back to top

Koh-Lanta 2015, épisode 3: l'histoire du chasseur de têtes décapité

Après sa mini-tentative de relancer l'île des bannis la semaine dernière, Koh-Lanta s'essaye au grand twist du «on change tout». Evidemment, ça marche à plein tube, c'est la fête pour nous.

Publié le

«Et si pour commencer cette épisode, on exterminait la faune maritime ?»

TF1

LE gros évènement de l'épisode, annoncé comme un gros coup de massue par Denis «God» Brogniart, c'est la recomposition des équipes par les deux bannis sortis vainqueurs. C'est un twist assez efficace qui a fait ses preuves dans Survivor et il était temps que Denis exerce son droit divin pour nous sortir du train-train koh-lantesque.

Et, comme d'habitude lors de la composition des équipes au sport à l'école, on prend les éléments indispensables à son équipe, les meilleurs éléments, ou alors...

Toi-même, tu sais.
TF1 / Via kamui.org

Toi-même, tu sais.

SAD MARION IS SAD

TF1

Les nouvelles équipes apportent de nouvelles dynamiques et des duos inattendus.

TF1

Ça se passe plutôt bien pour le sympathique Nessim, dont Marc gère l'intégration.

Il faut dire qu'il y a un précédent célèbre de machette dans Koh-Lanta, souvenons-nous du cultissime Mohamed à la Machette. Le bon vieux temps.

Autre mini-événement, la découverte d'un collier d'immunité par Melissa.

TF1

On va devoir supporter sa voix un peu plus longtemps...

Et puis Margaux s'est pris un skaravageur dans l'oreille.

TF1

Heureusement, le SWAT-LANTA est dans la place

TF1

(Oui, depuis les récents évènements, on sent que la prod ne déconne pas avec la sécurité et veut le faire savoir.)

Heureusement, le marseillais est toujours le plus relou #SurLePapier

TF1

«Jeff la tourpille» prend de haut les adversaires, même quand il perd. Pour lui, il est l'aventurier le plus méritant parce qu'il fait du sport, qu'il habite encore chez ses parents et qu'il est occasionnellement barman pour se faire de l'argent de poche. Tout ça parce qu'il a une tête à aller en soirée en jockstrap. Enfin si j'ai bien compris sa présentation. Il est toujours le meilleur. #SurLePapier

Et quand il perd contre des vieux...

Tu es le meilleur #SurLePapier, ici aussi, mec.
TF1

Tu es le meilleur #SurLePapier, ici aussi, mec.

Evidemment, il est mauvais perdant et un peu hargneux ce qui le rend sublime dans les multiples défaites.

TF1

Je pourrais regarder ça en boucle pendant des heures. «Coeur avec du Manioc.»

Encore une fois, un épisode avec de gros problèmes de vocabulaire chez les candidats.

TF1
TF1 / Via kamui.org

Mais, drame en Malaisie, on perd celui qui a été élu le plus beau gosse de ce début de saison.

TF1

Le chasseur de têtes décapités en plein vol. Un hommage à celui qu'on aura pas eu le temps de voir avec une bonne barbe d'aventurier, roulé dans la boue. Soyez pas deg', boys & girls.

TF1

Et le truc génial, c'est qu'il a explosé en plein vol en essayant de défendre Alban. Qui a la reconnaissance du ventre.

TF1

La cruauté de la vie comme seule Koh-Lanta sait nous l'enseigner.

Comment je vais faire pour maintenir un équilibre beaux gosses / belles gosses, face aux séances de spa dans la boue ?!

TF1

Et pour laisser passer tous ces sourires?!

TF1

Ou ça...

Les petits plaisirs de Koh-Lanta, ça ne se refuse pas. Même au nom de la parité!

TF1

Il ne reste plus qu'à espérer que les vieux deviennent des vieux beaux...

Y'a du boulot.
TF1

Y'a du boulot.

LES PLUS

TF1

- Le #Denisgate de l'épisode, enfin un peu de nouveauté !

- «Jeff, le marseillais», la caricature du mec du sud comme seule Koh-Lanta sait te les débusquer.

- Le chasseur de têtes décapité en plein vol, un plaisir comme seule Koh-Lanta peut te les procurer.

- Alban, le Stéphane Plaza de Koh-Lanta, mi-sympa mi-stratège.

- Chantal, toujours un gros potentiel.

LES MOINS

TF1

- La perte du plus beau gosse de l'année. Je sens que MissFeed va pleurer.

- Jeff & Chantal risquent d'exploser en plein vol.

TF1

- Et Florence Forresti est beaucoup moins drôle à Koh-Lanta.

LA SEMAINE PROCHAINE

TF1

Rendez-vous la semaine prochaine, pas d'excuse. Même bat-chaine. Même bat-heure.