back to top

20 astuces beauté vintage un peu flippantes venues tout droit d'Hollywood

On est à deux doigts de lancer une enquête pour faits de torture.

Publié le

1. Pour obtenir des yeux de biche, Audrey Hepburn séparait ses cils un par un avec une épingle à nourrice.

Après avoir appliqué le mascara, le légendaire maquilleur Alberto de Rossi utilisait une épingle pour donner à ses cils un look à la fois dramatique et naturel.

2. Marlene Dietrich exigeait que ses perruques soient saupoudrées d'or afin qu'elles soient plus brillantes à l'écran.

Dans Max Factor: The Man Who Changed the Faces of the World (Éd. Arcade Publishing, 2012, non traduit), Fred Basten raconte: «Marlene Dietrich exigeait que ses perruques soient saupoudrées d'or compressé, qui coûtait 60 dollars par once (soit environ 28 g), pour qu'elles brillent à l'écran. Un jour, un employé de Max Factor a enlevé au peigne l'équivalent de 24,32 dollars.»

3. Fannie Ward attribuait sa «jeunesse éternelle» au fait de rester suspendue la tête en bas pendant une demi-heure tous les jours.

John Springer Collection / Getty Images

Selon un article du magazine féminin américain Harper's Bazaar, «dans cette étrange posture, le sang coule abondamment à travers la peau où il était plus ou moins absent. Les tissus dépérissants du visage reçoivent le bain de sang dont ils avaient besoin, une crue qui nourrit et revivifie. Cette pratique rafraîchira même les teints les plus ternes.»

4. Il s'avère que John Wayne avait toujours trois perruques avec lui. Il les alternait (selon leur longueur) pour faire croire que c'était ses cheveux naturels.

Toujours selon Fred Basten, John Wayne «portait la perruque la plus courte pendant trois ou quatre jours avant de mettre celle qui était légèrement plus longue. Après quelques jours, il portait la plus longue, créant ainsi l'illusion qu'il avait besoin d'une coupe de cheveux. Puis il recommençait le cycle, en faisant croire qu'il venait d'aller chez le coiffeur.»

5. Les cadres des studios MGM souhaitaient que Judy Garland perde du poids. Ils lui ont donc fait suivre un régime très strict: bouillon de poulet, café noir et 80 cigarettes par jour.

Selon le livre d'Aubrey Malone Hollywood's Second Sex: The Treatment of Women in the Film Industry, 1900-1999 (Éd. McFarland, 2015), les cadres des studios MGM ont fait suivre à Judy Garland un régime qui limitait drastiquement son apport calorique. Elle devait aussi prendre des pilules amaigrissantes, ce qui a fini par entraîner une dépendance aux pilules.

6. Frances Starr faisait 20 sauts périlleux tous les soirs afin de garder un teint radieux et prévenir les indigestions.

Nickolas Muray / Getty Images

Frances Starr, qui attribuait aussi son physique avantageux au fait de manger des «aliments simples» et au jardinage, faisait des acrobaties avant d'aller dormir. «Maintenant que mon foie a tourné 20 fois, il se tiendra tranquille», a-t-elle dit lors d'une interview à Harper's Bazaar.

7. Certaines actrices croyaient que s'allonger sur le dos et s'attacher un bas de soie autour de la tête (du menton au front) empêcherait leurs muscles du visage de s'affaisser.

loc.gov

Cette astuce faisait aussi partie d'un article de Harper's Bazaar sur la jeunesse et la beauté. «S'entourer le menton avec un vieux bas de soie, noué sur le haut de la tête, ou avec une bande de lin "pour emprisonner le visage", empêche les muscles de s'affaisser», expliquait l'actrice Mildred Holland. «Puisque nous passons un tiers de notre vie au lit, ce n'est pas une piètre précaution contre les muscles qui s'affaissent. Gardez le tout dans un moule pendant un tiers de temps et cela prendra la forme de ce moule.» Ok, oui, disons ça, pourquoi pas.

8. Rita Hayworth teignait ses cheveux et a enduré un an d'électrolyse sur le cuir chevelu pour avoir l'air moins «exotique».

Comme l'explique Aubrey Malone, l'actrice Rita Hayworth a changé son nom. Elle s'appelait en réalité Margarita Carmen Cansino (elle était d'origine espagnole). Une origine qui l'a poussé Hollywood à lui demander de se teindre les cheveux et à tenter de faire reculer sa naissance de cheveux pour avoir l'air moins «exotique».

9. Mettre du sel de table dans son démaquillant et se frapper le menton était le secret pour avoir une belle peau en 1940, selon la réalisatrice Ida Lupino.

Archive Photos / Getty Images

«En général, un peu de sel de table mélangé à votre crème nettoyante offre à votre peau un entraînement en douceur, détache les cuticules mortes, révèle un teint éclatant et le stimule», expliquait-elle au magazine Screenland. Mais ce n'est pas tout: Ida Lupino recommandait aussi de «se frapper brusquement le menton avec le dos de la main pour favoriser une ligne ferme et juvénile».

10. Le producteur et réalisateur Howard Hughes croyait que ralentir lorsqu'on roulait sur un dos-d'âne empêchait les seins de tomber.

Selon Aubrey Malon, le réalisateur et milliardaire fréquentait un groupe d'actrices, mais elles devaient suivre quelques règles strictes: les femmes de Howard Hughes avaient un couvre-feu, elles ne pouvaient aller faire du shopping qu'une fois par semaine et leurs familles devaient prendre rendez-vous pour les voir. Il demandait aussi à leurs chauffeurs de ralentir lorsqu'ils roulaient sur des dos-d'âne, car il croyait que cela empêcherait leurs seins de tomber. Un mec sympa.

11. Selon une rubrique beauté de 1941, se coller un morceau de scotch entre les yeux empêche de froncer les sourcils.

Radio and Televison Mirror

Le magazine Radio and Television Mirror avait une rubrique beauté qui s'appelait «La beauté pendant que vous travaillez» et qui donnait des conseils aux femmes pour qu'elles aient l'air belles même lorsqu'elles n'avaient pas le temps. «Si vous avez tendance à beaucoup froncer les sourcils lorsque vous cousez ou reprisez, essayez de coller un pansement adhésif découpé en forme de diamant entre vos yeux», recommandait l'auteur l'actrice Selena Royle.

12. Selena Royle encourageait d'ailleurs aussi les femmes à optimiser leur routine beauté en se saupoudrant du sel sur le corps avant de le frotter avec une éponge.

Tom Kelley Archive / Getty Images

«Si vous êtes crevée après cette dure journée, prenez une minute pour vous revigorer rapidement», conseillait-elle. «Avant de prendre votre bain, saupoudrez-vous de sel de table et frottez-vous avec une éponge humide. Vous sentirez plein de picotements, vos terminaisons nerveuses seront moins tendues et vous trouverez que la vie en vaut à nouveau la peine d'être vécue.» C'EST BON À SAVOIR.

13. L'actrice Joan Crawford faisait briller ses yeux en les nettoyant deux fois par jour avec de l'acide borique.

Dans son autobiographie, Joan Crawford racontait adorer les masques faciaux faits maison et s'assurait que ses yeux étaient toujours propres et clairs en les lavant deux fois par jour avec de l'acide borique et de l'eau froide «tout en écoutant sa musique préférée». Honnêtement, ne faites pas ça.

14. Le réalisateur Victor Fleming a demandé au costumier Walter Plunkett de scotcher la poitrine de Vivien Leigh pour exagérer son décolleté.

Une autre perle rapportée par Aubrey Malone: «[le costumier] Walter Plunkett était forcé de mettre du scotch sur les seins de Vivien Leigh pour les remonter afin de lui donner un look digne des romans à l'eau de rose. Vivien Leigh était furieuse, mais elle ne pouvait rien faire.»

15. L'actrice Gloria Grahame bourrait sa lèvre supérieure de papier ou de coton pour qu'elle ait l'air plus pulpeuse.

Et ses partenaires s'en rendaient parfois compte pendant un baiser ! Selon Robert J. Lentz dans son livre Gloria Grahame, Bad Girl of Film Noir: The Complete Career (Éd. McFarland, 2011) , elle croyait qu'une «lèvre supérieure pulpeuse était plus sexy.»

16. En 1947, la rédactrice en chef beauté du magazine Modern Screen expliquait que le secret pour avoir la peau douce était de se nettoyer le visage et d'appliquer de la crème de beauté Pond de la naissance des cheveux à la clavicule, deux fois.

«Premièrement, trempez une débarbouillette dans de l'eau chaude et appuyez-la délicatement sur le visage et le cou — en enlevant le maquillage», recommandait-elle. «Ensuite, sans vous sécher le visage, appliquez la crème de beauté Pond de la naissance des cheveux à la clavicule, en la lissant en petites spirales. Essuyez complètement. Puis appliquez à nouveau de la crème de beauté et essuyez. Pour finir, passez-vous de l'eau froide sur le visage et séchez et tapotant.

17. L'actrice Billie Burke, que vous avez peut-être vu jouer la gentille sorcière Glenda dans Le Magicien d'Oz , se balançait dans son cadre de porte tel un pendule pour rester jeune.

Hulton Archive / Getty Images

Elle croyait que cela l'étirerait, gonflerait sa poitrine et raffermirait les muscles de ses bras. «Je crois en l'étirement de la colonne vertébrale. Nous restons jeunes et belles tant que notre colonne vertébrale est souple», expliquait-elle lors d'une interview avec Harper's Bazaar.

18. Selon le magazine Screenland, les cheveux brillants, délicatement parfumés, faisaient fureur dans les années 1930.

Le magazine déconseillait d'utiliser de l'eau de Cologne, car les cheveux risquaient de devenir gris et suggérait aux femmes aux cheveux foncés d'utiliser du henné pour que leur crinière reste brillante: «Une goutte de parfum lors du rinçage à l'eau lorsque vous faites un shampoing leur donnera un arôme insaisissable et durable qui attira les hommes forts vers vous.»

19. Clara Bow se limitait à seulement 500 calories par jour et se roulait sur le sol en vêtements serrés pour perdre du poids.

Selon l'autrice Laura Slater dans son livre Hollywood Diet and Fitness: Vintage Secrets (Éd. Plexus, 2014), le contrat de Clara Bow contenait une «clause sur le poids» selon laquelle elle ne pouvait pas dépasser 54 kg.

20. Marilyn Monroe utilisait cinq rouges à lèvres et brillants à lèvres différents pour créer la nuance de rouge parfaite.

Baron / Getty Images

Selon le spécialiste de Marilyn Monroe, Gene London, l'icône américaine traçait le contour de ses lèvres en utilisant différentes nuances: «Sa moue était créée avec cinq variétés différentes de rouges à lèvres et brillants à lèvres: des rouges foncés sur les coins extérieurs, des nuances plus claires au centre pour donner de la dimension, avec l'arc de Cupidon et la lèvre inférieure accentués.»

Ce post a été traduit de l'anglais.

Every. Tasty. Video. EVER. The new Tasty app is here!

Dismiss