refuse de saluer le président de la République. La vidéo a été largement relayée et une journaliste de France 2 avait même retrouvé le policier. Ce dernier expliquait avoir voulu, par ce geste, dénoncer le manque de moyens dans la police.

Un policier refuse de serrer la main de @fhollande pendant la cérémonie. Parce que ,dit-il , "la police manque de moyens" #Magnanville

VSD le confond avec un policier suspendu

On ne savait rien de plus de ce policier (soumis à une obligation de réserve, il a refusé d'accorder des interviews) jusqu'à ce que le magazine VSD publie samedi soir un article intitulé «Le policier qui a refusé la main de Hollande et Valls sort du silence!». Mais l'hebdomadaire s'est trompé de personne.

Publicité

Le magazine affirme que l'agent qui a défié le président s'appelle Sébastien Jallamion et publie la vidéo de son discours tenu le soir même de la cérémonie officielle à Paris. VSD écrit donc que Sébastien Jallamion «sort du silence» le soir, après son geste du matin face au président de la République.

L'auteure de l'article qualifie d'ailleurs ce rassemblement de «mani­fes­ta­tion en hommage aux deux poli­ciers tués à Magnan­ville». Mais ce que ne dit pas le magazine, c'est qu'il s'agissait d'un rassemblement organisé par des groupes d'extrême droite. Le parti satellite du FN, le Siel, le groupuscule islamophobe Riposte Laïque et l'ex-frontiste Jean-Yves Le Gallou, étaient notamment de la partie.

Ce soir soyons nbreux placeTrocadero 19 h avec @OuchikhKarim @SJallamion @jylgallou pour #HommagePolice #StopIslam

«Le discours de cet homme n’est pas passé inaperçu. Il a commencé par se présen­ter : "Je suis fonc­tion­naire de police, ce qui signi­fie qu’en parlant devant vous, je commets un acte de résis­tance car je suis astreint à une obli­ga­tion de réserve"», écrit VSD qui explique que Jallamion a fustigé le gouvernement et les respon­sables à cette situa­tion de crise, «celles et ceux qui ont voté socia­liste, ces gens-là ne sont pas arri­vés au pouvoir par un coup d’état».

Enfin, VSD rappelle que ce policier a déjà été condamné en premier instance pour avoir publié des propos islamophobes sur sa page Facebook et qu'il a été suspendu de ses fonctions. Or, Sébastien Jallamion (devenu président de l'association nationale de défense égalitaire de la liberté d'expression) et qui se définit comme un «patriote souverainiste», n'a rien à voir avec le policier concerné.

Publicité

Non le policier qui refuse de serrer la main de valls n'est pas S.Jallamion

De nombreux internautes ont tout de même partagé cet article en confondant l'agent qui a refusé serrer la main de François Hollande et ce fonctionnaire connu pour ses propos islamophobes et sa proximité avec l'extrême droite.

VSD corrige puis supprime

Plus tard, VSD corrige son article (très discrètement) en publiant un nouveau titre et en supprimant les passages où il fait le lien entre Jallamion et le policier face à Hollande.

Ce dimanche, VSD a finalement supprimé son article (toujours disponible en cache) sans préciser pourquoi. Il a tout de même été repris par d'autres médias, comme le site Paris Dépêches.

Contactés, ni Sébastien Jallamion, ni l'auteure de l'article publié sur VSD n'ont donné suite.

Après son discours au Trocadéro, Sébastien Jallamion a en tout cas été salué par de nombreux comptes twitter proches du FN et par des responsables liés à ce parti. Mais pas pour avoir défié François Hollande, donc.

Arrivée de @SJallamion et @OuchikhKarim au Trocadero pour #HommagePolice #StopIslamisme






David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.