back to top

Ces photos montrent la difficulté du travail dans une usine de sidérurgie chinoise

Le photojournaliste Kevin Frayer a voyagé en Mongolie avec Getty Images et en a ramené des images troublantes.

Publié le

Tout comme les plus de 160 autres signataires des accords de Paris sur le climat, la Chine s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre dans les années à venir pour tenter de limiter le réchauffement climatique.

«De notre réponse au changement climatique dépendra l'avenir de notre peuple et le bien-être de l'humanité», a déclaré le président chinois Xi Jinping.

En tant que plus gros pollueur au monde, la Chine doit relever un défi extraordinaire si elle veut réduire ses émissions: défi rendu d'autant plus difficile par ses innombrables usines hautement polluantes dispersées à travers le pays.

Les autorités ont déjà agi pour en fermer un grand nombre parmi les pires, mais certains propriétaires d'usine paient simplement des «amendes» informelles aux autorités locales avant de les ouvrir à nouveau.

Le photojournaliste Kevin Frayer a voyagé jusqu'en Mongolie intérieure avec Getty Images pour photographier la vie à l'intérieur d'une aciérie.

Kevin Frayer / Getty Images

De la fumée s'échappe d'une grande aciérie alors qu'un ouvrier travaille dans une usine sidérurgique non autorisée en Mongolie intérieure.

Publicité
Publicité

Ce post a été traduit de l'anglais.

Publicité

David Mack is a reporter and weekend editor for BuzzFeed News in New York.

Contact David Mack at david.mack@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.