back to top

Comment une vidéo d'Euronews a été recyclée pour faire croire que les Snickers sont cancérogènes

La vidéo en question est celle d'un reportage diffusé en 2016.

Publié le

Vous l'avez peut-être vue sur Facebook : une vieille vidéo montrant des barres chocolatées Snickers brûlées par cartons entiers refait surface. Elle est utilisée pour répandre la fausse information selon laquelle ces barres chocolatées seraient cancérigènes.

En 2016, on a trouvé du plastique dans certaines barres Snickers. L'entreprise a alors rappelé le produit dans 55 pays. En mars de la même année, un reportage choc d'Euronews, montrait des habitants de Gaza jeter des boîtes de Snickers dans un énorme trou et les incendier.

Voir cette vidéo sur YouTube

youtube.com

Dans la vidéo, un membre du bureau de protection des consommateurs de Gaza dit : «Nous avons détruit des barres chocolatées Snickers et Mars en liaison avec les importateurs et les distributeurs de ces produits. Nous avons reçu l'ordre de les retirer du marché.» Le reportage ne parle à aucun moment de cancer.

Mais aujourd'hui, la vidéo est republiée sur Facebook et YouTube par des personnes qui la font passer pour nouvelle. Selon eux, ces confiseries sont détruites parce qu'elles sont cancérigènes.

Ainsi, ce compte Facebook prétend que les Snickers sont cancérigènes, et qu'il faut en «éloigner [les] bébés». Le message, diffusé le 15 mars auprès des 8 000 membres d'un groupe appelé foodielock.com, sera finalement partagé plus de 53 000 fois.

Vue des milliers de fois

La vidéo est devenue virale, même si le son d'origine du reportage d'Euronews, qui a été conservé, permet d'entendre la vraie raison de la destruction des barres chocolatées si on monte un peu le volume.

L'utilisateur de Facebook Timpy T NaZzz, qui a publié la vidéo, n'a pas répondu au message que nous lui avons envoyé dimanche soir. Lundi matin, il avait bloqué le compte Facebook du journaliste de BuzzFeed News qui l'avait contacté.

Ce post continue d'être commenté et partagé. Une page appelée Press of World, qui a près de 2,5 millions de followers, a partagé la vidéo dimanche avec exactement le même texte que Timpy T NaZzz. Ce post a généré 25 000 vues en un peu plus de 24 heures.

Publicité


La vidéo a également été publiée le 11 mars par une page intitulée People's Content. Elle a déclaré à plus de 150 000 followers que la production de Snickers était arrêtée dans 65 pays en raison d'«ingrédients causant le cancer.»

Cette vidéo a généré plus de 3 400 partages et plus de 90 000 vues. La page n'a pas répondu au message envoyé par BuzzFeed News.

L'intox s'est suffisamment répandue pour que Snickers Arabie en parle sur sa page Facebook.

Facebook: SnickersArabia

«Comme les amateurs de Snickers l'ont bien noté, la vidéo a été tournée à Gaza il y a 2 ans dans le cadre d'un plan de rappel volontaire liée à un problème de qualité concernant une quantité très limitée d'articles, parce que nous nous soucions avant tout de la santé des gens qui consomment nos produits,» déclarait le message.

Le hoax s'est répandu aussi sur YouTube. Des vidéos créées il y a plusieurs semaines et une vidéo datant d'il y a sept mois diffusent ainsi le canular sur les Snickers. Pour l'instant, les vidéos sont bien moins consultées que sur Facebook.

Sur la plateforme de Google, ces vidéos ont généré un peu plus de 3 000 vues. En comparaison, la vidéo originale d'Euronews a généré à peine plus de 28 000 vues en deux ans, sur la même plateforme.

Ce post a été traduit de l'anglais.

Craig Silverman is a media editor for BuzzFeed News and is based in Toronto.

Contact Craig Silverman at craig.silverman@buzzfeed.com.

Got a confidential tip? Submit it here.