go to content

Aulnay-sous-Bois: la préfecture confirme des tirs à balles réelles de sommation

Plusieurs habitants d'Aulnay-sous-Bois et des journalistes indépendants affirment que des policiers ont tiré des balles réelles cette nuit lors d'échauffourées avec des jeunes du quartier. La préfecture de police nous confirme des «tirs de sommation».

posté le

À Aulnay-sous-Bois, la nuit de lundi à mardi a été de nouveau agitée après l'agression et le viol présumés de Théo par quatre policiers de la ville. Comme depuis plusieurs soirs, de nombreux effectifs de police ont investi la cité des 3000 avant que des habitants ne soient interpellés et que des affrontements aient lieu. Des voitures et un restaurant KFC ont été incendiés, a notamment rapporté Taranis News.

Durant la nuit, des habitants ont affirmé avoir vu des policiers tirer des balles réelles. Joint par BuzzFeed News, le reporter indépendant Alexis Kraland, présent sur place, a lui aussi recueilli des témoignages:

«Des policiers avaient leurs étuis à pistolet ouverts. Environ huit personnes affirment que la police a tiré des balles réelles. Des tirs de sommation, mais aussi dans leur direction. Ils ont recueilli les douilles et doivent les apporter à la mairie d'Aulnay.»

La préfecture confirme des tirs de sommation

#AULNAY Douilles : cette munition «9mm Luger p Speer» serait la SEULE munition en dotation dans la Police équipée d… https://t.co/4l6eomCGGX

Sur franceinfo, le membre du syndicat Alliance Loïc Lecouplier a confirmé des tirs de sommation avec balles réelles:

«Le quartier s’est littéralement embrasé. Certains collègues ont dû prendre leur pistolet automatique pour tirer en l’air devant la violence des attaques.»

Auprès de BuzzFeed News, Stanislas Gaudon, délégué syndical Alliance, explique:

«Ils ont été pris à partie et ont reçu des engins incendiaires. Certains ont juste eu le temps de s'extirper d'un véhicule avant qu'il ne prenne feu. Des collègues ont aussi été visés par des armes d'épaule.»

Selon lui, 26 personnes ont été interpellées mais «aucun policier blessé n'est à déplorer». Des armes intermédiaires et des LBD (Flashball) ont été utilisés. Contactée par BuzzFeed News, la préfecture de police de Paris confirme des tirs de balles réelles de sommation et précise:

«Des policiers encerclés et acculés, sans aucun autre moyen de défense mis à leur disposition, ont fait usage de leur arme à feu. Ils ont tiré en l'air, il n'y a pas eu de blessé.»

La préfecture, qui n'a pas su nous préciser combien de balles ont été tirées, assure que les policiers n'ont pas visé d'individu.

«Fais voir ton téléphone ou je t'allume»

Enfin, une vidéo, très relayée sur les réseaux sociaux, montre un jeune filmant la police se faire menacer. «Arrête de filmer... Fais voir ton téléphone ou je t'allume.»

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Malgré le droit à tout citoyen de filmer les forces de l'ordre, le syndicat Alliance dénonce «une provocation»:

«Cela n'appelle pas de commentaire quand on voit l'esprit provocateur de cette personne qui filme nos collègues. Cela attise les choses et il prend aussi le risque de recevoir des projectiles.»


David Perrotin est journaliste société chez BuzzFeed News France et travaille depuis Paris. Il écrit notamment sur les sujets liés aux discriminations.

Contact David Perrotin at david.perrotin@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.