back to top

Cette artiste sublime les tabous liés au corps des femmes avec des œuvres colorées

Chapeau l'artiste!

Publié le

Cinta Tort Cartró, plus connue sous le nom de Zinteta, est une artiste barcelonaise qui transforme les tabous liés au corps des femmes en des œuvres colorées.

Dans chacun de ses projets, elle s'inscrit dans le mouvement body positive et souhaite promouvoir l'acceptation des corps et l'estime de soi.

Celle qui s'est longtemps elle-même détestée nous explique: «Depuis qu'on est petites, on nous fait détester tout de notre corps, et on nous pousse à gommer tout ce qui ne serait pas "normal", comme les imperfections, les taches de rousseur, les poils et beaucoup d'autres choses.
instagram.com

Celle qui s'est longtemps elle-même détestée nous explique: «Depuis qu'on est petites, on nous fait détester tout de notre corps, et on nous pousse à gommer tout ce qui ne serait pas "normal", comme les imperfections, les taches de rousseur, les poils et beaucoup d'autres choses.

«Les vergetures reflètent nos expériences personnelles. C'est tellement beau et je ne comprends pas pourquoi on nous pousse autant à les détester.»

Avec le temps, elle a appris à s'aimer davantage et à s'accepter telle quelle: «Dans ma vie, et spécialement durant l'adolescence, j'ai lutté avec les standards de beauté.»

Elle poursuit en disant qu'adolescente, elle était anorexique et qu'elle voulait être maigre: «Je voulais me débarrasser de mes poils, et je voulais juste éliminer mes vergetures. En d'autres termes, je ne m'aimais pas.»
instagram.com

Elle poursuit en disant qu'adolescente, elle était anorexique et qu'elle voulait être maigre: «Je voulais me débarrasser de mes poils, et je voulais juste éliminer mes vergetures. En d'autres termes, je ne m'aimais pas.»

Publicité

Dans son autre projet #manchoynomedoyasco (Je tache et je ne me dégoûte pas), elle donne aux taches du sang des règles une dimension colorée, comme pour normaliser ce qui paraît «sale» aux yeux de la société.

Elle précise qu'elle a toujours utilisé l'art pour exprimer ses ressentis et ses combats: «Je fais de l'art pour exprimer ce que je ressens, ce que je vis, ce que je pense mais aussi ce que j'endure.»

«C'est génial que je puisse toucher un large public avec mon art, et que les gens puissent réfléchir à ces combats et se battre contre les standards qui nous sont imposés.»

Et concernant son utilisation de la couleur qu'elle affectionne particulièrement, elle dit que le but est que ses œuvres soient «accessibles au plus grand nombre».

Zinteta souhaite juste que les personnes qui ne se sentent pas bien dans leur peau puissent s'aimer sans laisser personne les juger.

«Ne les laissez personne vous juger sur qui vous êtes. Vous aimer est un acte révolutionnaire.» 👏 👏 👏