back to top

Le roi d'Arabie saoudite n'a pas financé la campagne de Netanyaou

L'histoire de cette fausse info des Panama Papers qui affirmait que les Saoudiens avaient aidé financièrement le Premier ministre israélien à hauteur de 80 millions de dollars.

Publié le

Plusieurs sites anglophones au Moyen-Orient et au moins un grand blog américain ont relayé une fausse information qui raconte que le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud d'Arabie saoudite avait financé la campagne de réélection du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à hauteur de 80 millions de dollars.

Les sites ont tous utilisé la même fausse citation attribuée à Isaac Herzog, membre du parlement israélien et chef du parti d'Union sioniste en opposition à Benyamin Netanyahou.«En mars 2015, le roi Salmane a déposé 80 millions de dollars pour soutenir la campagne de Netanyahou via une personne syro-espagnole nommée Mohamed Eyad Kayali», aurait dit Isaac Herzog. «L'argent a été déposé sur le compte d'une entreprise dans les îles Vierges britanniques appartenant à Teddy Sagi, un milliardaire et homme d'affaires israélien, qui a utilisé l'argent pour financer la campagne du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.»L'information aurait fuité suite à l'affaire des Panama Papers. Le roi saoudien a bien été cité dans les Panama Papers, mais il y était question de son achat d'une maison de luxe et d'un yacht. L'allégation concernant Benyamin Netanyahou est fausse.
Google News / Via news.google.com

Les sites ont tous utilisé la même fausse citation attribuée à Isaac Herzog, membre du parlement israélien et chef du parti d'Union sioniste en opposition à Benyamin Netanyahou.

«En mars 2015, le roi Salmane a déposé 80 millions de dollars pour soutenir la campagne de Netanyahou via une personne syro-espagnole nommée Mohamed Eyad Kayali», aurait dit Isaac Herzog. «L'argent a été déposé sur le compte d'une entreprise dans les îles Vierges britanniques appartenant à Teddy Sagi, un milliardaire et homme d'affaires israélien, qui a utilisé l'argent pour financer la campagne du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.»

L'information aurait fuité suite à l'affaire des Panama Papers.

Le roi saoudien a bien été cité dans les Panama Papers, mais il y était question de son achat d'une maison de luxe et d'un yacht. L'allégation concernant Benyamin Netanyahou est fausse.

À l'origine, le hoax semble être tout droit sorti du site Middle East Observer. Celui-ci a publié un article le 8 mai qui comprend la fausse citation d'Isaac Herzog et plusieurs paragraphes d'informations de fond sur les Panama Papers.

L'histoire a pu paraître plausible à certains étant donné qu'il y a déjà eu des allégations de liens plus étroits entre les Saoudiens et le gouvernement de Netanyahou.Le Middle East Observer revendique «la publication d'actualités neutres et objectives du Moyen-Orient», et dit être basé en Turquie. BuzzFeed News a contacté le site pour des commentaires mais n'a pas eu de réponse. Nous avons également contacté Nathalie Besèr, une consultante et journaliste étrangère suédoise, qui a été récemment listée comme la propriétaire du nom de domaine middleeastobserver.org. «J'ai vendu le site il y a plusieurs mois», affirme-t-elle dans un mail, avant d'ajouter qu'elle avait dit au nouveau propriétaire que l'histoire était fausse. Natalie Besèr dit que son contact actuel sur le site est «M. Hamed», mais n'a pas répondu à un nouveau mail qui lui demandait son nom complet et ses coordonnées.
Middle East Observer / Via middleeastobserver.org

L'histoire a pu paraître plausible à certains étant donné qu'il y a déjà eu des allégations de liens plus étroits entre les Saoudiens et le gouvernement de Netanyahou.

Le Middle East Observer revendique «la publication d'actualités neutres et objectives du Moyen-Orient», et dit être basé en Turquie. BuzzFeed News a contacté le site pour des commentaires mais n'a pas eu de réponse.

Nous avons également contacté Nathalie Besèr, une consultante et journaliste étrangère suédoise, qui a été récemment listée comme la propriétaire du nom de domaine middleeastobserver.org.

«J'ai vendu le site il y a plusieurs mois», affirme-t-elle dans un mail, avant d'ajouter qu'elle avait dit au nouveau propriétaire que l'histoire était fausse.

Natalie Besèr dit que son contact actuel sur le site est «M. Hamed», mais n'a pas répondu à un nouveau mail qui lui demandait son nom complet et ses coordonnées.

Aujourd'hui, le hoax a généré plus de 25.000 réactions sur Facebook. Il n'y a eu que peu de personnes pour dénoncer la fausse info. Le journaliste israélien Yossi Melman a tweeté qu'Isaac Herzog a lui-même pris la parole pour dénoncer la fausse citation.

Labor leader Hertzog denies to me unsane websites' reports that he had said that Panama Papers would reveal Bibi got money from Saudi King

Al-Masdar News est l'un des sites qui a repris la fausse info. Une mise à jour a ensuite été ajoutée et dit: «Un porte-parole du bureau d'Isaac Herzog a contacté Al-Masdar News lundi pour confirmer que cette citation était inventée.»

L'histoire, reprise par des personnalités influentes sur Twitter, a bénéficié d'une grande visibilité. L'homme politique britannique de gauche George Galloway, connu pour ses points de vue tranchés contre Israël, a retweeté une version de celle-ci à ses 250.000 abonnés.

Twitter / Via Twitter: @georgegalloway

La femme de lettres Dee Lestari a retweeté la fausse histoire d'origine à ses presque 1,5 million d'abonnés.

L'histoire d'origine a été tweetée près de 2000 fois.
Twitter / Via Twitter: @deelestari

L'histoire d'origine a été tweetée près de 2000 fois.

Boing Boing a été l'un des grands sites d'informations en ligne à répandre l'histoire. Leur premier article citait Al-Masdar News et faisait passer pour crédible la citation d'Isaac Herzog.

https://boingboing.net/2016/05/09/panama-papers-king-of-saudi-a.html
https://boingboing.net/2016/05/09/panama-papers-king-of-saudi-a.html

Le site a ensuite publié une mise à jour avec un lien vers le tweet de Yossi Melman et la réfutation d'Isaac Herzog.

Boing Boing a finalement supprimé tout l'article. L'URL mène maintenant vers une page d'erreur. Mais la version en cache est disponible ici.

Boing Boing / Via boingboing.net

Alors que l'histoire continue de se propager en anglais, il semble que certains sites arabes brodent de nouvelles fausses infos sur la connexion Netanyahou-Arabie saoudite, sans doute pour générer du trafic. Cette histoire, par exemple, affirme que Benyamin Netanyahou envisage maintenant une visite en Arabie saoudite.

«Avec des cerveaux arabes et de l'argent juif, nous pouvons avancer», aurait dit un prince saoudien. «Pensez à ce qui peut être réalisé au niveau scientifique, technologique et humanitaire, parmi tant d'autres.»
iraqakhbar.com / Via iraqakhbar.com

«Avec des cerveaux arabes et de l'argent juif, nous pouvons avancer», aurait dit un prince saoudien. «Pensez à ce qui peut être réalisé au niveau scientifique, technologique et humanitaire, parmi tant d'autres.»

Craig Silverman is a media editor for BuzzFeed News and is based in Toronto.

Contact Craig Silverman at craig.silverman@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.