back to top

«Bolloré n'aime pas les PD»: opération de l'asso Aides devant C8 contre l'homophobie de TPMP

Des militants de l'association LGBT Aides ont collé des affiches devant la façade des locaux de C8 pour dénoncer le canular homophobe de Cyril Hanouna et pour mettre Vincent Bolloré «face à ses responsabilités».

Publié le

Mardi matin, une douzaine de militants de l'association Aides ont mené une opération devant la tour de Canal+ à Boulogne-Billancourt (92) pour pointer la responsabilité de la chaîne C8 qui diffuse l'émission de Cyril Hanouna Touche pas à mon poste. Plus de dix jours après le canular homophobe de l'animateur vedette, les militants ont souhaité interpeller la chaîne.

Devant l'entrée de la chaîne, les militants scandent :«Bolloré n'aime pas les PD». Des affiches «TV Bolloré n'aime pas les LGBT» ou «C8 ou c'est homophobe» ont été placardés aux abords des locaux de la chaîne, a constaté une journaliste de BuzzFeed News.

@assoAIDES Le début de l'action de @assoAIDES ce matin devant l'immeuble du groupe Canal + #Hanouna #homophobie

Publicité

«Ce n’est pas parce qu’il y a un week-end de pont qu’on laisse tomber le sujet, prévient Christian Andréo, le directeur général adjoint de Aides. Clairement ce n’est pas terminé». Le but: cibler l'animateur, mais aussi et surtout le patron de la chaîne, Vincent Bolloré.

@assoAIDES Ils veulent "mettre Vincent Bolloré face à ses responsabilités" #Hanouna #homophobie

@assoAIDES Ils estiment que Bolloré, pdt du gpe Canal + (et "fan number one de Cyril Hanouna") "brille par son sile… https://t.co/SRC4qD0KSZ


«Un pot-pourri de la discrimination»

«Cette émission est devenue une véritable machine à humilier, un pot-pourri de la discrimination. Et tout ça sans aucune réaction de la chaîne ni de son président», dénonce quant à lui Aurélien Beaucamp, président de Aides.

«Les blagues sur les gays, il faut qu’il oublie, il faut qu’il passe à autre chose, dit Christian Andreo. On veut que ça s'arrête. Il faut que des émissions comme celle-là, qui ont une audience incontestable, soient des modèles vertueux qui aillent dans le sens de l’inclusion et non de l’exclusion, comme c’est le cas actuellement. On n'a pas besoin d’être enfoncés aux heures de grande écoute.»

Hanouna reçu mercredi par Marlène Schiappa

Dans un communiqué, l'association regrette que «le président du groupe et fan number one de Cyril Hanouna brille par son silence depuis le début de la polémique». «Piéger et humilier publiquement des gays, violer leur vie privée et la jeter en pâture à 1,5 millions de téléspectateurs n’a rien d’une blague potache. Ce sont les mêmes méthodes utilisées par des individus ou factions homophobes pour «casser du pédé», en Afrique, en Tchétchénie… ou en France», ajoute Aides qui précise que cette séquence est loin d'être exceptionnelle:

«Hanouna n’en est pas à son coup d’essai: sexisme, homophobie, transphobie… depuis des mois, l’animateur de TPMP multiplie les actes et propos discriminatoires en toute impunité. Maintenant ça suffit.»

Lundi 22 mai, une quinzaine de militants, issus de divers collectifs LGBT, ont repeint l’entrée des locaux du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), pour dénoncer la passivité de l'institution. En attendant une décision du gendarme de l'audiovisuel, l'animateur de TPMP rencontrera mercredi Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes.





David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Marie Kirschen est journaliste chez BuzzFeed News, France, et travaille depuis Paris.

Contact Marie Kirschen at marie.kirschen@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.

Sponsorisé