Koh-Lanta 2015 épisode 1: du sang neuf sauf pour Babeth

Le meilleur show télé revient, presque par surprise. Dans ce premier épisode, on découvre les personnages de la saison 2015, les fous, les aventuriers, les naïades, les sirènes, les fiers combattants. GIF et Vines en rafale.

posté le

Denis «Dieu» Brogniart est dans la place!

TF1

Magicien des mots, technicien des règles à géométrie variable, «Dieu» ou «God Denis» comme on l'appelle aussi, est dans la place. Ici, il passe en revue les troupes depuis son hélico en toute simplicité. Avé, César.

Alors, ça y est, on y est. Enfin. Après des mois d'attente, voilà enfin un Koh-Lanta tout neuf, avec de nouveaux personnages. Fini les aventuriers. Vous l'entendez, ce chant qui résonne au loin? Yéyéyé ô yéyéyé.

Si je parle de «personnages», ce n'est pas par hasard. Dans Koh-Lanta, tout le monde est un petit cliché, un véritable archétype. C'est rare de tomber sur un type de nouveau concurrent à moins d'un miracle du casting. Donc pour se mettre en bouche, on va passer en revue quelques unes des personnalités de cette édition 2015.

Commençons par...

Sosie d'Arianne Ascaride, Isabelle est cette fameuse jeune mamie sympa. Son hobby: se faire mater pendant qu'elle donne ses cours de danse.

Potentiel pour durer dans l'émission: 10%

Le gars qui n'obéit qu'à Dieu mais qui hurle beaucoup.

TF1 / Via vine.co

Son nom sera officiellement «Jésus Crie».

Le gros prétentieux (qui, comme par hasard, vient du sud).

TF1 / Via vine.co

(Mais il habite chez ses parents. Et bosse «occasionnellement» dans un bar.)

«Consultant, joueur d'échecs, qui ne laisse pas gagner aux cartes un gamin de 5 ans». En gros, l'incarnation du Parisien, partout ailleurs qu'à Paris, froid, calculateur.

«Ressemblant vaguement à Jude Law pré-calvitie» d'après un consensus général dans mon salon.

Donc sauf miracle, elle devrait se faire éjecter TRES VITE.

Le ch'tit entrepreneur qui veut avoir un «leader cheap».

TF1 / Via vine.co

Sa phrase clef à venir: «Je fais ça pour mes enfants».

Aussi appelé «Shota» dans le monde du manga (évitez le google image), il n'a toujours pas trouvé son utilité en ce monde mais compte sur Koh-Lanta et 40 jours de malnutrition pour lui montrer la lumière.

Phrase clef qui le résume: «C'est pas parce que j'ai arrêté mes études pour faire du skate que je ne vais rien pouvoir faire de ma vie.»

A ne pas sous-estimer.

Le Grand Frère de banlieue.

TF1

Ce bon exemple de positivité qui va avoir du mal à retrouver le respect une fois rentré dans sa cité du Val-de-Marne. Courage, mec, on est avec toi.

Autoritaire méga musclé qui n'hésite pas à humilier son fils ado à la télé, lui ouvrant la porte à une vie entière de psychanalyse. «Bien joué, mec.»

La styliste mais surtout EX-CHAMPIONNE DE KICKBOXING.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

«Un bon Bayonnais doit faire la fête.» Tout est dit.

Sauf qu'en fait, il est tout gentil.

TF1 / Via vine.co

Je crois que la production veut nous faire comprendre que c'est un optimiste rigolo.

Et puis il faut quand même dire quelque chose sur le meilleur participant de ce premier épisode...

(temps réel de la séquence, 12 bonnes secondes. Et ce n'est que l'une d'entre elles)

Les années passées, toutes les jolies filles se sont faites dégager dès les premiers épisodes. Du coup, l'équipe de tournage tire sur tout ce qui bouge, dès le début. Toutes les munitions.

Si les rouges ont trop de chef, chez les jaunes, il y a trop de management. Ils se parlent comme des RH.

Merci le «Leadercheap» à l'affut.

TF1 / Via vine.co

Les Plus de cet épisode:

- Enfin une nouvelle saison!

- Le potentiel de certains personnages.

- Le caméraman qui donne tout ce qu'il a.

- Beaucoup de mâles alpha qui vont vouloir le «leadercheap» et donc vont s'engueuler.

- #TeamManon

Les Moins de cet épisode

- Le show n'évolue toujours pas (tout du moins pour son premier épisode) et les promesses de changement... bah. Ca va être un gadget puis réunification et ligne droite jusqu'aux poteaux.

- Les #mots-dièses, c'est pas possible. #Jefflatorpille, #LesecretdeCédric, #ProfesseurMarco, #LesDoyensserebiffent... Comment dire... #onsenfout?

- Beaucoup d'étudiants en sport, de sportifs. Où sont passés les gens qui ne font pas sport-études? Où sont les idiots? Où sont passés les FREAKS, les vrais? Aucun des persos de Koh-Lanta 2015 n'existe dans la vie réelle.

- Un seul arabe. Une métisse, pardon, «un rayon de soleil venu de Marseille» comme dit sa fiche sur le site officiel. Aucun noir. Une pensée pour Namadia, ce showman. Toujours aucun asiatique. Il faut remonter en 2005 avec Legendary Sakhone pour en trouver un.

- Pas assez d'argent en jeu. Personne ne veut passer pour le roi des connards devant toute la France pour 100.000€. Si l'on veut du game, des mecs plus vifs et plus inventifs, il faut augmenter la cagnotte.

- Les mecs sont moins bien que les années passées (un avis prononcé par la #TeamFilles, où Martin et Ugo ont encore la cote). La #TeamFilles se réserve le droit de changer d'avis une fois qu'ils seront tous sales avec de la barbe.

Le mot de la fin

TF1 / Via vine.co

Un LeaderSleep!

Denis «Dieu» Brogniart qui coupe des têtes invisibles avec ses bras!

Des larmes! Enfin!

Le meilleur caméraman du monde!

Et Jésus qui fait du putain de nunchaku de fumée!

Alors la semaine prochaine, si vous n'êtes pas invité à un mariage, si vous n'êtes pas partis en RTT, soyez là. Même bat-chaîne, même bat-heure !

Suivez-nous sur Facebook et Twitter!