back to top

«Jurassic Park» raconté du point de vue des dinosaures

Comment trois braves vélociraptors tentèrent de s'échapper de leur prison construite par l'Homme.

Publié le

Au début des années 1990, un groupe d'hommes ayant plus d'argent que de bon sens ont pensé qu'ils pouvaient créer des dinosaures.

Universal

Comme quelqu'un de sage a dit un jour: le fait que vous puissiez le faire ne veut pas dire que vous devriez le faire.

Publicité

«Écoutez bien, les filles. Il y a deux choses que je crains: les dinosaures et les femmes, et vous êtes les deux.»

Universal

«À la moindre crise d'hystérie, je redécore les cages en rouge. Bienvenue à Jurassic Park.»

Mais les raptors n'aiment pas les menaces. Les raptors aiment le meurtre. Ainsi, pour prouver qu'ils se foutaient du règlement, ils s'empressèrent d'assassiner un mec.

Universal

Ses cris furent étouffés par le craquement de ses propres os, un son intolérable pour tout homme, et encore plus pour un homme gagnant moins que le salaire minimum.

Publicité
Publicité
Publicité

Celui-là, elles le surnommèrent Tête de Constipé. Il avait toujours cet air, comme si vous veniez de pisser sur son sapin de Noël.

Publicité

Et enfin, les petits morveux du gardien, qui n'avaient que la peau sur les os. À eux deux, ils formaient à peine un repas.

Universal

Ils étaient affectueusement connus dans le parc sous les noms de Goûter Garçon et Goûter Fille.

Après des mois de complot, il était temps de passer à l'action. Jackie, une triceratops et actrice en herbe, fit semblant d'être malade afin d'attirer les gardes dans le parc.

Publicité
Publicité

«Il a foutu un sacré bordel ici. En plus son clavier est plein de miettes de chips.»

Universal

«La seule chose qui pourrait nous sauver de ce fiasco serait d'éteindre complètement le réseau électrique.»

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

«Ah Dennis, tu me déçois. »

Universal

«Je suis un putain de dilophosaure, où pourrais-je bien trouver de l'argent? Et honnêtement, dans cette tenue, bien que fabuleuse, où pourrais-je bien le garder?»

Publicité

Au centre de contrôle, Ian Malcolm «Baise Moi» faisait de grands discours sexy sur les dangers de quelque chose, tout en ayant l'air d'avoir juste baisé votre soeur.

Universal

«On devrait peut-être simplement couper le courant, vous y avez pensé?» *remet sa mèche en place*

«Pourquoi pas, Ian ? Nous devons absolument reconnecter les systèmes téléphoniques.»

Universal

«S'il-vous-plait ne mettez ma patience à bout avec une autre explication digne de l'école primaire sur la théorie du chaos. Vous êtes peut-être sexy, mais le monde s'en tirerait mieux sans vos explications machos.»

Publicité

Non loin de là, Louise et Janine avaient attiré Monsieur Chasseur dans les buissons.

Universal

«Je parie que vous pensiez m'avoir échappé ici, Mademoiselle. Eh bien non, ce mini-short ne restreint pas du tout mes mouvements.»

Publicité

Les raptors se précipitèrent à l'intérieur afin de trouver les clés de l'hélicoptère. Au cas où vous vous le demandiez, c'était ça le plan.

Publicité
Publicité
Publicité

Pendant que Louise furetait dans le congélateur, Goûter Garçon parvint à l'enfermer dedans.

Universal

«Non! Ne faites pas ça! Il n'y a même pas de steak ici dedans! Sérieux, c'est la pire cuisine du monde.»

Visage Dur eut du mal à fermer la porte et se rendit compte que les verrous n'avaient pas été réinitialisés. Il dit à Goûter Fille d'arranger ça.

Universal

«Ça me rappelle ce jour où quelqu'un avait pissé sur mon sapin de Noël. J'ai dit plus jamais ça, et je le pensais vraiment.»

Publicité

«Est-ce qu'on peut parler sérieusement de cette histoire d'hélico? Ce plan ne me paraît pas très réfléchi. Enfin je veux dire, ça s'est super bien passé depuis le début, mais bon... un hélico?»

Universal

La liberté était en vue, mais un retournement de situation peu probable de dernière minute vint tout chambouler.

Publicité